75 590 vues

Quel souvenir ramener de Croatie? : Idées de Cadeaux croates typiques

6


Quel souvenir ramener de Croatie? Quelles sont les idées de cadeaux typiques de Croatie? Si vous allez en Croatie, vous serez impressionné par la richesse du patrimoine, d’une région à l’autre, il y a toujours quelque chose à découvrir, à déguster et à ramener de son séjour… Voilà les principales idées de produits croates et de souvenirs à ramener de Croatie!

Quel souvenir ramener de Croatie?

Imaginiez-vous que la cravate a été inventée à Zagreb dans la capitale croate? De même, saviez-vous que le stylo est une invention croate? L’inventeur zagrébois, Slavoljub Penkala (1871-1922) créa le premier « crayon mécanique » à réservoir intégré en 1906, et le stylo encre en 1907 Mais en Croatie, de nombreux souvenirs sont possibles qu’il s’agisse de produits culinaires artisanaux ou d’artisanat de type broderies, licitars, ces pains d’épices porte bonheur et autres souvenirs liés à la lavande qui est l’un des symboles de la Croatie.[


Boissons croates typiques


Quel souvenir ramener de Croatie en matière de boissons?

Liqueur Maraschino

Une liqueur que le monde entier a goûtée, alors pourquoi pas vous ?Le marasquin est une liqueur authentique de la région de Zadar et dont la recette de base a été écrite au début du 16e siècle, au couvent dominicain de Zadar. La première version de cette liqueur, appelée alors « Rosolj » (des mots Ros solis = rosée du soleil) a été préparée par les apothicaires du couvent qui l’ont plus tard appelée MARASCHINO, car obtenue à partir de l’essence des fruits bien mûrs de la cerise dalmate appelée marasque, et aussi des feuilles de ses jeunes branches.

Maraschino liqueur de la région de zadar

La croyance populaire dans la région de Zadar est que le marasquin est le symbole de la sagesse économique, de l’expérience de longues années, du labeur et de l’amour des paysans dalmates envers leur terroir. Des galants tels Casanova, des chefs d’armée tels Napoléon, des classiques du cinéma ou de la littérature tels Hitchcock, tous y ont goûté ; les passagers du légendaire Titanic en ont bu eux aussi, lors de sa première et dernière traversée, et Honoré de Balzac en a parlé dans son roman “Un début dans la vie” de 1842.

Des eaux de vie à tous les parfums : rakija

Le rakija est l’eau de vie très répandue dans toute la Croatie. Ne l’achetez pas au supermarché mais auprès des habitants qui le produisent et le vendent devant leurs maisons, sur les bords des routes pour 8-10 €/ 50 cl. On prête au rakija, bu modérément, des vertus médicales. C’est surtout un rituel de convivialité, car on ne doit jamais refuser un verre de rakija (trempez les lèvres si vous ne buvez pas, mais cela serait mal perçu de ne pas accepter une invitation).

En général, ces petits vendeurs qu’on croise sur les routes dans la région de Lika près de Plitvice, en Istrie verte, en Dalmatie, surtout aux abords des parcs naturels, vendent aussi leurs productions de fromage et de miel, des produits artisanaux de qualité mais qui se conservent peu.

rakija en serbie

Pour beaucoup, il s’agit d’un moyen de survie, compte tenu des très petites retraites qui ne permettent pas de vivre de façon satisfaisante. Mais l’autosuffisance a toujours été un mode de vie local dans toutes les régions croates, et il était donc normal pour la majorité de cultiver un jardin, avec des vergers, des légumes, produire son vin avec quelques ceps de vigne, élever un porc pour fabriquer ses charcuteries…

Retrouvez les noms des divers rakija produits et appréciés en Croatie : à commencer par la populaire Sljivovica, l’eau de vie de prunes

NDLR Les Croates produisent également beaucoup de Rakija, une eau de vie de type brandy en général à la prune. Ils apprécient aussi (surtout dans le Sud) les liqueurs à base d’herbe.

rakija de l'agrotourisme kalpic à radonic

Gastronomie et produits alimentaires croates


Quel souvenir ramener de Croatie si vous aimez la gastronomie?

