suojalkapallo football dans les marécages en Finlande

Ils sont fous ces Finlandais! La Finlande et ses championnats insolites

L’été est la saison idéale en Finlande pour organiser toute sorte de compétitions insolites et farfelues. Et les Finlandais ne manquent pas d’idées : ils ont inventé des championnats dans des disciplines inimaginables. Un petit aperçu.

 

Le Championnat du Monde de porter d’épouse (“Eukonkanto”)

Organisé depuis 1992, cette drôle de compétition se déroule à Sonkajärvi, dans la région de Savonie du nord, au début de juillet.

 

Cette course est inspirée de la légende d’un homme nommé Herkko Rosvo-Ronkainen. Il était un brigand local qui vivait dans la forêt à la fin du 19e siècle et qui volait de la nourriture avec sa bande dans les villages. Parfois il volait des femmes en les portant sur son dos et en bloquant leurs bras et leurs jambes pour empêcher toute résistance. On ne sait pas si la résistance des femmes était toujours réelle car il paraît que Herkko Rosvo-Ronkainen était un amant tendre et attentif…

 

Ce sport se pratique en équipes de deux personnes, un homme et une femme. L’homme doit porter la femme le plus rapidement possible à travers un parcours long de 253,5 mètres, rempli d’obstacles, dont un obstacle d’eau de 1 mètre de profondeur. La femme doit peser minimum 49 kg. Si elle pèse moins, elle doit porter un sac à dos contenant des poids. Le couple gagnant remporte des produits partenaires, une statuette et l’équivalent en boissons du poids de la femme.

Le 3 juillet dernier, la Finlande a remporté le titre du Champion du Monde de porter d’épouse pour la
3e fois consécutive. Taisto Miettinen et son épouse Kristiina Haapanen ont ainsi conservé leur titre en parcourant les 253,5 mètres, en sautant deux haies et en franchissant l’obstacle
d’eau en une minute est des poussières !

 

eukonkanto

 

eukonkanto3.jpg


Le  Championnat du Monde de football en marécage (“Suojalkapallo“)

Le Championnat du monde du football en marécage est organisé depuis 2000 à Hyrynsalmi (dans l’est de la
Finlande, dans la région du Kainuu) vers mi-juillet. Le nombre d’équipes a augmenté d’année en année et la discipline s’est exportée également dans d’autres pays tels que la Grande Bretagne, les
Pays Bas, la Suède, la Russie, l’Islande et l’Ecosse.

 

Les règles du jeu ressemblent à celles du foot, à quelques différences près tout de même. Le jeu se joue dans la boue sur un terrain de 60 x 35 mètres. Les équipes sont composées de 5 joueurs et un gardien de but. Chaque mi-temps dure 12 minutes. Les corners et les penalties sont tirés des mains. Le hors-jeu n’existe pas et les remplacements sont illimités.

 

Le tournoi se joue en 4 catégories : femmes, amateurs, professionnels, mixtes et business. Le match le plus long de l’histoire du foot en marécage a duré 2 h 20 minutes (en 2001). La version hivernale du jeu se joue dans la neige et on dispute également des tournois du volleyball en
marécage.

 

suojalkapallo.jpg

 

Le Championnat du monde d’Air Guitar (“Ilmakitara”)

Le principe de l’Air Guitar est de mimer les gestes d’un gitariste sans avoir d’instuments en main. Gestes,
cris, sueur, déguisement, tous les moyens sont bons pour être le plus convaincant possible.

 

Depuis 1996, la Finlande organise le Championnat du Monde d’Air Guitar à Oulu. Le Français Sylvain “Gunther Love” Quiméné a remporté le titre deux fois en 2009 et 2010. Cette année, le Championnat se déroulera du 24 au 27 août prochain.

 

Le championnat du monde de lancer de botte (“Saappaanheitto”)

Dans cette discipline, l’objectif est de lancer une botte en caoutchouc le plus loin possible. Les hommes
lancent une botte pointure 43 et les femmes une botte pointure 38.

 Le lancer de botte est très populaire en Finlande et de nombreuses compétitions sont organisées pendant l’été dans le cadre de la Coupe de Finlande. La discipline a également sa Coupe du Monde dont les compétitions se déroulent en Finlande, en Suède, en Allemagne, en Estonie, en Italie et en Russie. Le lancer de botte est pratiqué également dans d’autres pays du monde.

 

saappaanheitto.jpg

 


Le Championnat du Monde d’écrasement de moustiques (“Sääskentappo”)

Ce championnat a été arreté en 1999 à cause de la pression exercée par les organisations des droits d’animaux. La compétition se déroulait à Pelkosenniemi, en Laponie finlandaise. L’objectif était de tuer le plus grand nombre de moustiques en 5 minutes sans instruments ni produits chimiques. Le record du monde est 21 moustiques tués en 5 minutes.

