Aller au contenu

film drame

Jaffa (Kalat Hayam) de Keren Yedaya (Cinéma israëlien)

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin

jaffaCaméra d’Or à Cannes en 2004 avec “Mon Trésor”, Keren Yedaya réunit de nouveau Ronit Elkabetz et Dana Ivgy dans “Jaffa”, son nouveau drame intimiste A Jaffa, une famille israélienne. Le père dirige un garage, emploie son fils mais aussi un père palestinien …

Lire la suite »Jaffa (Kalat Hayam) de Keren Yedaya (Cinéma israëlien)

Invictus : pour mieux découvrir Nelson Mandela et l’Afrique du Sud post-apartheid

"Quand je pense à tous les livres qui me restent à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard)
"C'est le temps perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante" (A. Saint Exupéry, "Le petit prince")



Le blog CDcoeurs
__________________________________________________________________________
Géraldine Busson

En 1994, l’élection de Nelson Mandela consacre la fin de… Lire la suite »Invictus : pour mieux découvrir Nelson Mandela et l’Afrique du Sud post-apartheid

Regards sur le Japon : L’Ile nue (Hadaka no shima) de Kaneto Shindo

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin

Né d’une famille paysanne, Kaneto Shindo a longtemps observé le dur labeur de la terre par ses parents. A l’aube des années 60, sa société de production affronte de lourdes difficultés économiques qui l’empêchent de se lancer dans un nouveau projet. Le cinéaste rassemble ce qui lui reste de moyens  et tourne L’île nue avec un budget dérisoire, loin des studios de Tokyo.

Lire la suite »Regards sur le Japon : L’Ile nue (Hadaka no shima) de Kaneto Shindo

Les petits mouchoirs de Guillaume Canet : son film le plus personnel

Enfant unique, j’ai eu très tôt envie de me créer un monde imaginaire et me mis à rédiger des poèmes et des contes. A 18 ans, j’écris "Terre promise" qui sera publié deux ans plus tard sous le pseudonyme d’Armelle Hauteloire et me vaudra d’être remarquée par plusieurs personnalités du monde littéraire. Après des études d’art et de journalisme, je reprends, après mon mariage, des études de psychologie et de graphologie et exerce la profession de graphologue pendant plusieurs années. En 1983, je reviens à mes premiers amours : la poésie ... Le thème de la mer a toujours été très présent dans mon univers poétique et ce, d’autant plus, que je demeure sur le littoral normand et que mon mari est un marin confirmé."Profil de la nuit" reflète mon itinéraire en poésie. Ma participation à Ideoz va de soi, puisque voyages et culture y sont intimement liés. Donc bon vent à tous...

Interligne est un blog qui privilégie l’évasion par les mots, d’abord, par l’imaginaire…toujours.

Blog INTERLIGNE- Armelle sur FACEBOOK
Armelle Barguillet Hauteloire

Précédé d’une luxueuse promotion, le troisième long métrage de Guillaume… Lire la suite »Les petits mouchoirs de Guillaume Canet : son film le plus personnel

Lovely bones : un film agréable et un scénario original

"Quand je pense à tous les livres qui me restent à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard)
"C'est le temps perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante" (A. Saint Exupéry, "Le petit prince")



Le blog CDcoeurs
__________________________________________________________________________
Géraldine Busson

L’histoire d’une jeune fille assassinée qui, depuis l’au-delà, observe sa famille sous le choc de sa disparition et surveille son meurtrier, ainsi que la progression de l’enquête…

Lire la suite »Lovely bones : un film agréable et un scénario original

Bright Star : Keats à en mourir ; regard sur l’Angleterre victorienne

De nos cailloux frottés/Il sort des étincelles/La lumière en peut naître/Et nos grands érudits/Ne nous ont éclairés/Qu'en étant contredits / Voltaire
______________________________________________
A découvrir le site CONTRE-DITS : http://www.contre-dits.com
Julie de Pardailhan

