96 vues

Jack Kerouac, le père de la « beat generation » ; Songs for Kerouac et pour la route

0

Il y a 40 ans mourait Kerouac, le 21 octobre 1969. Pierre Le Bris, aujourd’hui âgé de 91 ans, et ancien libraire à Brest, se souvient de l’irruption chez lui à Brest, en 1965, de ce grand type qui lui apparut comme un indien ou un Rimbaud. Tous deux burent plusieurs coup de cognac  et parlèrent longtemps sous le tipi avant de se séparer contents….

La légende de Jack Kerouac, le père de la “beat generation”

Jack Kerouac, le père de la « beat generation », l’auteur de « Sur la route », n’a suivi qu’une seule route toute sa vie : celle de la Bretagne où il se rendit en 1935, pour y retrouver ses origines. En vain ! Il consacra les dernières années de sa vie à la recherche de ses racines bretonnes et mourut en 1969 sans apprendre que ses racines étaient à Huelgoat (Finistère).

Son père lui disait toujours : “Ti-Jean, n’oublie jamais que tu es breton“, mais Jack Kerouac mourut en 1969, sans avoir pu faire un second voyage en Bretagne, sans savoir que son ancêtre avait vécu à Huelgoat, en ce pays de légendes et de mystères… Comme Jack London – cet autre Jack -, dont les récits le bercèrent dans sa jeunesse, Kerouac a-t-il entendu l’appel de la forêt ? La forêt d’Huelgoat en l’occurrence. Les voies de la bretonnitude sont tellement mystérieuses. Mais laissez-moi vous raconter…

Huelgoat et ses légendes

jack kerouacLa forêt de Brocéliande doit son nom aux légendes arthuriennes. Elle fut le témoin de la rencontre de Merlin et de Viviane. Si ce lieu mythique s’est peu à peu restreint à la forêt de Paimpont (Ille-et-Vilaine), la forêt de Huelgoat n’en demeure pas moins un merveilleux vestige aux noms de lieux évocateurs comme la “Grotte du Diable”, le “Ménage de la Vierge”, la Roche Tremblante”, le “Gouffre”, le “Camp d’Artus” (nom bas-breton donné ici au roi Arthur), la “Grotte d’Artus” où se serait réfugié le roi Arthur, figure des chevaliers de la Table ronde.

La forêt de Huelgoat abrite un chaos de rochers de granit, galets démesurés qui semblent avoir été jetés là par des géants. Par Gargantua lui-même, affirme une légende. On y trouve la fameuse “roche tremblante” qui pèse 137 tonnes et peut être bougée d’une simple poussée du dos à un endroit bien précis. Un enfant de dix ans peut le faire. Elle fait partie d’un type de pierres autrement appelées “roulées” et les druides voyaient en elles le symbole de la puissance de Dieu.

Quant à la grotte, c’était, paraît-il, le logis du roi Arthur. Selon la légende, elle contenait un fabuleux trésor gardé par des démons, des feux follets, un trésor découvert par le roi Arthur au Val sans Retour grâce à l’enchanteur Merlin.

Dahut habite aussi ces lieux. Il s’agit de la fille du roi breton Gradlon, qui fut le roi de la ville d’Ys et dont la statue trône aujourd’hui tout en haut de la cathédrale Saint-Corentin de Quimper, tournée vers sa cité engloutie par la mer. Dahut aurait étranglé ses amants dans la forêt d’Huelgoat et les aurait précipités dans le “Gouffre”.

Quelques liens pour découvrir la forêt d’Huelgoat :

 

“Sur la route”… d’Huelgoat !

Cela peut sembler un paradoxe de découvrir que Jack Kerouac, que l’on savait gagné par une vie d’errance perpétuelle, était obsédé par ses racines bretonnes. En fait, il a toujours cherché à savoir d’où il venait. Sans doute aurait-il aimé son ancêtre finistèrien Urbain-François Le Bihan, sieur de Kervoach. Comme lui, Urbain était un aventurier. Il quitta Huelgoat pour traverser l’Atlantique au début du XVIIIe siècle et arpenter le long du Saint-Laurent à la recherche de fourrures. Il aura fallu des années de recherches à la généalogiste Patricia Dagier pour débusquer Urbain, bien caché au fond des archives française et canadiennes.

Cette recherche laborieuse répondait à une demande des quelque 3 000 membres de l’association des Kerouac/Keroack/Kirouac du Canada. Le dimanche 9 juillet 2000, la délégation de l’association des Kerouac d’Amérique s’est réunie à Huelgoat devant l’église à la construction de laquelle a participé leur ancêtre Urbain en 1698. À Huelgoat, Urbain exerça la charge de notaire avant de partir “sur la route”… du large !

