266 vues

L’aventure humanitaire : Les routiers de Soignies à Gheraseni

1

Tout seul, on peut rêver ; à deux, on peut parler ; ensemble, on peut agir ! Tel est leur mot d’ordre !
Cette grande aventure a commencé en septembre 2000; un groupe de jeunes motivés, anciens animateurs à Soignies décident de ne pas quitter le mouvement complètement et veulent mettre sur pied un projet. Pour ce faire, ils ont décidé de s’inscrire dans un nouveau groupe, ” La Route “, branche de la Fédération des Guides Catholiques de Belgique .

Qui sont-ils et que font-ils?

Extrait des Carnets de la Route :
” Etre Routiers, c’est aussi agir. Avec d’autres pour d’autres. C’est ensemble agir pour aider le monde à grandir, à partager, à se parler, à se respecter, à se lever. Etre Routiers, enfin, c’est partir, un jour, enrichir de tes découvertes le monde qui t’entoure. C’est apporter ta pierre à l’édifice de notre terre plus belle, plus juste, plus humaines et cela d’une façon engagée, ” à la scoute ” quoi ! ”
“La priorité de notre groupe est surtout l’échange culturel ainsi que l’aide. Nous voulons aider, avec les moyens que nous pouvons disposer, des pays nécessiteux dans le domaine de l’éducation. En août 2002, nous avons rénové une bibliothèque au Sénégal à Dakar -Pikine-.
Durant deux ans, nous avons récolté livres et argent en Belgique afin que ce projet puisse se réaliser. Terminée, la bibliothèque comprenait plus de 3000 livres ! Ces livres se trouvent dans un local entièrement rénové. L’informatique a également fait son apparition pour la gestion du prêt. Une formation a été donnée à trois personnes afin que cette bibliothèque soit gérée parfaitement !
De retour de ce projet, nous avons remarqué que nous ne voulions pas nous arrêter en si bon chemin ! Nous avons donc décidé de mettre en place un nouveau projet” .

C’est ainsi que la Roumanie a fait son apparition. Des contacts ont été établi avec une petite école de Gheraseni (Buzau), village à vocation uniquement agricole qui possède une école comportant un jardin d’enfants et une école primaire. Cette école a déjà bénéficié de l’aide de la Belgique, et plus précisément de Soignies, au début des années ’90. Elle avait été fermée pour manque de rentabilité. La Maison des Jeunes de Soignies avait alors décidé de fournir les moyens financiers pour la restauration du bâtiment. L’autorisation a été obtenue de rouvrir l’école qui a été rénovée par les habitants du village sous la direction de Monsieur et Madame Grigore, instituteurs.
Les Routiers de Soignies, reprennent le relais et iront donc continuer les rénovations nécessaire au bon fonctionnement de l’école.

1. Buts

  • Volonté de réaliser un projet utile à l’étranger ;
  • Se sentir capable d’agir ;
  • Volonté de connaître ce qui se passe autour de nous et rencontrer une culture différente de la nôtre ;
  • Volonté d’agir avec compétence et pertinence .

2. Objectifs

Le Projet ROUMANIE 2003 a eu une double vocation .
Le premier objectif est mettre en place la rénovation de l’école maternelle et y acheter (sur place) le matériel adéquat afin de répondre aux besoins des instituteurs et des enfants. Besoins, pour apprendre mais aussi pour se divertir. Le deuxième objectif est de pouvoir aller à la rencontre d’une autre culture et de pouvoir communiquer et échanger.
Le Projet ROUMANIE 2004 a eu pour but complémentaire de continuer la rénovation du jardin d’enfants de Gheraseni .

Objectifs détaillés

1. Rénovation des sanitaires

L’école possède des sanitaires, en dehors du bâtiment principal. Notre objectif sera de pouvoir offrir de nouveaux WC et ainsi plus d’hygiène et de confort pour les enfants.
Une pompe à eau et des canalisations d’eau nécessaires au bon fonctionnement des sanitaires devront également être installées.

Moyens mis en œuvre

En Belgique :

– Récolte de fonds (déductibles fiscalement)
– Contact avec différents sponsors
– Organisation d’activités lucratives
– Contact avec des entrepreneurs roumains afin qu’ils nous établissent les devis d’installation du matériel.

En Roumanie :

– Collaboration avec le plombier de Gheraseni

2. Apport de matériel didactique

L’école maternelle manque considérablement de matériel didactique et pédagogique.

Moyens mis en œuvre

En Belgique :

– Faire établir la liste du matériel par les enseignants
– Récolte d’argent
– Commande du matériel en Roumanie avant notre départ.

En Roumanie :

– L’achat du matériel se fera sur place, afin d’éviter les problèmes de douane et participer ainsi au développement de l’économie locale.
– Mais aussi afin de donner du matériel en roumain.

3. Installation d’une chaudière

L’école ne possède pas de chaudière mais uniquement quelques poêles au bois individuels dont le rapport coût / chaleur n’est pas très économique. Une chaudière est nécessaire car les hivers y sont rudes (neige, pluie).

Moyens mis en œuvre

En Belgique :

– Récolte d’argent

En Roumanie :

– Collaboration avec les hommes de métier et le corps professoral pour l’installation d’une chaudière.

4. Aménagement d’une plaine de jeu

L’école souhaite qu’une plaine de jeu soit construite dans la cour de l’école, composée d’un toboggan, d’un bac à sable, de bancs et de balançoires.

Moyens mis en œuvre

En Belgique :

– Estimation des coûts
– Récolte d’argent.
– Commande du matériel en Roumanie avant notre départ.

En Roumanie :

– Aménagement du terrain
– Clôturer la plaine
– Installation de la plaine de jeu

5. Relations interculturelles bénéfiques

Moyens mis en œuvre

En Roumanie :

– Participation à la vie quotidienne des Roumains : en logeant à l’école, en participant aux activités, en essayant de mieux comprendre la culture roumaine
– Echange avec la population locale

Le village de Gheraseni :

Maire : Monsieur Stroe SAVA
Ce village n’a pas subi la transformation voulue par le régime Ceausescu et a gardé son urbanisme ancien, c’est-à-dire que toutes les maisons sont séparée l’une de l’autre, et sont entourées de jardins.
Beaucoup de rénovations et de nouvelles constructions.
Un projet de nouvelle adduction d’eau potable a été déposé auprès de l’UE.
Note : Le régime Ceausescu projetait de supprimer les habitations des villages et de les remplacer par de grands ensembles type HLM dans un but de ” rationalité “



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!