2 156 vues

Fis paprikas ; recette croate de la bouillabaisse de Slavonie

2

La Fis paprikas que l’on pourrait appeler la bouillabaisse slavone est probablement la spécialité croate de Slavonie la plus connue. Et comme tout bon plat populaire, il y a presque autant de recettes de fiš-paprikaš que de cuisinier et cuisinière

La fis paprikas, à mi chemin entre bouillabaisse et goulash

La cuisine de Slavonie repose surtout sur la simplicité, le partage, des modes de cuisson lents comme le chaudron et des aliments suivant le fil des saisons. Elle est dominée par le poivron, l’un des ingrédients phares comme dans la Hongrie voisine.  La recette croate de la fis paprika n’est pas spécialement difficile à réaliser, mais elle incarne parfaitement l’esprit de la cuisine de Slavonie. La fis paprikas est originaire de la Croatie orientale, d’Osijek Baranja en Slavonie en particulier, même si elle s’est répandue vers la région de Lonjsko Polje.  fis paprikas goulasch de poissons en Slavonie

On la trouve entre Osijek, Vukovar et Aljmaš, Erdut ; d’ailleurs, vous ne manquerez pas de la voir sur les cartes de la plupart des restaurants. Rien à voir avec la vraie préparée par les habitants, mais c’est toujours mieux de la déguster ainsi que de ne pas y goûter! Le fis paprika étant un plat typique de Slavonie, le poisson qui la compose est du poisson d’eau douce, puisque la Slavonie est traversée par le Danube et la Croatie centrale par l’un de ses affluents, la Sava où l’on pêche de façon traditionnelle le poisson chat. Le poisson doit être pêché quelques heures avant sa préparation, donc se doit d’être très frais. 

Comme pas mal de plats de viandes en sauce ou de poissons, en Slavonie, le paprika est une composante importante de toute recette cuisine croate de Croatie orientale (ou presque). Le fiš-paprikaš est un plat assez relevé compte tenu de la présence du paprika fort.
fis paprikas goulasch de poissons croate

Si toutefois vous préférez l’adoucir, mettez un peu moins de paprika fort. A savoir que le goût est meilleur en étant un peu relevé, par conséquent, mieux vaut en mettre moins que de le supprimer, mais vous pouvez sans problème le supprimer. Ça changera un peu le résultat. Autre ingrédient à ne pas omettre : un peu de vin blanc. Inutile d’utiliser un bon vin, un simple vin de table fera l’affaire! Enfin, en complément, des nouilles aux oeufs viennent remplacer le pain et achever d’en faire un plat unique très copieux!

Festival du poisson et de la Fis paprikas à Kopačevo

Pour prolonger l’expérience, ne manquez pas le festival du poisson à Kopačevo dit Ribarski danji u Kopačevu dans les environs du parc naturel de Kopački Rit en Baranja. Kopačevo organise cet événement depuis longtemps.

Table de la ferme Lackovic en étéComme il est coutume de dire dans la région de Baranja, les habitants ont un pied dans l’eau et un dans la terre. Les travaux agricoles dominent les tâches quotidiennes et la pêche assure l’autre grande partie de la nourriture locale. Pendant la fête, toutes les maisons, les portails, les arcades, sont ornés de guirlandes de paprikas séchés. L’odeur qu’ils exhalent est un bonheur!

 

Tous les habitants de Kopačevo et ceux des villages voisins s’affrontent pour préparer la spécialité locale …. Les chaudrons et marmites chauffent de jour comme de nuit pour obtenir la texture la plus savoureuse. Un jury est chargé d’élire la meilleure Fis paprikas, tandis que les visiteurs peuvent déguster une assiette généreuse. Si les français comparent ce plat à la bouillabaisse, il serait plus juste de le rapprocher du goulasch hongrois. La base : le paprika est commune aux deux plats, à ceci près qu’en Slavonie, les croates remplacent la viande par des poissons et laissent mijoter le tout dans un chaudron pendant des heures. En Croatie, la vie s’apprécie avec lenteur et la cuisine en témoigne. Le secret du plat est bien dans la cuisson!

 Et on en profite pour manger aussi le čobanac, sorte de ragoût de poissons d’eau douce aux poivrons et au vin et les carpes (šaran u rašljama) piquées sur des broches et grillées au grand feu.

Où manger une bonne fis paprikas?

Dans toutes ces adresses, on dort aussi très bien et profite de l’hospitalité de régions peu touristiques mais toujours authentiques et attacher à partager leurs terroirs et savoir-faire avec les voyageurs curieux!

Srdjan Lackovic préparation de la fis paprikas à Bilje

 

Recette croate de la fis paprikas, goulasch de poisson de Slavonie


Ingrédients du fis paprikas :

2 cuillères à soupe d’huile de cuisson
2 oignons blancs hachés
1 cuillère à soupe de paprika doux
1 cuillère à soupe de paprika fort
2 cuillères à soupe de pâte ou coulis de tomate
2 cuillères à café de sel
1 / 2 kg de poissons d’eau douce différentes (comme la truite, le brochet et le poisson-chat), nettoyés et coupés en gros morceaux Acheter de préférence le poisson frais.
2 tasse de vin blanc de table
1 à 2 petits piments
1 paquet de nouilles aux œufs larges (tagliatelles fraîches ou maison idéalement)

Fis Paprikas – Photo: Coolinarka

Préparation de la fis paprikas

Etape 1 /

Faire chauffer l’huile dans une grande marmite à feu moyen-élevé. Ajouter les oignons coupés en fines lamelles  et les faire sauter.

Etape 2/

Lorsque les oignons sont assez chauds, mélanger le paprika doux et fort jusqu’à ce que les deux se confondent et les saupoudrer sur les oignons

Etape 3/

Ajouter le concentré ou le coulis de tomate

Etape 4/

Verser dans 8 tasses d’eau, ajouter le sel et mettre le poisson dans la marmite.

Etape 5/

Laisser mijoter à feu moyen pendant environ 45 minutes, puis ajouter le vin et les piments.

Etape 6/

Laisser mijoter pendant 15 minutes.

Etape 7/

Ajouter les nouilles (les pâtes maison ou fraîches sont le meilleur choix).

Etape 8/

Terminer la cuisson jusqu’à ce que les pâtes aient cuit à votre goût et déguster!

Note : en découpant le poisson en plus petits morceaux, cette bouillabaisse peut être une soupe !

fis paprikas marmiteMarmite pour cuisiner le fis paprikas

 

Pour aller plus loin :



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques.J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

2 commentaires

  1. Pingback: Curiosités en Croatie: transformer votre visite en expérience!

  2. Pingback: Lonjsko Polje Čigoč : l'authenticité de la Croatie Centrale

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!