Quelles sont les spécialités culinaires croates à ne pas rater et à ramener dans vos valises?

Gâteau de Rab

gateau de rab rapska torta

Si les sucreries sont votre faible, alors régalez-vous à la croate et goûtez au gâteau de Rab (Rapska torta) …On pense que ce dessert suprême vécut son apogée lorsqu’il fut servi pour la première fois en 1177 au pape Alexandre III, à l’occasion de la bénédiction de la cathédrale de l’Assomption de Rab ; il est en tout cas certain que ce gâteau faisait partie des spécialités servies, à l’époque de la domination des Vénitiens il y a plus de 300 ans, dans les riches familles de patriciens de l’île de Rab.

Il y a cent ans, ce délice spécial à Rab était préparé par les religieuses du couvent Saint-Antoine-de-Padoue et, plus tard, par les bénédictines du couvent Saint-André. La recette originale, et à la fois tenue secrète, donnant tous les détails pour la confection de cette délicieuse pâtisserie, n’était connue que de quelques habitantes de Rab qui les transmettaient ensuite au compte-gouttes, ce qui fait qu’aujourd’hui encore, elle n’est connue que de très peu de personnes. De plus, elle se prépare en de très rares occasions seulement. Autrefois, elle était réservée aux éminents et riches citoyens ; de nos jours, le gâteau de Rab est devenu le souvenir le plus original de l’île de Rab qui, tout en régalant le palais, transmet un brin de la tradition et de l’histoire de Rab dans nombre de régions à travers le monde.

Fromage de Pag : paski sir, le fromage le plus connu de Croatie

Fromage Gligora - Photo : dnevnik.hr

Pag n’est pas connue que pour sa plage de Novalja Zrce, qui attire les fêtards du monde entier. Ses paysages lunaires accueillent aussi les troupeaux d’agneaux qui font la réputation de l’île puisque l’agneau de Pag est une référence dans tout le pays. On doit aussi à Pag le fromage préféré des croates, souvent servi en apéritif avec le prsut dans les restaurants.

Le fromage de Pag Paski sir est l’une des appellations contrôlées de l’île de Pag et il est bien connu aussi en dehors des frontières de la Croatie.

Sa particularité ne se trouve pas dans la technologie de sa production mais dans son goût salé et sa dureté qui lui donnent justement cet arôme spécifique et bien reconnaissable.

A partir de 15€/ kg

Huile d’olive Croate d’Istrie ou de Dalmatie

huile d'olive de croatie cuisine croate

Renommée depuis de siècles pour ses qualités, tant en gastronomie qu’en médecine alternative, l’huile d’olive est l’un des principaux produits de notre pays. L‘huile d’olive croate a gagné une réputation européenne et est considérée comme l’une des meilleures. Elle est produite en Istrie, dans le Kvarner et en Dalmatie. L’Istrie et la Dalmatie se disputent souvent le titre de meilleur producteur d’huiles. L’Istrie verte est parsemée de champs d’oliviers et il est possible de visiter des oliveraies pour comprendre ce que ces huiles ont de particulier.

Les agrotourismes en Istrie et l’agrotourisme Kalpic à Radonic près de Krka entretiennent aussi une tradition de production d’huiles. Il n’est pas rare qu’en dehors de leur table d’hôtes, ils vendent donc leurs produits et leurs huiles dont certains continuent de les récolter encore uniquement à la main.

A partir de 7€/ 50 cl

Ajvar : ramenez du caviar des Balkans dans vos valises

ajvar condiment aux poivrons et aux aubergines

Un bocal de ajvar, cette purée de poivrons, typique d’ex-Yougoslavie et trouvable dans tous les supermarchés à partir de 2€/ pot. Le ajvar est une spécialité culinaire que l’on découvre dans toute la Croatie. Il est servi en accompagnement avec de la viande ou en apéritif.

Vous avez aimez un produit croate? Vous avez envie de prolonger le plaisir à la maison?

