2 174 vues

Pays Basque : Bayonne entre charme d’antan et foire au jambon

2

bayonne41De Ciboure à Saint-Jean de Luz puis Bayonne, Anglet, Tarnos… tout est bon dans le jambon ! Mon premier voyage au pays basque ? Saint-Étienne de Baïgory, il y a bien des années… Puis Bayonne et mes premières ferias. Et pourtant, il y a dix ans, je n’avais pas remarqué à quel point cette ville était magnifique.  Alors je rentre chez moi, la tête remplie de charme et je prends ma plume.

 

Bayonne, un air de déjà vu…

Bayonne, un après-midi nuageux. Garée sur les contours de la cathédrale gothique Sainte-Marie de Bayonne. Je lève la tête et ne voit que la pierre, dans le déséquilibre. Je me rappelle avoir rencontré un ami, sur ce perron, y a 10 ans, enivrée et chantante, alors que la ville rouge et blanche se délectait de “pieds de cochon marie-madeleine” et autre paillardises. Puis je m’engouffre dans de petites rues, recueille mes souvenirs et rejoins mon amie, que je vois s’agiter au troisième étage d’un immeuble atypique de torchis blanc et de lignes rouges, étroitement encastré entre deux boutiques aux airs moyenâgeux. Et je me dis que cette image m’est familière mais je découvre à nouveau, avec un regard sobre mais toujours pétillant. Je sonne.

bayonne

bayonne3

 

Que faire à Bayonne ?

On fait quoi cet aprèm ?
On va à la plage pardi ! En espérant que l’éclaircie passagère qui brise le ciel en cet instant durera jusqu’à notre arrivée. Anglet, Biarritz, Tarnos ? Au choix. Tarnos d’abord. La plage basque … aux allures landaises. Désert. Quelques cerfs-volants. L’océan se déchaine et nous on aime. On s’assied sur le sable humide et tant pis pour le jean trempé, après tout, on est en vacances. Être Bayonnais, c’est être en vacances toute l’année ? Presque parce que, face à ce paysage, on a l’impression de respirer à nouveau, d’apprendre à respirer même, devant l’immensité de l’océan qui fouette le visage d’un embrun doux et piquant. Puis on repart. Anglet et sa chambre d’amour, sa brasserie des sables d’or, en terrasse, toujours bondée, où les serveurs slaloment entre les tables et s’agitent bruyamment. Et on mange basque où jambon de Bayonne et magret grillé cohabitent dans une assiette géante. On a plus faim, et on quitte silencieusement les abords de l’océan qui berce notre digestion vers une autre destination. Sans perdre une seconde, parce que, comme dans le jambon, tout est bon dans le Pays Basque.

bayonne1

Le repère des traditions à Bayonne

Après une heure de voiture, bloquée dans les embouteillages (car le BAB : Bayonne-Anglet-Biarritz est toujours surchargé de touristes, en toutes saisons et en toute circonstance) de retour à Bayonne. On arpente les rues, entre luthier et libraires d’antan, entre vitrines au refrain de bohème et petites terrasses au mobilier un brin dépassé. Le charme Bayonnais, c’est ça. C’est un respect immense pour la sauvegarde d’une architecture vétuste mais tellement typique, pour la préservation des rives de l’Adour et de la Nive, où les passants s’arrêtent pour regarder les eaux calmes, comme un spectacle de rue.

bayonne2

EUSKAL HERRIA ! Et rien d’autre !

Être basque ? C’est un peu comme une Appellation d’Origine Contrôlée. C’est la représentation du “pays”, c’est le chauvinisme aux limites de l’indépendantisme. Mais on adore. Surtout pendant la foire au jambon.
Aux événements régionaux, mieux vaut… participer ! Parce que chaque fête a son lot de basques déchainés et imbibés, hurlant, riant, pleurant même jusqu’à l’asphyxie.
La foire au jambon, c’est un peu la foire au pastis. C’est pour ça qu’on aime les basques… pour la fête, pour les nuits trop bruyantes pendant lesquelles on lutte pour s’endormir et durant lesquelles on aurait envie de hurler : “Ferme-la, y’en a qui voudrait dormir !”. Mais le lendemain, on se lève, on traverse la ville, avec nos 2h de sommeil pas vraiment réparatrices, mais c’est pas grave ! Parce que même le jour respire la bonne humeur.
Bayonne, c’est une ville de folies et d’amour du pays, de jour comme de nuit. Une ville ou tout est permis, pour les jeunes et les moins jeunes, on se mets dans l’ambiance et on scande : Euskal herria ! Et rien d’autre !

Mylène, Toulouse
Mylène, Toulouse


 

(c) www.paysenfrance.com
(c) www.paysenfrance.com

cartebayonne



Partager

A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Souvenir d’un petit séjour très sympa pour quelques jours de formation en 1995 et d’un passage touristique en 2006 et, entre les deux, beaucoup de rénovations et d’embellissements mais toujours la même douceur de vivre qui j’espère n’a pas changée ces dernières années.

  2. Bayonne est très jolie comme ville en effet et les ferias c’est fantastique… Ensuite si vous avez envie de découvrir le Pays Basque, il y a Biarritz, les petites villes et villages du pays basque, Cambo, Saint Jean Pied de Port et plein d’autres… prendre le petit train et monter à la Rhune, puis Ascain, Sare et Ainhoa… passer la frontière à Dancharria et aller découvrir la Navarre vers Elizondo… au dessus d’Itxassou passer le site du Pas de Roland et monter à l’Artzamendi puis passer en Espagne et déjeuner dans une venta… la montagne vers Saint Michel avec les troupeaux de chevaux sauvages, sur la côte le petit port de Ghetary, la superbe ville de Saint de Luz … etc … etc … etc …

    Côté espagnol il y a Fontarabie, sa vieille ville et le quartier du port (pour le soir), San Sebastian trés belle ville (malgré ce qui en est dit dans le message précédent), avec le site de la Concha, la vieille ville et ses bars à pintxos, la vue magnifique du haut du Monte Igueldo, sur la côte plusieurs ports trés sympas avec une vie trés animée la nuit tels que Guetaria, Zarautz … etc … etc … etc …

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!