1 144 vues

Oradea ; comospolitisme en Transylvanie (Nord-Ouest de la Roumanie)

0

oradeaoradea

Chef-lieu du département de Bihor dans le Nord Ouest de la Transylvanie, et sise à 20 km seulement de la frontière hongroise, Oradea est une ville cosmopolite, un des centres économiques, sociaux et culturels importants du pays.
Cap sur Oradea, dans le nord-ouest de la Roumanie. La ville a été, des siècles durant, un point de référence dans la zone. Tenez, au Moyen Age, par exemple, le premier observatoire astronomique d’Europe y ouvrait ses portes. Oradea a été, le long des siècles – et elle demeure – une ville cosmopolite, empreinte d’une grande variété culturelle et religieuse.

Dans notre présent voyage, nous sommes accompagnés par Dumitru Naneş, administrateur de la cité d’Oradea, le plus grand ensemble Renaissance de Roumanie. Il nous a recommandé de commencer notre visite par la cité. Pourquoi?
“Parce qu’elle demeure le monument représentatif pour le développement historique de la ville et en même temps du département, parce qu’une bonne partie de son histoire s’est rapportée à cet ensemble. Au début, dans ses premiers siècles d’existence, du XIe jusqu’à la moitié du XVIe, la cité a été un centre spirituel, religieux et aussi, dans la dernière partie de cette période, un centre culturel de la Renaissance. Les siècles qui se sont ensuivis, plus proches de nos jours, la cité a été une importante fortification militaire transylvaine, et je dirais même centre et est européenne”.

Oradea Crisana

Cette ville aux ruelles étroites, typiquement moyenâgeuses, attire notamment les touristes passionnés de culture. Le grand nombre de monuments et de bâtiments historiques sont le témoignage d’une ville à l’histoire millénaire. Dumitru Naneş nous parle des plus importants:
“En dehors de la cité d’Oradea, qui combine l’architecture Renaissance et baroque, on peut visiter dans la ville d’autres monuments en style baroque. Le plus important serait le Palais Baroque, le Musée du Pays des Criş, ainsi que la zone du centre historique, avec une riche architecture Art nouveau et éclectique. Parmi ces bâtiments d’une très grande beauté, je mentionnerais le Théâtre d’Etat, l’Hôtel de ville, les Palais Apollo, Stern, Poinar, Moskovitz, Adorjan. Nous avons aussi plusieurs monuments religieux – les églises catholiques, orthodoxes et réformées, dont certaines disposent de leurs propres musées: le Centre culturel Partium, l’Eglise à la Lune ou encore la Cathédrale épiscopale uniate St. Nicolas”.

Au centre même de la ville, vous pouvez admirer un véritable joyau d’architecture, érigé en 1784. La cathédrale de l’Assomption ou encore l’Eglise à la Lune, comme on l’appelle, a une tour qui s’élève à 55 m au-dessus du sol. La peinture intérieure et l’iconostase dorée seront certainement des points d’intérêt. Beaucoup ont été étonnés par une sphère de 3 m de diamètre, sous l’horloge de la tour. La moitié est peinte en noir et l’autre est dorée, et elle représente la lune. A l’aide d’un mécanisme unique en Europe, la bille tourne, décrivant le même mouvement que celui de la Lune autour de la Terre, et montre avec une très grande précision toutes les phases de la Lune.

C’est toujours au centre ville que vous retrouverez les beaux bâtiments du Théâtre d’Etat d’Oradea et de la Philharmonie. Là, en fin de semaine, des représentations ont lieu qui continuent la tradition culturelle de ces lieux. La musique est un langage universel, alors que les spectacles de théâtre sont donnés en roumain et en hongrois. La scène dudit théâtre accueille aussi des spectacles de danse, d’opéra ou de musique traditionnelle.

Voici autant de bonnes raisons pour passer un week-end ou même des vacances à Oradea. Ajoutons à cela que les tarifs d’une nuitée en chambre double vont de 35 à 45 euros par personne, avec petit déjeuner compris. Oradea vous attend, à vous de jouer!

 

 

Agrandir le plan

 

 

Aut : Daniel Onea ; Trad : Ligia Mihaiescu

 

 



Partager

A propos de l'auteur

L'équipe de Radio Romania International : Andrei Popov, Valentina Beleavski, Alex Diaconescu, Ileana Taroi, Alexandra Pop, Dominique, Mariana Tudose, Ioana Stancescu, Costin Grigore. ________________________________________________________________________________________________________ Découvrez la Roumanie et l'actualité roumaine sur le site de Radio Romania International

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!