109 vues

Poulet en Römertopf

0

Poulet_R_mertopf  Tout autour de l’église Saint-Aubin à Toulouse chaque dimanche matin s’y déroule un magnifique marché. Comme tous les goûts sont dans la nature, au nord on trouve les étals d’import, au sud tous les producteurs locaux, bio. Vers 11h si vous n’avez pas un kopek en poche, autant vous retourner vers le distributeur de billets le moins proche, car celui de la Poste voit défiler une vingtaine d’imprudents venus sans argent. Car on ne s’aventure pas jusqu’à Saint-Aubin sans caddie à roulettes ou sans sac à dos, sans plusieurs billets de vingt euros. Poulet, pintade, veau et cochon du Lauragais voisins sont tellement inimitables qu’on prend de quoi manger pour la semaine à venir et autant à congeler. Ben oui, la bonne chère est ainsi faite : bien née, bien traitée, bien congelée et bien cuisinée, elle ne vous posera pas de lapin gustatif.

Tout commence le long du Canal du midi, où joggeurs et gourmands se côtoient, tout à leur affaire et concentrés sur un seul but : les bienfaits sur la santé. Entre un footing bien senti le dimanche matin et un marché hardiment arpenté, mon choix est désormais fait.

Aux vacances de Pâques c’était une pintade qui, contre toute donnée traditionnellement établie, nous avait épatée. Là, j’ai un beau poulet fermier bio qui mijote au Römertopf. Le thym du balcon, l’ail rose de Lautrec, quelques grains de sel, de lamelles d’oignon doux et un filet d’huile d’olive accompagnent la volaille. Miss aubergine l’attend sur la plaque, découpée, légèrement huilée et assaisonnée au cumin et citron.

J’y trouve : tous les produits de bouche, des fleurs coupées, des herbes arômatiques, des épices, des bijoux et des chapeaux artisanaux.

1 beau poulet fermier bio de votre région entier

2 têtes d’ail en chemise

1 oignon doux épluché & émincé

1 poignée de thym frais

3 cs d’huile d’olive

gros sel.

Avant la cuisson, laisser de l’eau un quart d’heure dans le Römertopf.

Vider cette eau, placer la volaille dedans, disposer tout autour les arômates, thym, ail, oignon, gros sel et quelques gouttes d’huile d’olive.

Verser ensuite un petit verre d’eau et refermer.

Faire cuire une heure et demi à deux heures à four bien chaud th. 7/180°C.

Le poulet ainsi cuit se déguste chaud, tiède, froid avec une belle mayonnaise maison, des tartines de tapenade…



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!