Prsut ; le jambon sec fumé d’Istrie et Dalmatie

C’est la salaison la plus connue dans toute la Croatie. Le prsut vient du mot italien prociutto. Ce jambon sec délicatement fumé est élaboré en Istrie et en Dalmatie. C’est dans la région de Drnis que l’on cultive le mieux les traditions autour du prsut, qui peut être encore fait maison, avec des règles de temps de séchage scrupuleusement respectées. Mais aujourd’hui, on trouve aussi de plus en plus de prsut industriels voire du jambon provenant d’autres pays où le jambon est moins cher.

prsut découpe au couteau (1)

Kulen, le saucisson pimenté de Slavonie

Si vous aimez la charcuterie, il existe un autre incontournable venu de la Croatie orientale : le kulen de Slavonie, spécialité de la Baranja, la plaine danubienne en Croatie, parsemée de champs et baignée par les affluents comme la Drave et la Save. Il s’agit d’une sorte de saucisson large, pimenté au paprika et un peu fumé. On en trouve sur toutes les tables et dès le petit-déjeuner, il est servi avec du fromage …

picto attention

Attention lors des passages aux douanes : prenez bien connaissance des produits autorisés ou interdits et à déclarer aux frontières car en cas de contrôle des douanes, le transport de certains produits frais constitue une infraction à la réglementation douanière croate et slovène.

baranjski kulen

Des produits naturels cultivés et élaborés dans la tradition sur l’île de Pasman

L’OGP Matulic est le fruit d’une passion et d’une volonté farouche de ne pas quitter l’île de Pasman où les perspectives économiques étaient pourtant limitées. Vous trouverez dans leur boutique le meilleur de leurs cultures et des produits culinaires et cosmétiques délicieux. Tout est fait maison, cela va sans dire et uniquement avec des matières premières de Pasman. Des artisans du naturel dont les produits sont autant de cadeaux à offrir ou à s’offrir !

OGP Matulic Ana et Krsto Matulic de l'ile de Pasman (1)


Artisanat croate


Quel souvenir ramener de Croatie si vous appréciez l’artisanat?

Dentelles en Croatie

Partout en Dalmatie a fortiori dans les villes et près des sites touristiques, on croise des vendeuses, souvent des personnes d’un certain âge, qui sur leur petit étal ou au sol, ou contre un mur exposent leurs plus belles réalisations pour les vendre aux touristes… Coussins, marque-pages, mouchoirs, chemisiers, nappes et napperons, moufles, coiffes. De quoi ramener des souvenirs uniques et vraiment réalisés selon les règles de l’art de la broderie en Croatie …

Gardez l’oeil ouvert pour être sûr d’acheter des dentelles ou produits réellement “faits main” et traditionnels et non pas des productions industrielles trop nombreuses et “attrapes touristes” venues de Chine ou d’ailleurs et revendues au prix fort. Rien ne vaut d’acheter auprès d’une grand-mère “baba” qui a un petit stand avec des produits qui ne se ressemblent pas à première vue ; les authentiques dentellières patientent en travaillant le fil et maniant l’art de la dentelle plutôt qu’en essayant de plaire aux touristes par du démarchage.

Dentelle de Pag, la star des dentelles

dentelle de pag

On ne trouve pas de la dentelle uniquement à Pag. En Dalmatie, dans les villes comme Zadar, Dubrovnik et Split, vous trouverez des étals tenus par des grand-mères le plus souvent. Elles vendent leurs créations, même si de plus en plus, on constate l’apparition de stands de souvenirs avec des dentelles industrielles venues de Chine. Mais justement, comme la dentelle de Pag est un savoir faire et un artisanat pluri séculaire, on la reconnaît rapidement en regardant avec attention les ouvrages.

La dentelle de Pag “paški teg” à laquelle on rend hommage dans le musée de la dentelle de Pag est « l’or blanc » de la ville de Pag (sur l’île du même nom). L’un des plus jolis souvenirs que vous pourrez ramener de cette île. C’est une dentelle décorative faite à la main et cousue avec une aiguille et du fil fin. Elle ornait pendant longtemps les chemises, les costumes, les coiffes, les voiles des femmes dans la région dalmate. Mais depuis le XXème siècle, la production a beaucoup chuté et le travail de la dentelle reste le fait des femmes les plus âgées qui s’efforcent de préserver ce savoir-faire et d’essayer de le transmettre.

On ne trouve plus guère des ouvrages de dentelles de Pag qu’en ornements sur des vêtements ecclésiastiques, des costumes folkloriques et des objets dits bourgeois comme des napperons pour décorer les tables. La technique consiste suivre avec du fil blanc et une aiguille un patron en forme de toile d’araignée, fixé sur un coussin rembourré. Chaque pièce exige patience, rigueur et adresse absolue. Les modèles peuvent mélanger des motifs standards et géométriques et des cercles. Vous pourrez en acheter directement aux dentellières produisant ce beau travail tout l’été, assises au seuil de leur maison.

Dentelle de Lepoglava

Si la dentelle de Pag est la plus connue, il existe d’autres techniques et dentelles qui tentent de sauvegarder des traditions en voie de disparition. L’école de Dentellerie de Croatie contribue à protéger les techniques, non sans mal.

La dentelle de Lepoglava, petite ville du comitat de Varazdin en Croatie du nord, est une dentelle aux fuseaux travaillant les fibres de lin, dont on estime l’apparition aux alentours de 1400 grâce aux moines pauliniens du monastère de Lepoglava. Longtemps, seuls les nobles possédaient des ouvrages de dentelles dans cette région de Croatie centrale, jusqu’à ce que les populations rurales utilisent et travaillent les matériaux de lin plus grossiers qu’ils trouvaient afin d’ornementer les costumes pour les grands événements comme les mariages.

Dentelle de fil d’agave de Hvar

La dentelle de fil d’agave de Hvar est considérée comme la technique la plus récente de dentellerie croate. Elle est circonscrite uniquement à une zone de la ville de Hvar et la tradition est entretenue par les soeurs du couvent des Bénédictines de Hvar ce qui lui a valu un classement au patrimoine culturel immatériel croate. La technique au filet sur un fond cartonné consiste à reproduire des motifs géométriques à partir de petits oeillets carrés. Contrairement à la dentelle de Pag, les dentellières qui travaillent dentelle de fil d’agave à Hvar n’utilisent aucun patron ni schéma de motifs.

Coiffe de Lika

coiffe traditionnelle de lika

Partie intégrante du costume traditionnel de la région appelée Lika, et son image de marque caractéristique.

Linge en lin d’Ivanić grad

Des objets en lin tissés main et décorés de motifs ethnographiques d’une ou plusieurs couleurs.

linge ivanic grad

Broderies de soie du Konavle

Cette broderie décorative est faite main et réalisée en fils de soie de production de la région du Konavle qui est l’arrière-pays de Dubrovnik. Elle orne tous les costumes traditionnels du Konavle. Les fils de soie sont teints naturellement avec comme couleurs de base, le rouge, le vert foncé et le noir. Les motifs géométriques sont mis en relief car ils sont séparés par des bandes blanches ou jaunes. Vous trouverez sans mal des nappes, des costumes, des mouchoirs si vous souhaitez ramener un souvenir artisanal qui constitue un précieux témoignage de la vivacité de l’artisanat de Dalmatie méridionale et de Dubrovnik.

soie de konavle

Cravate Croate

Ramener une cravate du pays qui l’a inventée ; what else?

cravate croate

Quel souvenir ramener de Croatie? Si votre cadeau s’adresse à un homme, ne manquez pas la vraie cravate de Zagreb. La cravate fait partie depuis des siècles du costume traditionnel croate, conservé jusqu’à nos jours par les Croates ayant immigré dans toute l’Europe au 16e siècle. Plus tard, elle a été reprise par les soldats croates se battant à travers l’Europe et les Français ont adopté une partie de leur tenue au 17e siècle.

Un régiment de cavalerie appelé « Royal-Cravate » et sous commandement du roi de France Louis XIV, portait un foulard noué autour du cou, de couleur rouge le plus souvent. De cette époque date la coutume de porter le « foulard croate », coutume répandue ensuite dans toute l’Europe et dans le monde et qui est, aujourd’hui, l’accessoire indispensable de la mode masculine et, en même temps, un souvenir original de Croatie. On pense que le mot « cravate » viendrait du mot « Croate » … Ne manquez pas lors de votre passage à Zagreb entre avril et octobre la relève du régiment des cravates devant Kaptol, l’église saint Marc et la “grande” place Ban Jelacic

