48 vues

Salade d’aubergines pimentées

0

Salade_aubergines_piment

Je ne résiste pas à vous présenter encore les bienfaits de l’aubergine, star pourpre adulée par les adeptes du régime méditérranéen une fois qu’on l’a défaite de son mythe –avéré– de pompe à huile*. Quand j’étais enfant, je croyais que la pompe à huile était l’autre nom de la fougasse. Définition acceptable pour qui a grandi dans les vertes et épaisses forêts* où ne pénètrent guère de paniers de légumes du soleil. Mais la découpe en forme de feuille du fameux pain du sud m’évoque toujours un air de garrigue parfumée au thym, romarin et origan. *Du massif jurassien dont j’ai conservé de ses terres rudes un goût prononcé pour les aliments roboratifs, penchant qui me vaut toujours interrogations et curiosité.

L’aubergine est un légume vieux d’envrion 5000 ans, donc connu au moins depuis le milieu du Néolithique moyen. Apparue sur le continent africain, elle a traversé l’Inde, la Chine et le monde Arabe, dans le sillage duquel elle atteint la façade ibérique et tout le continent européen. Elle est une excellente source d’inspiration pour les épicuriens au point que la cuisine turque se targue de l’accomoder de pas moins de mille manières

Côté linguistique, le terme aubergine fait son apparition en français au milieu du 18e siècle et est repris depuis lors dans de nombreuses autres langues. En Écosse effectivement j’avais dégusté une excellente « ratatouille with toasted aubergines ». Certains préfèrent la débarrasser de sa peau pour la consommer, mais c’est perdre autant de précieux anti-oxydants. Et si sa chair abonde en nutriments (manganèse, cuivre…), elle possède en outre une consistance qui sert de substitut aux produits carnés de l’avis des végétariens.

Comment cuisiner l’aubergine ? Pour éviter l’écueil bien connu*, fut-ce à l’aide d’une excellente huile d’olive, plusieurs possibilités sont offertes, parmi lesquelles : coupée en 4, la faire cuire à la vapeur/la faire dégorger dans du gros sel une petite demi-heure/la huiler légèrement au pinceau, la couvrir de papier aluminium et la dorer au four une bonne demi-heure. Ici, associée à la menthe fraîche, au citron et à une pointe de piment, elle se porte comme un charme.

Pour 4 personnes :

600 g d’aubergines non traitées

1 cc rase de carvi moulu

1 cs rase de sel

un demi citron jaune non traité

2 cs d’huile d’olive

1 grosse poignée de menthe fraîche

piment d’Espélette

Rincez les aubergines, coupez-les en 3 tronçons chacune, puis chaque troçon en 8. 

Plongez-les, avec la gousse d’ail en chemise, dans 1 litre d’eau bouillante additionnée de sel et de la moitié du citron jaune. Laissez bouillir 10 minutes.

Égouttez les aubergines au moins 1 heure.

Placez-les dans un plat de service et assaisonnez-les de piment, huile d’olive et menthe fraîche rincée et ciselée. Mélangez délicatement.

Couvrez, laissez tiédir et reposer 12 heures à température ambiante pour que les arômes se développent au maximum.

Vous pouvez aussi mettre le récipient au réfrigérateur 2 heures avant de servir.

Réajustez l’assaisonnement si besoin, servez bien frais, tel quel ou avec du pain grillé.

———–Porte-bonheur ottoman « Rêver de trois aubergines est signe de très grand bonheur »——-

 



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!