 


Le Championnat du Monde de mangeur de chili (piment)

L’objectif est de manger la plus grosse quantité de chili. Les compétiteurs doivent manger du chili Naga
Morich, le piment le plus fort du monde. En 2010, le Finlandais Ari Hirvonen a remporté le titre en mangeant 82,02 g soit 10 piments. Cette année, le Championnat se déroulera à Tampere du 20 au 21 août prochain.

Vidéo du Championnat de 2010

 


Le Championnat du Monde de la marche avec une barre à mine (“Rautakankikävely”)

Ce championnat aura lieu à Mustila (dans le sud de la Finlande) le 20 août prochain pour la 11fois cette année.

Cette discipline se déroule sous forme de course de relais par équipe de 4 personnes. Chaque membre de
l’équipe parcourt une distance de 125 mètres en marchant avec deux barres à mine (chaque barre pèse 6,5 kg) et avec des bottes de sécurité. A chaque passage de relais, les compétiteurs changent également leurs bottes.

rautakankikavely.jpg


 


Le championnat du monde de lancer de téléphone portable (“Kännykänheittokisat”)

Depuis 2000, ce championnat se déroule fin août à Savonlinna. L’idée originale est de combiner le recyclage
(on s’amuse avec les vieux portables avant de les jeter) et la libération du stress causé par l’utilisation du portable.

 

La compétition se joue en 4 catégories avec leurs propres règles. La catégorie Junior est destinée pour les
moins de 12 ans, qui lancent le portable par-dessus l’épaule. Le plus long lancer gagne. Dans la catégorie Freestyle, il n’y a pas de limite d’âge et les participants peuvent jouer individuellement ou par équipe de maximum 3 personnes. Les lancers sont notés selon le style et l’esthétique, et le gagnant est celui qui a obtenu le plus de points. La catégorie Original existe pour les femmes et pour les hommes. Le portable est lancé par-dessus l’épaule et le plus long lancer gagne. La catégorie Team Original est pour les équipes de 3 personnes. Les lancers sont additionnés.

 Dans la compétition on utilise de vrais portables qui pèsent de 220 à 400 grammes. Chaque participant choisit son portable parmi ceux proposés par les organisateurs.

 Le record du monde actuel est de 95,83 mètres par Jeremy Gallop de l’Afrique du Sud en 2007. Voir la Vidéo


Le Championnat du Monde de la pêche sur glace en été (“Kesäpilkki”)

Le championnat du Monde de la pêche sur glace se déroule à Pudasjärvi (dans la région d’Ostrobotnie du Nord) depuis 2004 tous les ans en juillet. Le championnat dure une semaine.

 La compétition se déroule sur les plaques de polystyrène (les lacs ne sont pas gelés en été !) où on a creusé un trou. Les compétiteurs doivent pêcher par ce trou. Le gagnant est celui qui a pêché le plus de poisson. Egalement, le plus gros poisson est récompensé. Le championnat se déroule en phase éliminatoires, puis en demi-finales et en final.

 

kesapilkki-copie-1.jpg

 

 

Le championnat du Monde de Sauna

L’objectif est de rester le plus longtemps possible dans un sauna chauffé à 110°C (la température habituelle
est de 80°C !). Un demi-litre d’eau est jeté sur les pierres toutes les 30 secondes. Le compétiteur qui sort du sauna le dernier sur ses propres jambes remporte le concours.

 

Jusqu’à 2010, le championnat se déroulait dans la ville de Heinola (dans la région de Päijät-Häme), qui
l’organisait depuis 1999. Malheureusement, l’édition 2010 du championnat a eu une fin tragique quand les deux finalistes ont dû être évacués du sauna car ils avaient gravement brûles. Le russe Vladimir Ladyženski est mort suite à ses brûlures et le finlandais Timo Kaukonen a brûlé à plus de 70% de la surface de la peau. Après deux mois de coma, il a survécu. L’avenir du championnat est incertain, car la ville de Heinola ne souhaite plus l’organiser. 

 Dans la catégorie Hommes, la Finlande a remporté le titre du Champion du Monde chaque fois. Timo Kaukonen a remporté le titre 5 fois en 2003, 2005, 2006, 2007 et 2009. Les Finlandaises ont remporté le titre 7 fois.

saunomisenmm.jpg

 

 

Le Championnat de Finlande de lancer de rouleau de papier toilette

Ce championnat s’est déroulé deux fois, en 2007 et 2008, à Kokemäki avant d’être arreté à cause du manque de public.

wcrullanheitto.jpg

Le Championnat de Finlande de natation dans l’eau glacée (“Avantouinti”)

Cette année, le Championnat de Finlande de natation dans l’eau glacée s’est déroulé à Joensuu (dans l’est de la Finlande) en février dernier. Les concurrents ont parcouru 25 mètres à la nage dans la rivière Pielisjoki dont la température était -1°C et la température de l’air entre -25°C et -32°C.
L’évènement a rassemblé près de 1000 participants dont les plus jeunes avaient 10 ans et les plus âgés 80 ans. Une expérience revigorante !

Pesäpallo – le sport national finlandais

Pesäpallo (ou pesis de son surnom) est une version finlandaise du baseball. Le jeu a été inventé par le professeur Lauri Tahko Pihkala en 1912 s’inspirant du baseball américain et du cricket.


Equipement

L’équipement du pesäpallo comprend une balle, une balle, un gant (permet d’attraper la balle plus facilement) et une protection de la tête.

Terrain

Le terrain est formé d’un triangle antérieur rattaché à un terrain rectangulaire postérieur. La ligne de fond limite les lancers (86 mètres perdendiculairement). Le terrain peut être en gazon ou sur terre battue.

Principe du jeu

Pesäpallo baseball finlandais

Pesäpallo est un sport collectif où deux équipes s’affrontent. Chaque équipe est composée du capitaine et de 12 joueurs au maximum. Le but du jeu est de faire le plus de “courses”, c’est-à-dire tours de terrain (“juoksu”) possibles. Chaque équipe est à tour de rôle IN (“sisävuoro”) ou OUT (“ulkovuoro”). L’équipe IN a le tour de batte et l’équipe OUT défend.

Neuf joueurs et 3 jokers peuvent jouer en attaque (IN). Le joueur de l’équipe IN frappe la balle lancée par le servant (lanceur) de l’équipe OUT et essaye d’avancer. La balle est lancée verticalement, contrairement au baseball américain et le lanceur est placé tout près du batteur. Le but du joueur est de faire le tour du terrain en passant par les trois bases et revenir à la maison sans être éliminé par l’équipe défendante. Quand un joueur a fait un tour de terrain, il marque un point (“juoksu”) pour son équipe. Si un batteur réussit à avancer jusqu’à la troisième base avec une seule frappe, il réalise ce qu’on appelle “une course d’honneur” (“kunniajuoksu”, “kunnari”). Les frappeurs suivants, par leurs frappes, essayent de faire progresser les coureurs vers les bases suivantes et ainsi de leur permettre de compléter le tour des bases et donc de marquer des points.

L’équipe défendante comprend 9 joueurs. Son objectif est d’empêcher l’autre équipe de faire des courses, c’est-à-dire marquer des points, en éliminant 3 joueurs attaquants pour passer à son tour en attaque. On  élimine un joueur en le “blessant” ou en le “brûlant”. L’équipe défendante attrape les balles frappées par l’équipe adversaire et essaye de lancer la balle à la base avant le coureur. Si la balle arrive à la base avant le coureur, celui-ci est “brûlé” et son tentative de course a échoué (il doit retourner à la base maison). Dans le cas contraire, le coureur est en sécurité dans la base et a le droit d’essayer d’avancer vers les bases suivantes par les frappes d’autres joueurs. Si un joueur de l’équipe défendante attrape la balle frappée de volée (la balle ne touche pas la terre), le frappeur est “blessé”. Dans ce cas, il n’a pas le droit d’avancer et tous les autres coureurs sur le terrain doivent revenir à la base maison.

Pesäpallo terrain de base ball finlandais

Pesäpallo se joue en deux périodes. Une période est divisée en 4 manches. Une manche prend fin quand les deux équipes sont passées en attaque (IN) et en défense (OUT). Pour passer en attaque, l’équipe OUT doit éliminer/brûler trois joueurs. Si l’équipe IN n’a pas marqué au moins deux courses pendant un tour de frappe, l’équipe adversaire passe en attaque également.

L’équipe qui marque le plus de courses pendant une période, gagne la période. Pour gagner le match directement, il faut gagner les deux périodes afin d’obtenir 3 points. Si chacune des équipes a gagné une période, chaque équipe gagne un point. Alors, on joue une “super-manche” où les deux équipes passent une fois en attaque et une fois en défense. L’équipe qui fait le plus de courses gagne le match.

Tous les Finlandais ont un jour joué au pesäpallo, car c’est un des sports pratiqués dans les écoles. Les enfants y jouent aussi pendant la récréation et comme loisirs, car il peut être pratiqué sur tous les terrains. Pesäpallo se joue aussi en séries officielles pour hommes, femmes, filles et garçons et il y a un Championnat de Finlande.

Regardez un match des garçons du Championnat de Finlande

Vocabulaire du Pesäpallo

Pesäpallo = pesis (surnom)

Lanceur = syöttäjä

Frappeur/batteur : celui qui batte = lyöjä

Receveur = koppari

Course (point) = juoksu

Balle = pallo

Batte = maila


Découvrez sur la Finlande, mode d’emploi… Le pays des milles lacs, du Père Noël et du soleil de minuit. Sa culture, son histoire, ses coutumes, ses habitants… racontés en français par une finlandaise expatriées en France!

 576 Visites au total,  1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *