128 vues

Le bonheur au bout du guidon (Christophe Cousin)

3

le bonheur au bout du guidon Jeune cadre dynamique, Christophe Cousin décide de quitter une vie facile pour aller à la découverte des autres sur son vélo. Et le voilà parti de Paris pour un véritable tour du monde qui durera 833 jours soit environ 2 ans et demi. Il traversera 27 pays différents et parcourra environ 30 000 km en roulant mais souvent aussi en poussant un vélo pesant dans les 80 kg avec le chargement !

Dans bien des pays du tiers-monde, il bénéficiera d’une hospitalité chaleureuse tout comme il sera accueilli à coups de pierres en Haute Egypte (territoire des Frères Musulmans), ainsi qu’au Moyen Orient, en Jordanie et même dans certains coins du Maroc. Il devra supporter le froid, la soif, la faim, la crasse et la misère et échapper aux voleurs et escrocs en tout genre bien décidés à le détrousser. Il subira les affres de la maladie et sera même emprisonné pendant 110 jours en Syrie, la paranoïa des autorités les amenant à voir en lui un redoutable espion israélien.

Un livre très intéressant et plutôt agréable à lire. Une telle aventure ne peut que passionner un lecteur épris d’aventures et de grands espaces qui n’a pas la chance ou le courage de partir aussi loin et aussi longtemps. Mais malheureusement, on reste sur sa faim, on aurait aimé en savoir beaucoup plus. Cousin ne s’étend pas sur les détails techniques de l’affaire. Il reste dans le vague et se contente de quelques anecdotes sans nous livrer un véritable journal de bord. Des pays, des continents entiers sont expédiés au pas de charge, en quelques pages voire en quelques lignes. On n’apprend pas grand-chose sur l’organisation même du voyage. Tout paraît assez haché sans doute à cause des nombreux sauts de puces en avion et autres moyens de transports intermédiaires. Il semble également qu’il ait bénéficié d’une assez forte sponsorisation. Mais pas un mot sur le financement du voyage si ce n’est une liste de mécènes à la page des remerciements. L’auteur reste d’une discrétion de violette sur tant de choses que cela en devient un peu frustrant.

Note : 4/5



Partager

3 commentaires

  1. C’était très agréable à lire et quasiment parfait pour la présentation (ne vous inquiétez pas, cela vient surtout de mon perfectionnisme et de non d’erreurs de votre part)…

    Pour ce qui est de cette aventure, visiblement, elle était liée aux Jeux Olympiques. L’idée était de regagner la Chine avant l’ouverture des jeux. Si ça vous intéresse, voilà le portrait que j’avais consacré au senior de l’aventure.

  2. Bernard Viallet on

    Merci pour ce commentaire. J’espère que ce post a bien été envoyé dans les règles et qu’il peut être utile à certains.
    A propos du Paris-Pékin à vélo, je sais qu’il y en a eu un d’organisé par la fédération française de cyclotourisme, il y a environ un an et qu’il a remporté un beau succès. Ce raid très bien organisé sera-t-il programmé régulièrement dans l’avenir ?

  3. Sandrine Monllor on

    Un périple impressionnant. Il y a quelques mois, à la faveur de mes activités de correspondante de presse, j’avais interviewé un senior de 76 ans, qui a réalisé plusieurs défis à vélo, dont le Paris- Pekin en 4 mois à travers plus de 10 pays.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!