9 586 vues

Le delta du Danube ; véritable paradis naturel des oiseaux et de la flore locale

1

Le Danube est le plus grand fleuve d’Europe, après la Volga. Il prend naissance dans les montagnes de la Forêt Noire et traverse 10 pays (Allemagne, Autriche, Slovaquie, Hongrie, Croatie, Yougoslavie, Roumanie, République de Moldavie, Bulgarie, Ukraine) et 4 capitales (Vienne, Bratislava, Budapest et Belgrade) avant de se jeter dans la Mer Noire et de créer un vaste territoire d’une richesse exceptionnelle: le delta du Danube. Le delta du Danube, paradis des oiseaux, un lieu unique en Roumanie et en Europe.

Ses plus de 1.500 km carrés accueillent des centaines d’espèces de volatiles et de poissons d’eau douce, ainsi que des maisons lacustres. Voilà déjà une partie des éléments qui font que le delta soit une destination de vacances idéale.

delta du danube roumanie

Pourquoi découvrir le delta du Danube en Roumanie?

Contrée mirifique, le Delta du Danube enchante le touriste par les paysages, par sa richesse floristique et faunistique. La cuisine du terroir réserve des surprises tout aussi agréables: des menus du pêcheur avec salades d’œufs de poisson en entrée, boulettes de poisson, bouillabaisse, brochettes de hareng du Danube et de carpe ou bien rôti d’agneau et de mouton, zakouski, salade de haricots blancs, bortsch aux lardons fumés. Si les tarifs d’hébergement pour un séjour dans le Delta du Danube sont plus élevés que dans d’autres contrées de la Roumanie c’est parce qu’ils incluent aussi le transport par voie d’eau, a-t-on appris par Dragoş Olaru, responsable d’une agence de voyage. Il tient à préciser cependant que ces prix ne sont pas prohibitifs.

Pour preuve, l’afflux des visiteurs venus des quatre coins du monde : « Ils viennent de France, d’Espagne, d’Allemagne, des Amériques, d’Afrique du sud, et j’en passe, et des meilleurs. Nos hôtes étrangers se déclarent très satisfaits des services et ne rechignent pas sur les prix. En 2013, nous avons accueilli un couple de Britanniques qui y a passé neuf jours. Ils nous ont rendu visite cette année aussi, en précisant que c’est le seul endroit au monde où ils soient revenus une deuxième fois. A présent, nous hébergeons un groupe d’Arméniens auquel j’avais été recommandé. Le plus important c’est, en fin de compte, la satisfaction du client».

Côté hébergements dans le delta du Danube, sachez que vous pouvez opter pour un hôtel flottant, l’hôtel Plutitor, un gîte rural ou un ensemble d’hôtels comme celui de quatre étoiles de la commune de Murighiol. La superbe vue sur le lac qui s’offre aux yeux ne lasse pas d’impressionner le visiteur. Le prix d’une suite, petit déjeuner et Internet wi-fi compris, est de 90 euros dans le courant de la semaine et de 110 euros en week-end.

 Le Delta du Danube est la destination idéale tant pour les passionnés de nature, que pour les personnes en quête de détente. Inscrit au patrimoine de l’UNESCO en 1991, il compte parmi les Réserves de la Biosphère. Le delta du Danube compte 330 espèces d’oiseaux et 42 espèces de poissons d’eau douce et il comporte la plus grande zone compacte de jonchaies de la planète, recouvrant 1.560 km carrés.
Si vous aimez les oiseaux, les poissons, les promenades en canot et les habitations lacustres et si ça vous dit de passer des nuits dans un hôtel flottant, le delta du Danube est la destination idéale pour vos vacances.

Ce ne sont pas là les seules raisons de visiter le delta. Liviu Mihaiu, président de l’Association « Sauvez le Danube et le delta » et ancien gouverneur de cette Réserve de la Biosphère, y ajoute d’autres: «Le delta du Danube est, en effet, un paradis de verdure, une des grandes valeurs du patrimoine naturel européen et mondial, étant la troisième grande réserve de la planète, après celles de l’Amazone et des îles Galapagos. Le delta du Danube recèle des valeurs du patrimoine non seulement naturel, mais aussi archéologique et culinaire, ainsi que beaucoup de sites archéologiques – dont on ignore le plus souvent l’existence».

 

Le delta du Danube en Roumanie, une réserve naturelle unique


delta du danube oiseauxLe Delta du Danube commença à se former il y a 13.000 ans environ, lorsque le golfe où se déversait le fleuve se vit étranglé par un cordon de dunes perpendiculaires : aujourd’hui Letea et Caraorman, isolés à l’intérieur du delta.