Zagreb relève de la garde du régiment des cravates

 Licitarsko srce (cœur en pain d’épices) de Zagreb

Licitarsko srce

En offrant à vos proches un de ces petits cœurs en pain d’épices, vous offrez la chaleur et l’amour du peuple croate …Une pâte au miel en forme de cœur et de couleur rouge vif, décorée de tout un éventail d’autres couleurs vives, voilà le « licitarsko srce » croate.

coeur croatie Licitar (zagreb)

Cette tradition remonte aux 16e et 17e siècles lorsque, dans de nombreux couvents d’Europe, on préparait des gâteaux dans des moules en bois richement décorés.

Depuis toujours, l’idée de base de ces petits cœurs en pain d’épices était de les offrir à ceux qui vous étaient proches et chers, et ces personnes proches ou chères vous offraient, elles aussi, ce petit « cœur aux enchères », cadeau chaleureux et spécifique d’occasions bien spéciales.

Selon la coutume, actuelle encore de nos jours et liée à l’offrande de ces cœurs en pain d’épices, le jeune homme l’offrant à sa belle lui montre ainsi combien il l’aime, combien il est attiré par elle et combien il est aux petits soins pour elle. Cette coutume est illustrée aussi dans le célèbre ballet de Krešimir Baranović intitulé « Licitarsko srce» et qui se danse sur les scènes du monde entier. A partir de 1€/ licitar pour le petit modèle, mais attention, il s’agit d’un cadeau très fragile!

marchand de licitar sur le marché de noel de zagreb

Morčić

morcic croatie

Portez ce bijou et protégez ainsi pêcheurs et marins croates …Ce bijou est aujourd’hui l’un des principaux souvenirs de la ville de Rijeka et, autrefois, il faisait partie de la parure des belles dames de Rijeka. Outre sa fonction décorative et esthétique, il symbolise, pour marins et pêcheurs, la protection contre le mal et, en tant que bijou unique et très apprécié, il est devenu avec le temps, le gardien de l’identité du littoral croate.

L’origine de ce bijou à Rijeka se trouve dans la légende de la lutte du seigneur croate Zrinski contre les Turcs, sur le champ de bataille de Grobničko polje, et la prière( exaucée !) des femmes de Rijeka pour que des pierres tombent du ciel et ensevelissent l’ennemi. Ce bijou atteint son apogée de somptuosité au 18e siècle quand il arrivera alors à Rijeka par diverses voies maritimes et commerciales.

En tant que souvenir, on peut le trouver sous forme de boucles d’oreille – le bijou le plus répandu de forme anthropomorphe – tête noire au turban blanc, ou bien sous forme de figure – buste d’un homme noir avec turban ; mais il peut aussi entrer dans la composition d’autres bijoux tels broches, bagues ou épingles décoratives. Il se fabrique aussi en or émaillé, décoré de rubis, perles ou coraux.

Des produits naturels de qualité

Lavande de Hvar (et de Dalmatie)

De Hvar, on ne manquera pas de ramener le symbole de l’île de Hvar, la lavande… Un souvenir à acheter vite si vous souhaitez embaumer votre espace de vie avec ces fleurs séchées de la lavande poussant un peu partout en Croatie ; c’est le « parfum de la patrie », la Lavandula Croatica.

Produite de façon écologique, semée et cueillie à la main, la lavande de l’île de Hvar peut se classer sans aucun doute parmi les lavandes d’Europe de la meilleure qualité possible. Hvar est l’île la plus ensoleillée de Croatie et la lavande y est cultivée dans des conditions climatiques idéales et sur un sol accidenté lui étant favorable. On y trouve des bouteilles d’huile essentielle de lavande, d’une grande qualité et les sachets de lavande croate qui parfumeront vos intérieurs. Il ne faut pas manquer le festival de la lavande de Hvar, qui se tient le dernier week-end de juin à Velo Grablje, au coeur de l’île.

champs de lavande au centre de l'ile de hvar

Produite de façon écologique, semée et cueillie à la main, la lavande de l’île de Hvar peut se classer sans aucun doute parmi les lavandes d’Europe de la meilleure qualité possible. Hvar est l’île la plus ensoleillée de Croatie et la lavande y est cultivée dans des conditions climatiques idéales et sur un sol accidenté lui étant favorable.

