Ne restez pas touriste, devenez un voyageur curieux! : préparez votre séjour en Europe à votre mesure grâce aux conseils et guides de voyage d'IDEOZ
23 207 vues

Les boissons en Hongrie : vins, bières et alcools (Cuisine hongroise)

0

La Hongrie est un pays riche de traditions culinaires à la fois enracinées dans les terroirs, mais aussi soucieuses du respect des règles de l’art gastronomique. En effet, la variété et l’influence de la cuisine hongroise en Europe de l’Est est capitale, en ce sens qu’elle a inspiré la plupart de ses voisins et qu’elle est aussi l’une des rares cuisines qui donne lieu à une gastronomie réputée dans toute l’Europe.

Vins en Hongrie


Les vins sont une véritable tradition en Hongrie et les Hongrois lui vouent une grande admiration ce qui en fait un produit prestigieux voire de luxe qui est réservé compte tenu de son prix en général assez élevé aux grandes occasions. Si au quotidien la bière a les faveurs des hongrois, les spécialités gastronomiques s’associent toujours avec un vin. Le plus connu est le Tokaji, dont les vignes ont été inscrites au patrimoine de l’Unesco. Les vins se produisent dans diverses régions notamment autour du lac Ballaton, dans la région de Tokaji dans le Nord Est ou encore dans le Sud vers Pécs où se trouvent des villages viticoles charmants.

À déguster dans les « borozos », caves à vin. Quand on sert des plats en accompagnement des vins, ce sont des lieux conviviaux s’apparentent à des tavernes.
Les badacsonyis : le kéknyelu, vin blanc qui accompagne les poissons, l’olaszrizling, plus doux, avec le canard ou l’oie, et le délicieux szürkebaràt, suave et parfumé.
Villanyi medoc : vin rouge très fruité.
Egri Bikávér : ou « sang de taureau », rouge et fort.
Egri Leányka : blanc sec.
Les tokaj : tellement bons qu’on les savoure seuls, en dehors des repas.
Le plus célèbre, le Aszu est sucré et liquoreux ; il est le produit de la pourriture noble ; d’où son  surnom de “roi des vins” et il s’apprécie en apéritif. Il y a également les furmint ou szamorodni (plus secs). qui peuvent accompagner un repas Attention, grandes différences de qualité, et donc de prix, en fonction notamment de la durée du vieillissement. Méfiez-vous si vous en commandez dans un café.

Le premier week-end du mois d’Octobre donne lieu à une fête dans la région de Tokaji, où l’on célèbre les vins du même nom.


Bière en Hongrie


La bière est la boisson la plus couramment consommée en Hongrie. On la déguste dans les « sörözö(s) », bars à bière.
On peut dire qu’il s’agit de la boisson de base, et curieusement, si on en boit beaucoup, c’est le seul alcool avec lequel on ne trinque pas, car les Autrichiens avaient célébré de cette façon leur victoire sur les Hongrois.

 


Eaux de vie en Hongrie


Le barackpálinka (eau-de-vie d’abricot, environ 10 à 20€ selon consistance) est probablement la plus connue et bien que ce soit une eau de vie, les hongrois la boivent en guise d’apéritif !

 

Lunicum : cette liqueur est connue pour son extrême amertume qui ne va pas sans rappeler pour ceux qui connaîtraient la liqueur d’artichaut. L’unicum est préparée à base de 40 plantes différentes, ce qui explique ses vertus digestives et contre la gueule de bois. Vous la trouverez conditionnée dans une flasque ronde marquée d’une croix rouge (environ 10 à 20€ selon consistance). Personnellement, je l’apprécie beaucoup, alors que la plupart des gens qui la découvrent lui trouvent un goût immonde… Cependant, je préfère la boire en fin de repas, même si elle se consomme en apéritif en Hongrie et qu’elle prépare l’estomac et le foie pour une meilleure digestion.



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques. J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

Leave A Reply

En publiant votre commentaire, vous acceptez pleinement les conditions générales d'utilisation d'IDEOZ : https://voyages.ideoz.fr/cgu/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.