La course ralentie, le Danube se mit à déposer sur place les sédiments qu’il transportaient, dessinant une immense plaine alluviale périodiquement remodelée par les crues, les tempêtes, les allées et venues de la mer. Avec un débit de 5OOO9000 ms³, le fleuve transporte annuellement plus de 40 millions de tonnes d’alluvions dans le delta (soit 8 fois plus que le Tibre et 20 fois plus que le Rhin).

Voici pourquoi est-il tellement boueux à l’embouchure du Delta. Cette zone est relativement plane et plus de la moitié des terres sont inondées. D’abord golf de la mer noire, les alluvions ont peu à peu fermé l’embouchure du fleuve, ralenti dans sa course, le fleuve se mit à déposer sur place les sédiments qu’il transportait, créant ainsi, cet vaste espace naturel formé de canaux et de lacs (périodiquement remodelé par les crues, les tempêtes et les allées et venues de la mer). Sous l’effet des alluvions, le delta s’étant vers la mer, surtout devant l’embouchure de ses 3 bras: Chilia (le plus jeune, qui se ramifie à son tour constituant son propre « petit » delta en Ukraine), Sulina (traversant le delta par son milieu est le plus important pour la circulation marchande) et Sfantu Gheorghe (St Georges – le plus ancien et le plus sinueux des bras). Ils ont été rectifiés et dragués pour la navigation (surtout le bras Sulina), mais présentent encore plusieurs tronçons naturels. Pour la circulation des eaux, les bras principaux sont secondés par un réseau de canaux naturels ou artificiels, et une multitude de lacs (environ 10% de la superficie) et bras secondaires où les eaux sont stagnantes.

Le delta du Danube, un écosystème d’une richesse incroyable

herons delta du danube roumanieLe delta du Danube est un vaste milieu d’une incroyable richesse biologique : près de 1700 espèces végétales, environ 3450 espèces animales dont 160 de poissions et 300 d’oiseaux. Véritable paradis naturel des oiseaux autochtones ou de passage, le delta héberge 60% de la population mondiale de cormorans pygmées, 50% des pélicans blancs d’Eurasie, 50% de la population mondiale de bernaches à cou roux, 30% des effectifs européens d’ibis falcinelle, grand nombre de hérons, aigrettes, aigles, canards sauvages, oies, etc.

Costică Vădineanu propose un circuit très révélateur des merveilles du delta du Danube : «partons de Tulcea, en croisière sur le bras Sf. Gheorghe pour passer la nuit à Sf. Gheorghe. Le lendemain on visite le village, la plage avec sa mer cristalline. Puis, on se dirige vers Sulina pour passer la nuit non loin de cette petite localité. De Sulina, le trajet continue en bateau vers la forêt de Letea. Après avoir exploré la forêt, on rentre par le canal de Sulina à l’hôtel flottant, pour découvrir ensuite le vieux Danube. On visite le village de pêcheurs Mila 23 et ses alentours et on regagne la ville de Tulcea. Mais ce n’est pas la fin du voyage, parce que la Dobroudja est une région très riche en habitats d’oiseaux. Par conséquent, l’aventure peut continuer par l’exploration de la Dobroudja, pendant 4 jours, en partant de Tulcea, via la commune de Murighiol, non loin de Constanţa, en passant par Plopu, la forêt de Babadag, le village de Jurilovca, les localités historiques de Histria et d’Enisala, sans oublier le Parc national Măcin. Pour parcourir tout cela nous proposons une nouveauté aux touristes: combiner la croisière sur l’hôtel flottant avec des tours à bicyclette à travers le delta, là où c’est possible. Au cours du voyage on voit souvent des pélicans, des aigrettes – petites et grandes ou des cormorans. Le record enregistré par nos touristes a été de 250 espèces d’oiseaux vues pendant 7 jours». heron delta du danube

Les pélicans du Delta du Danube

C’est ici dans le Delta du Danube que l’on retrouve la plus grande colonie de pélicans communs d’Europe… Le pélican est un oiseau migrateur très répandu dans les régions à climat tempéré et tropical. Deux des huit espèces connues de pélicans, à savoir le pélican frisé et le pélican commun, nichent dans le Delta du Danube, dont ils sont d’ailleurs le symbole. C’est ici que l’on retrouve la plus grande colonie de pélicans communs d’Europe, soit plus de 2500 couples. Ils arrivent en Roumanie début mars ; l’automne venu, ils prennent leur envol vers le Delta du Nil, la région du Golfe ou les côtes de l’Afrique.

