1 135 vues

Gingembre mariné au vinaigre ; l’accompagnement des sushi et sashimi (Recette japonaise)

0

Recette de cuisine japonaise : du gingembre mariné au vinaigre, l’accompagnement phare des sushi et sashimi. Un condiment très parfumé et gouteux, qui en plus d’être rapide et facile à faire, est tout simplement délicieux!

gingembre

Trop facile de se faire son gingembre mariné !

Si vous êtes adepte des sushis, makis et autres sashimis, vous connaissez forcément les accompagnements servis avec : le wasabi (la pâte verte qui pique !) par exemple mais aussi ces jolies lamelles roses de gingembre, terriblement parfumées…
Ce gingembre mariné sert de condiment et convient aussi bien au poisson et au riz, qu’au poulet ou aux vinaigrettes si on le hache finement…

Recette japonaise de gingembre mariné :

Ingrédients (à multiplier par 2 pour remplir un bocal) :

200 g de gingembre frais
1 cuillère à café de sel fin
10 cl de vinaigre de riz
50 g de sucre en poudre

Peler le gingembre, le tailler en lamelles et le mettre dans un bol avec le sel.
Bien mélanger et laisser reposer pendant 1 heure.

gingembre2

Rincer les lamelles de gingembre, bien les égoutter et préparer le sirop pendant ce temps : mélanger le vinaigre et le sucre en poudre dans une petite casserole. Faire chauffer doucement en remuant régulièrement pour faire dissoudre le sucre.

gingembre3

Eponger les lamelles de gingembre entre des feuilles de papier absorbant. Ébouillanter le bocal, y tasser le gingembre puis verser le contenu de la casserole en l’ayant porté à ébullition 1 minute avant.
Mettre le couvercle et laisser refroidir avant de stocker au réfrigérateur.

gingembre4

 

Alors : pourquoi mes lamelles à moi elles ne sont pas rose ?
D’une part parce que la coloration vient avec le temps : pour qu’il prenne cette jolie couleur, le gingembre au vinaigre doit mûrir.
Deuxième raison (et on le voit sur les photos), les racines de gingembre que j’ai utilisées présentaient une chair filandreuse : il est préférable de trouver du gingembre jeune, pour faire des lamelles plus fines, plus lisses.
Enfin : mon économe qui épluche d’habitude les carottes est-il vraiment l’accessoire adapté pour obtenir des lamelles si fines qu’elles deviendront translucides ? Pas sûr !

 

gingembre1
pour comparer : à droite celles qu’on trouve dans le commerce
(comment ça pas la peine de préciser ? ben merci !)

Même si mon résultat est moche, après blind test entre les 2 coupelles, y’a pas photo côté saveurs c’est le grisouille-jaunâtre qui l’a remporté haut la main !

Bref, cette recette est archi simple et délicieusement efficace : le résultat est top et je vous le conseille…

 



Partager

A propos de l'auteur

Un blog qui fait fondre de plaisir : Torchons et serviettes

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!