135 vues

Dealu Frumos, église fortifiée et village saxon de Transylvanie

0

Dealu Frumos, dont le nom signifie “Belle colline” est une église fortifiée et un village saxon de Transylvanie, situé à quelques kilomètres de Sibiu et dont l’origine remonterait au tout début du XIIème siècle. Une excellente idée d’excursions à réaliser depuis Sibiu…

Dealu Frumos village saxon en Transylvanie

Un petit bijou du département de Sibiu, c’est l’église fortifiée saxonne de Dealu Frumos, située dans le village du même nom, non loin de Sibiu, chef-lieu du département et à 9 km de la ville d’Agnita. Dealu Frumos (en français La belle colline) est un autre village roumain à forte tradition saxonne, cette population y étant présente dès l’année 1100.

Construite vers 1250, l’église est en style roman, avec un chœur carré et une abside demi-circulaire à 3 nefs, mais sans clocher. Étant le dernier refuge en cas d’attaque, et vu l’évolution des techniques de guerre et l’apparition des armes à feu, deux tours de défense y furent ajoutées plus tard. Pour cette même raison, différentes annexes étaient bâties en temps de paix devant la fortification et démolies en temps de guerre. C’est aussi pourquoi à l’intérieur de l’église il y avait une fontaine, aujourd’hui couverte et donc inaccessible. Au 16e siècle, la communauté de Dealu Frumos s’était beaucoup développée et il a fallu élargir la construction par deux nouvelles tours et deux nouveaux corps. Vers 1600 y fonctionnait la première école du village, à enseignement dispensé en allemand.

Comme vous voyez, glorifier le Seigneur n’était pas le seul but de cette construction. En témoignent également ses nombreuses pièces sombres où la population avait l’habitude de garder ses aliments. Chose valable d’ailleurs pour la majorité des églises fortifiées saxonnes de Transylvanie. C’est pourquoi leurs tours portent souvent le nom des aliments qui y étaient déposés, comme la Tour du Lard, par exemple.

Vu les nombreuses modifications subies au fil des siècles, à l’intérieur de la fortification on remarque des éléments appartenant à différentes époques : un crucifix datant d’avant la Réforme, des bancs gothiques, un bouton de porte gothique, alors que la chaire et les fonts baptismaux ont des éléments classiques.

Si une bonne partie des églises fortifiées saxonnes de Transylvanie ont été jetées dans l’oubli même si elles sont considérées comme des objectifs du patrimoine historique et architectural, la fortification de Dealu Frumos a eu de la chance. Depuis 2003, elle est à la charge de l’Université d’Architecture et Urbanisme Ion Mincu. On y a créé un centre universitaire d’études en architecture vernaculaire, l’église devenant objet d’étude pour les jeunes intéressées par les méthodes de conserver et restaurer les édifices historiques. La fortification en profite pleinement étant une des mieux entretenues de Roumanie.

Voyons maintenant quelques conseils pratiques : pour visiter la fortification il faut trouver la personne qui en garde les clés. D’habitude il s’agit du prêtre du village. La raison en est simple : ne se trouvant pas sur des routes touristiques connues, les églises fortifiées ne sont pas trop souvent visitées. En plus les communautés saxonnes diminuent d’une année à l’autre et donc les églises ne sont pas souvent utilisées. Un autre conseil : il se peut que les réseaux de téléphonie mobile ne fonctionnent pas dans la région. Si vous avez de la chance vous pouvez trouver un téléphone public dans la rue. Dernier conseil et le plus important si vous voulez visiter Dealu Frumos : les Saxons y ont presque complètement disparu et ont été remplacés par des Tsiganes. Ce ne sont pas des mendiants, et certains n’aiment pas être photographiés. Attention donc. Toutefois, il ne faut surtout pas se décourager : l’église fortifiée saxonne de Dealu Frumos mérite bien d’être visitée.

Valentina Beleavski

En partenariat avec Radio Romania International : http://www.rri.ro/


Agrandir le plan



Partager

A propos de l'auteur

L'équipe de Radio Romania International : Andrei Popov, Valentina Beleavski, Alex Diaconescu, Ileana Taroi, Alexandra Pop, Dominique, Mariana Tudose, Ioana Stancescu, Costin Grigore. ________________________________________________________________________________________________________ Découvrez la Roumanie et l'actualité roumaine sur le site de Radio Romania International

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.