 Les pélicans ont pratiquement disparu d’Europe Centrale et de l’ouest, en raison de l’essor des activités industrielles et par conséquent du rétrécissement des zones de nidification. Le Delta du Danube est le refuge des pélicans situé le plus à l’ouest du vieux continent.pelican commun delta du danube roumanie

Eugen Petrescu, expert à la Société Ornithologique Roumaine explique: « Pour la plupart des touristes et même des habitants des lieux, la différence entre le pélican frisé et le pélican commun n’est pas évidente. Presque insaisissable, elle relève de la taille des oiseaux, le pélican frisé étant juste un peu plus grand. La migration du pélican commun commence en août-septembre. Il n’y a que très peu d’exemplaires qui restent hiverner dans le Delta. Il semble qu’au début de sa présence en Roumanie, le pélican frisé avait pour habitat les zones  humides en amont du Danube et non pas le Delta du Danube, où le pélican commun était déjà roi. On a d’ailleurs observé leur tendance à se déplacer non pas vers le sud, mais en sens inverse, en amont du fleuve, en direction de Călăraşi et jusqu’en Olténie, comme s’ils refaisaient de mémoire ce trajet. En période de reproduction, le plumage des pélicans acquiert un coloris à part. Le gris-plomb revêt un éclat argenté, tandis que la mandibule se colore en un très beau  rouge pourpre. C’est ce contraste des couleurs qui confère aux oiseaux une élégance particulière durant la période d’accouplement. En outre, les pélicans sont très sensibles. Si, par exemple, une colonie est fortement troublée, elle ne regagnera plus les lieux l’année suivante. Les pélicans sont une espèce rare, menacée d’extinction. »

Vers la fin du 19e siècle, on retrouvait le pélican frisé et le pélican commun non seulement dans le Delta du Danube, mais dans toute la région de Dobroudja, les populations étant incroyablement nombreuses, aux dires de certains explorateurs étrangers. Les maigres effectifs d’aujourd’hui s’expliquent aussi par les véritables massacres dont ils ont été victimes et auxquels se sont livrés les pêcheurs, inquiets de leurs captures de poisson.

 En effet, cet oiseau est considéré comme trop avide, car il se nourrit de plusieurs kilos de poisson par jour. Les pêcheurs ont donc détruit les colonies de pélicans, en mettant le feu à la végétation. Cela fait qu’en 1950 on ne dénombrait plus que 600 exemplaires dans tout le Delta du Danube. A présent, les pélicans sont protégés partout en Europe. En 1955, cet oiseau a été déclaré monument de la nature en Roumanie. C’est à cette même époque que remonte l’interdiction de pénétrer dans les colonies de pélicans.

 

Légendes du delta du Danube

Le Delta s’enorgueillit de nombreuses espèces rares d’oiseaux, d’innombrables canaux, mais aussi de nombreuses légendes. Une d’entre elles lie son nom au lac de Belciug, une zone strictement protégée, mais qui peut être admirée à petite distance grâce aux trajets homologués. Ce lac est le plus profond du delta et a la forme d’un hameçon géant. Grâce à sa profondeur et au fait qu’il est complètement séparé des eaux du Danube, le lac de Belciug est l’endroit favorable à la conservation de plusieurs espèces de faune piscicole en voie de disparition. Parmi ces espèces : le carassin, la tanche ou l’ide mélanote.

La zone est en même temps une importante source de nourriture pour les oiseaux, tels que les aigrettes, les hérons ou les canards. On y trouve aussi des grues cendrées, une espèce menacée.

On dit aussi que les poissons du lac de Belciug ont des dimensions gigantesques. Aux dires des vieux pêcheurs, les profondeurs du lac recèlent des trésors et des êtres mystérieux. Peut-être est-ce une des raisons pour lesquelles le lac ne se laisse pas conquérir trop facilement. Une tempête peut éclater à tout moment et empêcher les scaphandriers de l’explorer. Ils peuvent être tout aussi bien mis en difficulté par des îles flottantes formées de roseaux et de racines.

