368 vues

La chevauchée des steppes de Sylvain Tesson ; un périple de l’impossible

0

la chevauchée des steppesDans La chevauchée des steppes, Priscilla Telmon et Sylvain Tesson nous retracent dans ce livre un périple quasi impossible de 3000 kilomètres à cheval à travers steppes , montagnes et déserts de l’Asie centrale. Ils empruntent la route de la soie d’ouest en est. Ils partent des confins du Xinjiang chinois pour rallier les bords desséchés de la mer d’Aral que les Russes ont partiellement vidée pour irriguer leurs immenses plantations de coton.

Ce livre aurait dû être passionnant, malheureusement il est beaucoup trop axé sur les descriptions géographiques et les considérations historiques ou politiques. Cela donne un livre à la Bouvier en moins bien. C’est dommage, car j’étais habitué à mieux surtout avec les deux précédents alors que Tesson partageait l’aventure avec Alexandre Poussin ( “On a roulé sur la terre” et “La marche dans le ciel” qui étaient excellents). Pour cause de compagnes, mes deux aventuriers se sont séparés et voyagent avec leurs petites amies. Poussin a fait une traversée mémorable de l’Afrique à pied depuis le Cap jusqu’au Caire qui a donné un film et un livre. Dans cette chevauchée, le lecteur aurait aimé savoir comment Priscilla a résisté à un tel défi, par exemple. Eh bien , on n’en sait rien. Elle est tellement discrète qu’on se demande si elle est bien là.
Très peu d’émotion , d’anecdotes…Un peu trop de russes alcooliques, de kirghises buveurs de lait de jument jusqu’à la nausée et d’islamistes patibulaires. Ce livre montre que le récit d’aventures n’est pas un genre aussi facile qu’on croit… Il ne suffit pas de recopier un carnet de route ou un journal de bord en précisant chaque nom de ville, de lieu ou de montagne pour intéresser le lecteur. Sans doute faut-il y mettre beaucoup de soi, de sa vie, de ses sentiments , de ses tripes quoi et c’est ce qui manque à ce bouquin, un peu trop proche d’un guide du routard. Je demeure un admirateur inconditionnel de nos jeunes aventuriers qui renouent avec la tradition française des grands voyageurs. Mais qui aime bien châtie bien et comme je tiens à présenter des critiques honnêtes, je suis désolé de dire que celui-ci est inférieur aux autres…

Acheter le livre La chevauchée des steppes ?



Partager

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!