Visites à Prague

Maison natale de Kafka : Visiter Prague sur les traces de Kafka

Par Sandrine Monllor (Fuchinran), le Juin 3, 2014, mis à jour le Jan 9, 2018 - Kafka, maisons d'écrivains, musée prague, Prague, prague juive, Prague Kafka, tourisme culturel prague, Tourisme Prague, Vieille ville Prague
sculpture de Kafka sur la facade de sa maison natale

Comment visiter Prague sur les traces de Kafka sans découvrir la maison natale de Franz Kafka? Située dans la Vieille ville, à quelques enjambées de la Place Staro Namesti, la maison natale de Kafka figure parmi les maisons d’écrivains majeures de Prague.



 Visiter Prague : la maison natale de Kafka


 

Visiter Prague à travers ses fantômes et ses figures emblématiques, c’est suivre les traces de Kafka dans la ville où il demeura l’essentiel de sa vie, en réalité jusqu’à sa dernière année, c’est s’aventurer dans la Vieille Ville de Prague et découvrir notamment, à l’angle d’une place aujourd’hui nommée place Franz Kafka, la maison qui l’a vu naître. Malgré sa judéité et l’obligation faite aux Juifs de demeurer dans le quartier Josefov auquel ils étaient quasiment condamnés, Kafka est né au-delà des murs du ghetto dans la Vieille Ville. La maison natale de Kafka se situe donc sur náměstí Franze Kafky au numéro 24/3 ; une place rebaptisée en l’honneur de Kafka à qui Prague tarda longtemps à rendre hommage, avant que l’attractivité de son oeuvre, auprès des touristes d’Europe occidentale ou nord américains, génère une certaine forme d’exploitation touristique.

visiter prague kafka maison natale carte google

 Cliquez sur la carte pour l’agrandir…

 

Franz (Frantisek de son prénom tchèque) Kafka est né en 1883 au coeur de la Vieille Ville, dans la maison “U veze” (A la tour). Cette bâtisse, proche de l’église Saint Nicolas, est aisément repérable, puisqu’on peut y voir, en ornement de façade, le buste de Kafka, réalisé par le sculpteur Hladik.

 

visiter prague kafka maison natale
visiter prague kafka buste maison natale

Cette maison a été autrefois la résidence du “scribe de la Vieille ville”. La situation géographique de cette maison natale cristallise en quelque sorte les tensions, les angoisses et surtout l’identité sociale et culturelle de Kafka, un Praguois, pas vraiment tchèque, de confession Juif, mais de langue et de culture allemande. Une identité qui condense la complexité d’une ville où trois communautés cohabitent étrangement … À l’instar de Dublin ou de Lisbonne, Prague trouve dans la personnalité et dans l’oeuvre de Kafka une raison supplémentaire à la touffeur de son mystère…

maison natale kafka visiter prague

La maison n’est pas à l’identique de ce qu’elle était à la naissance de Kafka, car elle a subi un incendie en 1897 qui l’a quasiment détruite et a a été reconstruite en 1906, dans un style du XXème siècle.

Aujourd’hui, on peut y découvrir le musée Kafka avec ses expositions, des pièces originales du quotidien de l’écrivain. Cette découverte est bien sûr utile, même si selon moi, ce n’est pas la plus authentique pour revivre la “vie” de Kafka dans cette ville qu’il n’a quasiment jamais quitté si ce n’est dans les derniers mois de sa vie passés entre Berlin et Vienne, avec sa compagne Dora Dymant.

Voilà un aperçu des “possessions” de la famille Kafka, la première table et où il travaillait pendant ses études:

bureau Kafka maison natale visiter Prague

Pour aller plus loin :

 

 

 4,743 Visites au total,  2 aujourd'hui

Vous préparez votre voyage en République tchèque?

Des questions auxquelles n’ont pas répondu notre guide de voyage sur Prague ou les brochures officielles gratuites de l’office du tourismeLes voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de la République tchèque vous répondent!

Sandrine Monllor (Fuchinran)

Je m’appelle Sandrine Monllor. J’ai créé IDEOZ, guide de voyage sur l’Europe communautaire,  élaboré à partir des expériences de voyageurs aux profils variés. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation, depuis plus de 10 ans, j’essaie de faire de ce projet mon métier en partageant conseils et expériences et de préserver un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. De mes voyages, je conserve surtout les souvenirs intimes de petits riens, des chemins de traverse où je me suis perdue ou engagée au hasard, des rencontres et des expériences plutôt que celui des visites si incontournables soient-elles. Je suis une voyageuse résolument curieuse de tout, qui fonctionne à l'instinct. Je suis passionnée en particulier par l’Europe balkanique, centrale et orientale ; des terres dans lesquelles je me retrouve parfois, tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. Routarde voyageant uniquement à l’aventure sans jamais rien préparer, ni fixer de destinations, j’aime appréhender les frontières visibles et invisibles entre les peuples et je privilégie les séjours transfrontaliers. Je suis une gourmande en quête des gastronomies locales, attachée aux échanges avec les habitants et sensible à l’histoire et aux traditions. Me contacter par mail?

Commentaires

Le Déc 31, 2010 à 13 h 34 min, Joelle Byk a dit :

Une toute petite maison dans un vieux quartier devenu trop touristique avec toutes ces petites échopes

Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.