 Au-delà des légendes et des mystères, on ne peut pas ignorer les beautés du Delta du Danube. Daniel Damian nous en parle :
«La nature a beaucoup à offrir en cette période de l’année. D’ailleurs, nous essayons de personnaliser les programmes selon les préférences des groupes que nous accueillons. C’est différent, si c’est leur premier voyage au delta, ou le deuxième. Si les touristes souhaitent voir les oiseaux, nous les emmenons vers des zones avec beaucoup de végétation où ces derniers nichent. Si ce sont des pêcheurs, nous leur montrons les lacs et les canaux. D’autres touristes viennent au delta tout simplement pour se reposer et c’est à nous de leur recommander les zones les plus tranquilles. C’est en fait un des avantages d’un hôtel flottant : chaque jour on est à autre endroit. Ainsi a-t-on la chance de mieux connaître le delta».

Circuits touristiques dans le delta du Danube


Devenu Réserve de la Biosphère en 1990, le Delta a des zones protégées, où l’accès des visiteurs est strictement interdit. Pour les autres, qui sont ouvertes au public, l’Administration du delta a homologué 19 itinéraires touristiques sur les canaux navigables et 7 trajets terrestres. Ceux qui s’y rendent sans guide doivent en tenir compte et respecter les règles du delta. En revanche, les touristes qui voyagent avec une compagnie spécialisée ne doivent pas trop s’en soucier, car ce sont les guides qui vont s’en occuper.

barques delta du danubeDragoş Olaru et ses collaborateurs qui sont des guides aguerris, proposent une dizaine d’itinéraires, tous imaginés pour vous faire découvrir de près la flore et la faune des lieux. Les promenades durent entre trois et huit heures. En voici un exemple : « Chaque itinéraire a son charme et des objectifs touristiques qui lui sont propres. Un que j’aime beaucoup est celui qui mène à Mila 23. La promenade commence vers 9h ou 10h, sur le canal du Danube, où nous remarquons les pêcheurs sportifs en compétition, en train de capturer des carpes. Nous nous dirigeons ensuite vers le lac Bogdaproste. Sur notre route, nous rencontrons des îlots flottants appelés « plauri » et « grinduri ». Des groupes de pélicans s’animent sur les lacs plus petits, autour. Le lac le plus grand que nous allons traverser s’appelle « Trei Iezere » et là encore, nous rencontrerons des pélicans et puis, plein de nénuphars. Le terminus de la promenade est Mila 23, un village de pêcheurs traditionnel, avec des maisons et une petite église charmantes. Nous nous arrêtons ensuite chez une famille lipovène (des habitants d’origine russe du delta) où nous allons préparer ensemble un potage de poisson traditionnel. La promenade est prévue durer jusqu’à environ 15h, mais ce n’est pas frappé dans le marbre. Ça dépend de l’endurance des touristes. »

Et maintenant – direction le Complexe touristique Cormoran de Uzlina. Il est situé près de la localité de Murighiol sur le bras Sf. Gheorghe, un des deux par lesquels le Danube se jette dans la Mer Noire. D’ailleurs, un des gagnants de notre jeu aura la chance d’y séjourner. Et c’est toujours ici que nous avons rencontré M. Cornel Gaina, le gérant du Complexe de Uzlina, qui nous a dit pourquoi les gens aiment le delta :
«Le Delta du Danube attire des visiteurs de Roumanie et du monde entier. Mais ils ne doivent pas oublier que cet endroit est une réserve de la Biosphère et qu’il existe aussi des restrictions. En revanche, les itinéraires touristiques homologués sont ouverts en toutes saisons. Au printemps et en automne, la plupart des touristes viennent admirer les oiseaux migrateurs. Quand l’hiver s’en va, de nombreux oiseaux rentrent au delta pour y bâtir leurs nids et pondre leurs oeufs. C’est pourquoi, jusqu’au mois de juin, on peut s’approcher des oiseaux et les admirer de près. Puis, en septembre, octobre et novembre on assiste au départ des oiseaux migrateurs et à l’arrivée des oiseaux arctiques. Enfin, en été, les touristes viennent visiter le delta, pour pêcher, bref – pour y passer leurs vacances».

D’habitude, les voyages à travers le Delta du Danube ont pour point de départ la ville de Tulcea – facile à rejoindre en train, en avion ou en voiture. Une fois arrivés, le reste de l’expédition se fait sur les eaux. En été, plusieurs bateaux relient la ville de Tulcea aux autres localités du Delta. Une fois là, vous pouvez choisir entre une pension touristique, un complexe hôtelier ou même un hôtel flottant, comme celui de l’agence de tourisme Euro Delta Travel dont l’administrateur, Daniel Damian, est notre invité. Avant de lui passer le micro, précisons que c’est justement sur un hôtel flottant qu’un des deux gagnants de notre concours aura la chance d’être hébergé pendant son voyage dans le Delta. Comment peut-on explorer le Delta au bord d’un tel hôtel? Daniel Damian:   “Nous avons imaginé pas mal de trajets jusqu’à présent, plus de 16. Pour commencer, je proposerais un itinéraire simple. Départ de Tulcea vers 11 heures, à bord d’un bateau qui nous conduira sur le canal de Sontea, à la hauteur du mille 35. Petite pause déjeuner, après quoi on poursuit notre voyage en barque jusqu’au lac Nebunu. Ensuite retour vers 4, 5 heures de l’après-m’. Voilà.  Un autre exemple d’excursion serait celle de deux jours, où les touristes passeront la nuit sur le bras de Sulina, dans la région de Maliuc, Gorgova. On organisera des excursions sur les canaux de Cranjeala et de Sontea, dans la région du lac Fortuna. Qu’est ce qu’il nous reste encore à voir ? Eh bien, le canal de Olguta, le lac de Baclanesti, après quoi, retour sur le ponton pour une soirée festive avec feu de camp. Le lendemain matin, petit déjeuner et retour à Tulcea”.

 

Quand découvrir le delta du Danube?


A quel moment de l’année doit-on prévoir un séjour dans le Delta du Danube ? Ioana Voinea : «Heureusement, parmi toutes les destinations de vacances, le Delta du Danube bénéficie de la plus longue saison touristique ; depuis avril et jusqu’en novembre, le temps est agréable. Pourtant, pour ceux qui veulent faire des excursions, les mois de mai et de juin sont à préférer. Il ne fait pas encore trop chaud et on peut voir les oiseaux avec leurs petits, la végétation qui s’épanouit, les nénuphars qui sortent du tréfonds des eaux. C’est la meilleure période pour prendre un bain de nature et découvrir les beautés du delta. Les pêcheurs viendront au printemps et en automne. Les mois de septembre et d’octobre leur sont réservés. Les parents peuvent emmener leurs enfants en été. C’est vraiment beau et j’invite tout le monde à venir dans cette oasis de verdure et de calme comme il n’y en a pas beaucoup. Les visiteurs auront l’occasion de goûter une « bouillabaisse », préparée dans un petit chaudron et servie en plein air et du poisson grillé. Ils partiront émerveillés, après les promenades dans la région. La plupart des touristes deviennent nos amis. C’est un endroit unique en Europe. »

L’automne, la meilleure saison pour découvrir le delta du Danube?

Qu’est qu’on peut faire en automne au Delta du Danube? Monsieur Paul Branovici, directeur général d’une Agence de tourisme de Tulcea nous invite dans ses hôtels flottants 4 étoiles: « Il s’agit pratiquement d’un bateau tout confort décliné en hôtel flottant et qui offre aux touristes hébergement, repas et excursions en petites embarcations. Celles-ci sont alimentées par un générateur électrique dont le bruit n’est pas plus fort que celui d’une machine à laver. Elles se déplacent à l’aide d’un remorqueur à moteur silencieux qui navigue à faible profondeur allant de 60 à 80 centimètres et qui peut emprunter les canaux peu profonds. Les touristes hotel plutitor delta du danube roumaniepeuvent également se rendre au bord des lacs où nichent les colonies des pélicans. Une fois y arrivés, les vacanciers sont invités à prendre des petites chaloupes pour observer les oiseaux de plus près. L’hôtel flottant Plutitor offre un hébergement de qualité en pension complète, dont le prix par personne se monte à 70 euros la nuitée pour des groupes de 18 personnes. Les tarifs incluent les croisières et les boissons non alcoolisées. »

Si l’idée de passer la nuit dans un hôtel flottant ne vous sourit pas trop, alors vous pourrez opter pour une chambre coquette dans une pension touristique. L’occasion de vous promener dans les rues des villages autochtones. Dans certains endroits, les nouveaux bâtiments modernes font contraste avec les vieilles maisons traditionnelles aux murs blancs ou bleus et aux toits en jonc. Quel que soit l’hébergement choisi, l’hospitalité figure parmi les vertus des gens du Delta. Et le poisson – parmi les trésors de cette région. En plus, l’association ANTREC invite tous les pêcheurs à s’inscrire à une compétition organisée fin octobre.