En septembre 1957, c’est d’une autre route dont parlera son descendant Jack Kerouac. Sur la route peinera à trouver un éditeur mais, sitôt publié, fera naître en Amérique une multitude de beatnicks. Tout comme la forêt d’Huelgoat, Jack Kerouac demeure une légende. L’écrivain breton Youenn Gwernig, qui fut sculpteur à Huelgoat (et oui  ! tout se recoupe…), avait émigré aux États-Unis. Là-bas, il se lia d’amitié avec Jack Kerouac. À la mort de ce dernier, il rentra en Bretagne. Il vient de décéder récemment.

Kerouac se sentait donc l’âme celte. D’ailleurs, parmi les écrivains dont il admit l’influence, il y avait le poète gallois Dylan Thomas. Ce poète, qu’un certain Robert Zimmerman, admirait aussi, à tel point qu’il lui emprunta son prénom et devint connu sous le nom de Bob Dylan. Kerouac fut le parrain de ce dernier et de Joan Baez.

En France le chanteur Michel Corringe rendit hommage au “clochard céleste”, au “papa des beatniks” avec sa chanson Kerouac Jack. (Écoutez ici). Mais son meilleur hommage à la beatnik attitude reste La Route, véritable hymne à la liberté. Écoutez là !

The most independent group of noblemen in Europe“, dit Kerouac. Quelle plus belle marque d’amitié pouvait-il donner au peuple breton et à ses ancêtres ?

Annexe : Interview en français de Jack Kerouac à Montréal en 1967.

Sur la route de Jack Kerouac

kerouac

En septembre 1957, Jack Kerouac peine à trouver un éditeur pour son livre “Sur la route” mais, sitôt publiée, cette oeuvre eut un effet retentissant et fit naître en Amérique une multitude de beatniks.

Jack Kerouac était venu à Brest sur la trace de ses ancêtres qu’il recherchait. Parce que son père lui disait toujours : “Ti-Jean, n’oublie jamais que tu es breton“, mais Jack Kerouac mourut en 1969, sans avoir pu faire un second voyage en Bretagne, sans savoir que son ancêtre avait vécu à Huelgoat. Peut-être en est-il mieux ainsi car Jack est le descendant d’un voyou : son lointain ancêtre breton s’appellerait Urbain-François Le Bihan de Kervoac. Fils d’un notaire du Huelgoat, accusé de vol et de viol, il s’est enfui, en 1720, en Amérique où il a changé son nom et devient Le Bris (comme notre libraire à qui il a rendu visite pour chercher dans sa généalogie…). Cette trace a été établie par le journaliste Hervé Quéméner et la généalogiste Patricia Dagier (référence : livre “Jack Kerouac, Breton d’Amérique” – éditions Le Télégramme).

Cette filiation avec un mauvais garçon peut décevoir des fans du Québec mais la filiation entre Kerouac et les Bretons, elle, s’est établie depuis longtemps dans les coeurs avant de se vérifier dans les faits. C’est ainsi que l’écrivain breton Youenn Gwernig quitta Huelgoat pour émigrer aux États-Unis où il se lia d’une grande amitié avec Jack Kerouac. À la mort de ce dernier, il rentra en Bretagne. Les liens entre le père des Beatnik et les Bretons ont donc été forts et sont restés très forts et sa légende demeure bien vivante.

Playliste en hommage à Kerouac :

En France, le chanteur Michel Corringe rendit hommage au “clochard céleste”, au “papa des beatniks” avec sa chanson Kerouac Jack. (Écoutez ici). Mais son meilleur hommage à la beatnik attitude reste La Route, véritable hymne à la liberté. Écoutez là !

Mais aussi Valérie Lagrange : “Kerouac”

Au Québec : Sylvain Lelièvre : “Kerouac”

Dans le monde : Ralph : “Goodbye Jack Kerouac

Seedy Gonzales :”Kerouac & Burroughs

Mickael Johnathon : “Kerouac alley

Top Models “Kerouac

Willie Loco Alexander and the Confessions : “Kerouac

Et pour la route :

Emily Loizeau : “Sur la route”

Gérald de Palmas : “Sur la route



Partager

A propos de l'auteur

Dernier album "Voris Bian à Montmartre". Avant-dernier sorti : "Voris & Amadeus : le duo". Précédent album de Voris Bian :"Romantisme et poésie", (poésie-chanson chantée sur compositions à la guitare classique)Le Best-off remixé de Voris Bian : 13 chansons de septembre sur Jamendo.fr. "Sarko York" et les précédents sont sur Jamendo.fr. Chansons impertinentes, drôles et originales-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Tous les liens sur mon site Taverne des poètes------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Démocrate mais citoyen libre avant tout et désintéressé par les fonctions et les fonctionnements internes du parti, ce qui me dispense des risques de dissidence...En attente d’un positionnement plus clair (ce qui ne signifie pas "dans mon sens") et plus étendu du MoDem sur le cas Mitterrand. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Mon blog politique (démocrates)

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!