La lavande est un souvenir idéal, à la fois pratique et utile, qui peut trouver sa place dans la maison, la voiture, le bureau et elle est, de par ses qualités médicinales et son parfum envoûtant, recommandée contre le stress ou les maux de tête et pour le renforcement de l’immunité.

A partir de 1,5€/ sachet. – 7-8€ / bouteille d’huile essentielle

Produits d’aromathérapie à Dubrovnik : des cosmétiques issus de recettes ancestrales dalmates

Si vous êtes amateur d’aromathérapie et allez à Dubrovnik, faîtes un tour à la nouvelle pharmacie des petits frères : la pharmacie Ljerkarna Male Brace, près de la vieille pharmacie du monastère franciscain. Elle recèle des produits naturels élaborés avec les herbes et fleurs de la région de Dubrovnik Neretva. A tel point que le Ministère de la culture  a classé les produits élaborés par la pharmacie des petits frères au registre des biens culturels de la République de Croatie. Une reconnaissance majeure.

Baumes, huiles, tisanes, eaux florales, soins du visage et du corps, vous trouverez des produits d’exception à base de lavande, de rose, de romarin, de fleur d’oranger. Certes, ils ne sont pas forcément économiques, mais les puristes apprécieront la qualité des matières premières, des parfums sauvages et les vertus de ces produits.

Les délicieux savons d’Ana Matulic, à Bobsica Soap shop sur l’île de Pasman

Une étape à ne pas manquer pour ramener des jolis produits de Bobsica Soap Shop, la boutique d’Ana Matulic sur l’île de Pasman… Ils fabriquent de nombreux produits naturels, des savons, notamment… Tout est élaboré à partir de ce qu’ils cultivent dans leur jardin, l’huile d’olive de leurs oliviers, tout ce qui se trouve sur Pasman…. Une passion pour leur île qu’ils partagent à travers ces excellents produits


Curiosités de Croatie : objets typiques

Quel souvenir ramener de Croatie si vous voulez sortir des sentiers battus?

Colombe de Vučedol

colombe de vucedol

Un vestige archéologique qui rehaussera la valeur de votre collection …Si vous souhaiter posséder une partie de la riche collection archéologique relative à la culture de Vučedol, alors il vous faut absolument acquérir une réplique de la « colombe de Vučedol », site archéologique d’une époque ayant duré de 3 000 à 2 000 av. J.-C.

Cette colombe de Vučedol est un modèle d’oiseau en céramique, représentant un vase rituel à trois pieds en forme de bouchons ; elle a été trouvée lors de fouilles archéologiques en 1938 à Vučedol, près de Vukovar. Elle est la plus célèbre pièce archéologique de Croatie, grâce à la beauté de sa forme et la qualité de sa réalisation. Plus tard aussi, elle devra sa célébrité à la symbolique qu’elle représentait lors de la dernière Guerre pour la Patrie, en 1991 ; allant au-delà de l’archéologie, pour devenir le symbole de la ville de Vukovar, elle est aussi le symbole de la paix, de la résistance et de la lutte pour l’indépendance de la Croatie, et celui du retour des habitants de la ville de Vukovar partis en exil.

Stèle de Baška

stèle de baska

L’un des premiers vestiges de la langue croate que vous devriez absolument avoir …La stèle de Baška (Baščanska ploča) date de l’époque autour de 1100, et constitue l’un des plus anciens vestiges de la langue croate, appelé aussi « précieuse pierre de la langue croate » car source importante de connaissances sur l’histoire culturelle et politique de la Croatie. Elle doit son nom à Baška, petite ville sur l’île de Krk, où elle a été trouvée alors qu’elle faisait partie du sol de l’église bénédictine Sainte-Lucie, dans le village de Jurandvor. La tablette de pierre est gravée en écriture glagolitique datant de l’époque du passage des caractères arrondis aux caractères angulaires (dit glagolitique croate), et elle comporte aussi quelques caractères latins.

