IDEOZ Voyages > GUIDE CULTUREL > MUSIQUE > Stacey Kent : Gainsbourg ou Biolay adaptés à la musique jazz

Stacey Kent : Gainsbourg ou Biolay adaptés à la musique jazz

Connaissez-vous Stacey Kent ? Si vous ne la connaissez pas encore et si vous êtes parisien, vous avez la chance de pouvoir aller l’écouter ce mercredi 24 mars à un mini concert gratuit qui sera suivi de dédicaces. Cette chanteuse newyorkaise affectionne beaucoup la littérature et les textes de Serge Gainsbourg ou de Benjamin Biolay qu’elle adapte à la musique jazz.


La chanteuse de jazz américaine Stacey Kent marie la littérature et la musique. Il faut dire qu’elle a obtenu un diplôme en littérature comparée et qu’elle a par la suite rencontré son mari en Grande-Bretagne, le saxophoniste Jim Tomlinson. Donc, quand je disais qu’elle marie la littérature et la musique, c’est tout aussi vrai dans sa vie conjugale.
Des fifres et des lettres ou le mariage du jazz et de la littérature
L’album “Breakfast on the Morning Tram” est le fruit d’une collaboration avec un écrivain : Kazuo Ishiguro, lequel a écrit quatre textes qui ont été mis en musique et arrangés par Jim Tomlinson. Avec cet album, Stacey Kent signait aussi pour la première fois avec le label Blue Note.
Sur cet album, le titre “Samba Saravah” est extrait de la bande originale du film “Un homme et une femme” de Claude Lelouch.
Samba Saravah :

Une passion pour la France
Auparavant, en 2003, son album “The Boy Next Door” devient disque d’or en France, pays qui a su apprécier les chansons en français signées Serge Gainsbourg.
Enfin, son tout dernier album “Raconte moi” reprend encore des chansons de Gainsbourg mais aussi le “Jardin d’hiver” d’Henri Salvador, une chanson que l’on doit à Benjamin Biolay et Keren Ann. Parmi les douze titres, on retrouve “Les Vacances au bord de la mer” de Michel Jonasz.et des compositions originales de jeunes auteurs et compositeurs français (Claire Denamur, Emilie Satt, ainsi que Pierre-Dominique Burgaud).
Ce disque est une déclaration d’amour à la France, à la chanson française et au jazz.

“Ces petits riens” (de Serge Gainsbourg) :
Actualité :
Stacey Kent en mini-concert gratuit à Paris le mercredi 24 mars
La rencontre avec le public a lieu à la Fnac des Ternes à 17h30. Au programme : séance dédicace et mini-concert. Stacey Kent sera aussi le soir même en récital au jazz club Etoile à l’Hôtel Méridien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *