1 574 vues

Recette de confiture aux fruits et aux saveurs variées

0

Ah, voici revenu le temps des confitures ! Qu’est-ce qu’on aime ça ! Voici donc diverses recettes de confiture aux fruits, mais aussi avec des saveurs variées, plus ou moins insolites…


Recette de Confiture aux fraises et à la rhubarbe


audinetteUne recette proposée par Aude Charreau du Blog Dans la Cuisine d’Audinette

Voici donc une recette de saison avec une confiture associant fraises et  rhubarbe… Ici, je voulais retrouver un peu de l’acidité de la rhubarbe… avec la douceur de la fraise…

Le seul truc qui m’embête c’est que je suis le plus souvent obligée d’acheter mes fruits car dans mon jardin ne
poussent que des groseilles et quelques framboises.

 

A chaque fois qu’on mélange plusieurs fruits dans une confiture, il faut bien réfléchir au résultat final que l’on
souhaite afin de trouver les proportions idéales.

recette de confiture fraise rhubarbe

Confiture fraise rhubarbe – crédit photo : audinette

 

  • 800g de rhubarbe épluchée (comptez quasiment 1 kg au départ)
  • 600g de fraises lavées
  • 1 kg de sucre à confiture

Couper la rhubarbe en tronçons de 1 cm.

Couper les fraises en dés.

Dans un grand saladier, mélanger les fruits et le sucre.

Laisser macérer 2 heures.

Ensuite, verser le tout dans une bassine à confiture ou un faitout à fond épais.

Porter à ébullition puis laisser à petits bouillons pendant 15 minutes.

S’il subsiste de gros morceaux de fruits et que vous n’aimez pas ça, utilisez un mixeur plongeant pour rendre la
confiture un peu plus fluide.

Moi, je fais quelques coups de mixeur mais je laisse des morceaux.

Pendant la cuisson, stériliser des bocaux en les plongeant dans un grand volume d’eau bouillante (ainsi que leur
couvercle) puis en les retournant sur un torchon propre.

Dés que la confiture est prête, la verser dans les pots stérilisés en évitant de salir les bords.

Fermer aussitôt les pots et les retourner quelques minutes.

Préparer de jolies étiquettes, couper des bouts de tissus et décorer vos pots de confiture maison


Recette de Confiture de pêches de vigne à la vanille et cannelle


Voici une recette de confiture maison qui sent bon l’été… avec les pêches de vigne, la vanille et la cannelle, qui apportent une touche encore plus exotique…

Le plus long dans la confiture de pêche de vigne, c’est d’éplucher ces demoiselles puis de les dénoyauter.
Là, j’avais ramassé presque 2 kg de pêches.
Une fois débarrassée de leur peau et de leur noyau, il ne restait plus que 1.2 kg de fruits.
Je profite du dénoyautage pour couper chaque moitié en 4.

Placer les morceaux de fruits dans la bassine à confiture (ou un faitout) et ajouter 1 kg de sucre à confiture.

Mettre sur feu moyen et porter à ébullition. Ajouter deux gousses de vanille, fendues et grattées ainsi qu’une cuillère à soupe de cannelle moulue.

Maintenir le bouillottement et compter 7 à 8 minutes.

Préparer les pots (6, avec cette quantité) stérilisés et les remplir de confiture dés qu’elle est prête.
Visser les couvercle et retourner les pots 2 minutes.

Dégustée ici sur des tranches de pain tordu aux graines, vous voyez comme elle a une belle couleur ?


Recette de marmelade à l’orange


Dans le panier gourmand de la maîtresse, en décembre, j’avais glissé un pot de marmelade d’orange maison. Comme elle cuit longtemps et qu’il est mieux de remuer de temps en temps, j’ai utilisé le cooking chef.

Par contre, je n’ai pas utilisé la recette du livre car une bonne marmelade se fait sur plusieurs jours.

Pour 4 pots :

  • 3 oranges bio (450g)
  • le jus d’1/2 citron
  • 900g de sucre à confiture
  • 900ml d’eau

Jour 1 :

Laver soigneusement les oranges. Les essuyer.

Presser le jus.

Mettre de côté les membranes et les pépins et les envelopper dans une mousseline (j’utilise des compresses ou alors des chaussettes en
nylon).

Couper la peau des oranges en fines lanières (à peu près « medium cut » ici).

(Je n’ai pas conservé la peau des 3 oranges mais seulement de 2 car je ne raffole pas des marmelades trop garnies en
écorces.)

Réunir le jus d’orange, le jus de citron, les écorces ciselées, le sac de mousseline et l’eau dans un récipient avec couvercle et
laisser macérer 24h au frais.

Jour 2 :

Faire chauffer le mélange sur feu vif jusqu’à ébullition puis baisser à feu doux et faire cuire 1h.

Les peaux d’orange doivent être ramollies et le liquide doit avoir réduit de moitié.

Laisser de nouveau reposer jusqu’au lendemain.

Au cooking chef : verser la préparation dans le bol, installer le batteur souple, et régler la température à 140°.

Regler la vitesse sur mélange 3.

Dés ébullition, réduire la température à 90° et laisser cuire 1h.

Jour 3 :

Retirer le sac de mousseline en le pressant pour récupérer toute la pectine.

Ajouter le sucre et placer sur feu moyen en remuant pour le dissoudre.

Porter à ébullition puis baisser le feu et faire cuire 1h en remuant de temps en temps.

Au cooking chef : après avoir ôter la mousseline, ajouter le sucre, régler la vitesse sur mélange 1 et la température sur 105°.
Laisser cuire 1h.

Vérifier la prise en gelée en versant une goutte de marmelade sur une assiette sortie du congéateur : le jus doit se figer et ne pas
couler.

Si c’est OK, verser la marmelade dans les pots préalablement stérilisés.

Marmelade d'orange



Partager

A propos de l'auteur

Découvrir le blog : Dans la cuisine d'Audinette ainsi que l'appli et les ateliers culinaires

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!