Pour Dragoş Olaru, gérant d’une firme de tourisme, chaque saison a son charme pour explorer le delta du nature et celui de l’automne est incontestable : « En automne, quand il fait beau, nous organisons des promenades en bateau dans le delta ; c’est très agréable, surtout pour les enfants et pour les personnes âgées. Mais c’est la pêche sportive qui est la raison principale de la présence automnale des touristes dans le delta du Danube. L’observation des oiseaux touche, elle, à sa fin : il y a des espèces qui sont déjà parties, mais il y en a d’autres qui se préparent à migrer et, de ce fait, c’est plus facile de les admirer. L’agitation estivale a disparu et nous pouvons nous rapprocher d’eux beaucoup plus. »

Et ce n’est pas tout, affirme notre interlocutrice Mihaela Andrei, chargée de marketing : « Nous avons une piscine olympique et une aire de jeux pour enfants. On peut pêcher dans le lac Murighiol, faire du pédalo ou se promener à bord de barques à rames. A cela s’ajoute un centre de bien-être, avec piscine couverte, sauna, bain de vapeurs d’eau saline, jacuzzi, salle de massage. Nous pouvons organiser des excursions d’une durée de trois à huit heures sur les canaux du delta du Danube. A hauteur de la localité de Sf. Gheorghe, se trouve l’endroit où le fleuve se jette dans la Mer noire » .

Cuisine de Dobrogea et Patrimoine culinaire sur le delta du Danube


pecheur delta du danubeOutre ses paysages fascinants, la richesse de sa flore et de sa faune et à part son histoire, le delta du Danube se fait également remarquer par ses saveurs. Et puisque la découverte d’une région ne serait pas complète sans avoir connu sa gastronomie, nous vous recommandons un repas à base de poisson: caviar, boulettes de poisson, ciorba de poisson, maquereau de Danube, carpe grillée ou cuite au four – le tout arrosé d’une eau-de-vie d’abricots spécifique à la Dobroudja. Si le poisson n’est pas votre plat préféré, vous pouvez essayer l’agneau, assorti de zacusca (sorte de caviar d’aubergines et de poivrons), d’une salade de haricots et d’une ciorba à la viande fumée.

poisson delta du danubeLes plats du delta du Danube ont une saveur que vous ne retrouverez nulle part ailleurs en Roumanie, parce qu’ils sont le résultat d’un mélange d’influences tatares, turques, italiennes, grecques, kazaques et russes. Toutes ces minorités cohabitent avec les Roumains depuis des siècles dans ces lieux.

D’où le riche patrimoine culinaire du delta du Danube dont nous parle Liviu Mihaiu, président de l’Association Sauvez le Danube et le delta : « Le Delta du Danube a un patrimoine culinaire tout à fait spécial. Et je ne pense pas ici uniquement à la fameuse ciorba faite avec plusieurs types de poissons et avec de l’eau provenant directement du fleuve. Il y a aussi de nombreux menus traditionnels à base de cuisses de grenouille. Vu les nombreuses ethnies qui vivent dans ces lieux, nous avons à faire à différents styles gastronomiques, que l’on peut découvrir tant à Sf. Gheorghe qu’à Sulina. Il suffit de demander aux habitants».

 

Le Delta du Danube est une destination pour tous les goûts. Vous pouvez aussi bien vous reposer qu’admirer la nature, faire la pêche, ou goûter à la cuisine du terroir. L’important est de ne pas rater un séjour dans cette contrée unique en Europe.


Ioana Stancescu

delta danube roumanie
Delta danube roumanie
Delta danube roumanie

 Delta du Danube RoumanieDelta Danube en Roumanie

[flagallery gid=61]
picto plusCréez votre voyage en Roumanie sur mesure, comme vous en rêvez …

evaneos agences en roumanieSi vous ne voulez pas vous embêter avec les préparatifs ou partir en itinérant, confiez votre projet à une agence de voyage réceptive sans intermédiaire (devis gratuit) ou pour les amateurs de randonnées à une agence spécialiste du voyage à pied. Une agence locale francophone comme celle de Jean Michel, établi en Roumanie depuis 30 ans ou celle d’Adina  vous garantit un voyage exclusif que vous ne retrouverez pas chez les tour operators. Ces agences réalisent des voyages sur mesure ou thématiques en fonction de votre budget!

» Agences réceptives spécialistes de la Roumanie

 



Partager

A propos de l'auteur

L'équipe de Radio Romania International : Andrei Popov, Valentina Beleavski, Alex Diaconescu, Ileana Taroi, Alexandra Pop, Dominique, Mariana Tudose, Ioana Stancescu, Costin Grigore. ________________________________________________________________________________________________________ Découvrez la Roumanie et l'actualité roumaine sur le site de Radio Romania International

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!