706 vues

Mosquée d’Esmahan Sultan à Mangalia : la Roumanie ottomane en Dobrudja

2
L’islam a pénétré dans l’espace roumain suite à la grande invasion tartare de 1241. Pourtant, c’est à peine au 15e siècle, lorsque l’Empire Ottoman a conquis le sud-est de l’Europe, que les premières communautés musulmanes ont commencé à s’y installer. Des communautés turco-tartares ont créé leurs habitats en Dobroudja et sur le cours du Bas Danube.

La Roumanie ottomane en Dobrudja


Durant les siècles de domination ottomane, les Musulmans installés en Dobroudja ont développé leurs propres formes de culture et de civilisation, influençant et se laissant, à leur tour, influencer par les communautés chrétiennes avec lesquelles ils se trouvaient en contact. Or, c’est précisément sur le territoire de la Dobroudja que les échanges entre Musulmans et Roumains ont été les plus intenses. C’est qu’en vertu des capitulations – comme s’appelaient les accords réglant les conditions de reddition des nations chrétiennes – l’établissement de communautés musulmanes et la construction de mosquées étaient interdites sur le territoire des Principautés roumaines.

En 1878, suite à la paix de Berlin, qui mettait un terme à la guerre russo-roumano-turque, la Roumanie a incorporé la Dobroudja, peuplée à 40% de Musulmans. A commencer par le 19e siècle, le nombre de Musulmans vivant sur le territoire de la Dobroudja a commencé à diminuer. Ce processus s’est accéléré dans les années 1920, suite à la politique de Mustafa Kemal Atatürk, l’artisan de la Turquie moderne, qui s’est efforcé d’attirer les ethniques turcs dans la République nouvellement créée. La République turque avait été proclamée en octobre 1923, avec Atatürk pour premier président.

Les Musulmans ayant habité en Dobroudja ont laissé derrière eux des villes construites sur les ruines des cités antiques. D’autres éléments témoignent de leur présence dans cette région. La toponymie des lieux est elle-même redevable à cette présence musulmane massive en Dobroudja. Babadag, Mangalia, Topraisar, Medgidia, Techirghiol, Murfatlar voilà les noms les plus sonores de localités de cette contrée provenant du fonds linguistique turc.

Parmi toutes ces villes, c’est Mangalia, ville située sur la côte roumaine de la Mer Noire, qui recèle un des plus importants témoignages de la présence des Musulmans en Dobroudja, à savoir la mosquée d’Esmahan Sultan, érigée en 1525. Esma Han, fille du sultan Sélim II (1566-1575) et épouse de Sokollou Mehmed Pacha, le vizir de son père, aimait bien les parages et elle y fit construire une mosquée. Les travaux furent achevés en 1590. Un cimetière musulman entoure la mosquée. Certains tombeaux sont vieux de plus de 800 ans, remontant à l’année 1200 – à une époque antérieure donc à la domination ottomane dans la zone. Y reposent des oulémas, des commandants d’armée et autres hauts dignitaires des parages. Les inscriptions figurant sur ces tombes sont écrites en arabe ancien.


 

La Mosquée d’Esmahan Sultan à Mangalia enfin restaurée


Tout comme pour d’autres édifices ou forteresses, les matériaux de construction utilisés pour ériger cette mosquée provenaient de ruines situées à proximité – en l’occurrence, la pierre d’un tombeau romain. La mosquée d’Esmahan Sultan est un monument bâti en style mauresque. Mais, à la différence d’autres lieux de culte musulman à retrouver en Dobroudja, cette mosquée est prévue d’une véranda précédant l’entrée. Les murs de la mosquée mesurent 85 centimètres d’épaisseur et ils s’élèvent à 12 mètres. Pourtant, par rapport à d’autres constructions similaires, la mosquée d’Esmahan est plutôt de petite taille.

Durant la période communiste – surtout dans les années ’80 – tout tombait en ruine et la mosquée d’Esmahan ne pouvait y faire exception: les mauvaises herbes avaient envahi la cour et le bâtiment, le cimetière était à peine visible. Le minaret s’était incliné dangereusement, de sorte que le muezzin n’osait même plus y monter pour appeler les fidèles à la prière, par crainte qu’il ne s’écroule. Après 1989, les responsables locaux ont refait le bâtiment et l’ont entouré d’une haute clôture. Lors des deux fêtes de l’islam, la mosquée s’avère trop étroite. La communauté musulmane de Mangalia compte quelque 3 mille fidèles, des personnes âgées pour la plupart. Idul Fitr est célébrée à la fin d’un mois de jeûne. A cette occasion, les musulmans expriment leur joie en adressant au Prophète une prière qu’ils prononcent ensemble. L’autre fête importante, c’est l’Aïd, dédiée au Prophète Ibrahim (Abraham), qui offrit le sacrifice de son fils, Ismaïl, sur les ordres d’Allah. Il n’est permis aux femmes musulmanes d’assister aux prières dans la mosquée que pour certaines fêtes – telles la célébration de la naissance du Prophète Mahomet où du jour où le Coran a commencé à être révélé. Les femmes n’ont pas, non plus, le droit de participer aux cérémonies officiées les vendredis – jours de fête pour les Musulmans. Lorsqu’elles ont la permission d’entrer dans la mosquée, les femmes doivent se tenir toujours près de l’entrée, derrière les hommes.

Restaurée en 2008 grâce à une généreuse donation – un million d’euros offerts par un homme d’affaire turc – la mosquée d’Esmahan de Mangalia est revenue à la vie. Le minaret a été consolidé. Le puits de la cour, colmaté en 1959, a été refait et son eau sert de nouveau au rituel du lavage funéraire. La mosquée d’Esmahan de Mangalia, la plus ancienne de Roumanie, accueille à nouveau les fidèles et les touristes de passage sur le littoral roumain de la Mer Noire.

Crédit photo : www.infotravelromania.ro/

Ecrit par Steliu Lambru ; Dominique

http://www.rri.ro



Partager

A propos de l'auteur

L'équipe de Radio Romania International : Andrei Popov, Valentina Beleavski, Alex Diaconescu, Ileana Taroi, Alexandra Pop, Dominique, Mariana Tudose, Ioana Stancescu, Costin Grigore. ________________________________________________________________________________________________________ Découvrez la Roumanie et l'actualité roumaine sur le site de Radio Romania International

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!