Cette tablette représente le document juridique – un acte de donation – par lequel le roi Zvonimir donne aux bénédictins de Jurandvor une clairière sur laquelle sera construite plus tard l’église Sainte-Lucie. Elle était, à l’origine, un élément du tablier d’autel (séparant l’autel des fidèles). Une bordure en feuilles de vigne orne le haut de la plaque et tout le reste est couvert d’écriture glagolitique sur 13 rangs, alors que le côté gauche comporte une marge vide de 10 cm.

C’est le premier document en langue croate mentionnant ce souverain croate et c’est pour cette raison que l’on appelle cette tablette « l’acte de naissance des Croates ».

L’original est conservé à l’Académie des sciences et des arts de Zagreb et c’est une copie qui se trouve à Jurandvor, à côté de Baška.

Kažun d’Istrie

kazun istrie

Les petites cabanes traditionnelles en pierre que l’on voit dans les champs d’Istrie étaient destinées aux agriculteurs pour le rangement de leurs outils et pour s’abriter des intempéries.Le plus grand « kažun » (cabane ronde en pierre) d’Istrie se trouve à Galižana et il est haut de 7 mètres.

Bornes de signalisation

Modèle réduit d’une signalisation routière historique datant des 18e et 19e siècles.

Et vous quel souvenir avez-vous ramené de Croatie?

Cliquez sur la bannière pour accéder au site de l'Office du tourisme
Cliquez sur la bannière pour accéder au site de l’Office du tourisme

Préparez au mieux votre voyage en Croatie

N’attendez plus pour télécharger gratuitement nos Ebooks dédiés à l’hébergement et aux conseils de voyage en Croatie et consulter le guide pratique et le forum si vous avez la moindre question.

Pour réserver vos vacances en Croatie au meilleur prix (séjour clé en main ou sur mesure, avion, transports, hébergements, activités sur place…) sans y passer un temps fou, accédez aux offres et comparateurs retenus pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.




Partager

A propos de l'auteur

Lorsque nous vous invitons en Croatie, nous souhaitons partager avec vous : le goût, les sensations, les couleurs, la passion, l'hospitalité, l'héritage, la beauté et l'esprit... Tous ces contenus sont publiés avec l'aimable accord de l'Office National Croate de Tourisme Avenue Victor Hugo, 48 75116 PARISTel: +33 1 45 00 9955 Courriel: infos.croatie@wanadoo.frSite de l'office national de tourisme croate - La Croatie sur Facebook - La Croatie sur Twitter - Regards sur la Croatie

6 commentaires

  1. Pingback: OPG Matulic, les délicieux produits culinaires et cosmétiques de l'île de Pasman

  2. Pingback: Archipel de Zadar Iles verdoyantes en Dalmatie Nord (Croatie Tourisme)

  3. lors de mon 1er séjour des mamies vendaient tous les soirs le long du petit port des tas de broderies et autres objets dont des petits coussins brodés et remplis de lavandes, j”en ai pris pour moi et offrir – cette année n’ayant pas la restriction du bagage en avion mais étant en voiture nous avons ramené la fameuse liqueur … et quelques Karlovaco et Ojusko (pardon pour l’orthographe)

  4. A savoir:
    Moi je suis allé à Dubrovnik en Mai 2008 (une ville splendide) et j’ai rapporté,tout simplement,3 ou 4 briquets en plastique.Je suis vraiment étonné de leur longueur de vie (en fait ils sont tous encore opérationnels,bien que je m’en serve comme d’un briquet français).Ce doit etre du au type de gaz liquide qu’ils mettent..
    Bref c’est tout bete : si vous etes fumeur ou si vous voulez faire un cadeau tres sympa et pratique à un fumeur,achetez vos briquets en Croatie.
    (ils ont,bien sur,d’autres produits tres interessants..)
    Claude.

  5. A aucun moment on ne parle du prix à payer, est ce un sujet tabou, il y a tellement de choses originales.
    Sinon, sandrine, Il faudra que je te demande des tuyaux pour la croatie

  6. bonjour,

    je reviens de Tuccepi en Dalmatie centrale,et voulez ramener des licitarsko(i) srce mais je n’en au pas trouvé. pouvez me dire si vous connaissez une adresse ou un site en france où je pourrai m’en procurer

    merci

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.