Aller au contenu

anthropologie ethnologie

Les « Barbares » : le barbare c’est l’homme qui croit à la barbarie

 africainAprès un siècle passé sur cette planète à observer, essayer de comprendre, faire partager sa connaissance, Lévi-Strauss est l’un des pères fondateurs de la pensée structuraliste ; auteur d’une œuvre considérable pour les sciences et pour la compréhension de l’homme.

 

Dans un opuscule, intitulé Race et Histoire , Claude Lévi-Strauss s’est proposé de réfuter l’idée d’une supériorité ou d’une exemplarité de l’histoire occidentale par rapport à celles d’autres cultures. Il s’est attelé, d’abord, à souligner la distinction entre race et culture et observe ainsi, que si les races se comptent par unités, les cultures, elles, se comptent par milliers. Logiquement, on ne peut donc pas dire qu’il existe une culture de l’homme blanc, une culture de l’homme noir, etc.

Certes, il existe bien des différences entre cultures, mais elles peuvent être attribuées à des « circonstances géographiques, historiques et sociologiques, non à des aptitudes distinctes liées à la constitution anatomique ou physiologiques des noirs, des jaunes ou des blancs ». Le problème posé par la confrontation des cultures est-il un obstacle à l’unité du genre humain ? : “Le barbare, c’est d’abord l’homme qui croit à la barbarie.”

A un moment ou “l’identité ” fait recette, je conseille la relecture de ce grand esprit et vous livre une de “ses pages”.

L’attitude la plus ancienne, et qui repose sans doute sur des fondements psychologiques solides puisqu’elle tend à réapparaître chez chacun de nous quand nous sommes placés dans une situation inattendue, consiste à répudier purement et simplement les formes culturelles : morales, religieuses, sociales, esthétiques, qui sont les plus éloignées de celles auxquelles nous nous identifions. »Habitudes de sauvages », « cela n’est pas de chez nous », « on ne devrait pas permettre cela », etc., autant de réactions grossières qui traduisent ce même frisson,cette même répulsion, en présence de manières de vivre, de croire ou de penser qui nous sont étrangères.

Il est probable que le mot barbare se réfère étymologiquement à la confusion et à l’inarticulation du chant des oiseaux, opposées à la valeur signifiante du langage humain ; et sauvage, qui veut dire « de la forêt », évoque aussi un genre de vie animale, par opposition à la culture humaine. Dans les deux cas, on refuse d’admettre la fait même de la diversité culturelle ; on préfère rejeter hors culture, dans la nature, tout ce qui ne se conforme pas à la norme sous laquelle on vit.

Lire la suite »Les « Barbares » : le barbare c’est l’homme qui croit à la barbarie

Le « Hobbit » vieux de 90 000 ans découvert dans l’île de Flores, en Indonésie, est-il le troisième homme : Homo Floresiensis ?

florensiensisDébut février 2009, une nouvelle étude américaine en 3 D du crâne du petit hominidé d’un mètre de haut découvert en 2003 dans l’île de Flores, Indonésie, conforte la thèse  d’une espèce différente d’Homo sapiens : Homo floresiensis.

Lire la suite »Le « Hobbit » vieux de 90 000 ans découvert dans l’île de Flores, en Indonésie, est-il le troisième homme : Homo Floresiensis ?

Hermaphrodites de Pergame

hermaphrodite PergameIl y a un malaise, des envies d’une vengeance impossible, face aux béances qui ont remplacé la place du sexe des hermaphrodites souriants à jamais et qui soulèvent élégamment leurs habits pour indiquer ce don des dieux. Détrompez vous, ce n’est pas les hordes irrégulières des ottomans victorieux qui sont à l’origine de ces mutilations, mais bien le fait d’un empire romain qui vire au christianisme, avec ses fonctionnaires tatillons, – il est vrai certains, plus royalistes que l’empereur – et qui, aux quatre coins de l’empire ont la charge d’amputer tous les sexes, pourtant bien discrets, des statues que grecs, romains ou premiers byzantins ont érigé aux divinités multiples. Mais pour les hermaphrodites, il ne suffisait pas de couper d’un coup de marteau. Cette offense parmi les offenses avait droit à un régime spécial, à un travail obsessionnel et dévastateur qui creuse le corps et le transperce de part et d’autre, créant le néant, là où il n’y avait que douceur et humour.

Lire la suite »Hermaphrodites de Pergame

Pourquoi Geronimo n’a-t-il pas inventé le fusil et conquis l’Europe ?

divers0Pourquoi ce ne sont pas les Amérindiens qui ont inventé le fusil, la caravelle et conquis l’Europe ? Les Aborigènes qui ont dominé l’Asie du Sud-Est ? Pourquoi l’humanité s’est-elle développé de façon inégale d’un point de vue technique, scientifique, politique, à des rythmes si différents ? Rares sont les essais historiques qui éclairent les grandes problématiques d’époque, offrant une interprétation consistante les mettant en perspective.

Lire la suite »Pourquoi Geronimo n’a-t-il pas inventé le fusil et conquis l’Europe ?

Peuples premiers : savoirs, démarches scientifiques et ethnologie

“Il faut relativiser le mot de Science en ce qui concerne les Sciences Humaines.” [Judem ]

Certes les sciences humaines se prêtent davantage au charlatanisme que d’autres formes de science … parce que souvent la réflexion s’appuie sur des données de base invérifiables. On fait confiance à ce que nous dit “l’ethnologue voyageur” *** parce qu’on ne va pas sur le terrain vérifier ses assertions (et pour cause!), et que le plus souvent il se forme des “paires” qui se cooptent et s’encensent mutuellement (prenant bien garde de ne pas publier, ou bien de publier dans des cénacles notoirement incompétents, ou complices: passe moi la rhubarbe et je te passe le séné).

 

Lire la suite »Peuples premiers : savoirs, démarches scientifiques et ethnologie

La parole perdue et les mantras

mantrasDécouvrez l’historique et la signification de la parole perdue et du mantra… Pensée : « LE TOUT crée dans son Esprit Infini des Univers sans nombre qui existent pen-dant des milliers de siècles ; et cependant pour LE TOUT, la création, l’évolution, le déclin et la mort d’un million d’Univers ne paraît pas plus long qu’un clignement de paupières. »

LE KYBALION

Lire la suite »La parole perdue et les mantras

  1. Home
  2. /
  3. anthropologie ethnologie