Qui d’autre que Jane Campion oserait le film d’une passion… Lire la suite »Bright Star : Keats à en mourir ; regard sur l’Angleterre victorienne

Ajami de Scandar Copti et Yaron Shani : guerres des gangs à Jaffa

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin
Guerre des gangs à Jaffa. Le premier film du couple de cinéaste israélo-palestinien Scandar Copti/Yaron Shani rappelle Amours Chiennes et soutient plutôt bien la comparaison… L’israélien Yaron Shani et le palestinien Scandar Copti se sont rencontrés lors d’un festival il y a sept ans. Ils se sont notamment associés pour la réalisation d’Ajami, leur premier long-métrage.

Lire la suite »Ajami de Scandar Copti et Yaron Shani : guerres des gangs à Jaffa

L’Affaire Farewell de Christian Carion ; épisode historique sur fond d’espionnage

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin

L’Affaire Farewell est un film d’espionnage français réalisé par Christian… Lire la suite »L’Affaire Farewell de Christian Carion ; épisode historique sur fond d’espionnage

gainsbourg vie heroique

Gainsbourg (Vie héroïque) de Joann Sfar ; un biopic bancal mais pas banal

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin

« Vous avez lu l’histoire de Jesse James ? Comment… Lire la suite »Gainsbourg (Vie héroïque) de Joann Sfar ; un biopic bancal mais pas banal

L’Autre Dumas : l’ombre du plus célèbre « nègre » de la littérature

Ecrivain, historien, passionné d’art et de littérature, mais aussi consultant en intelligence économique et en management interculturel… Curieux mélange de genres qui, cependant, communiquent par de multiples passerelles.

J’ai emprunté aux mémoires de Gaston Ferdière le titre de ce blog (destiné à faire partager des impressions sur des livres, des expositions ou l’actualité) parce que les artistes, c’est bien connu, sont presque toujours de mauvaises fréquentations…
Thierry Savatier

Il y a parfois de belles occasions manquées, c’est le… Lire la suite »L’Autre Dumas : l’ombre du plus célèbre « nègre » de la littérature

The Ghost-writer de Roman Polanski : un excellent film

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin
ghost writerIl ne faut pas suspecter de malice le jury de la 60e berlinale et son président Werner Herzog, pour l’attribution à Roman Polanski de l’Ours d’argent du meilleur réalisateur, alors que ce dernier est actuellement assigné à résidence depuis que la justice l’a rattrapé. The Ghost-writer est un excellent film, peut-être le meilleur de son auteur depuis bien longtemps (Le Locataire en 76 ?), et la récompense est amplement méritée.

Lire la suite »The Ghost-writer de Roman Polanski : un excellent film

A propos d’Elly Darbareye Elly de Asghar Farhadi ; un beau film (Cinéma iranien)

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin
aproposdellyL’influence du néoréalisme italien sur le cinéma iranien des années 90-2000 est manifeste, au moins pour la plupart des films qui nous sont parvenus durant cette période. A propos d’Elly s’en démarque mais fait inévitablement penser à un autre film italien, L’Avventura d’Antonioni. On y pense car les sujets sont semblables mais le film d’Asghar Farhadi n’est pas non plus un remake.

Lire la suite »A propos d’Elly Darbareye Elly de Asghar Farhadi ; un beau film (Cinéma iranien)

Le Voleur de Lumiere (svet ake)

Le Voleur de lumière : la campagne du Kirghizistan vue par Aktan Arym Kubat

Le cinéma kirghize est rare en France et n’arrive souvent sur les écrans que grâce aux sélections de certains festivals comme celui de Cannes en 2010 ou celui de Vesoul où Le Voleur de Lumière a été choisi comme film d’ouverture. Avec le Voleur de Lumière (Svet Ake), Aktan Arym Kubat, réalisateur kirghize nous offre une plongée dans la campagne et les terres profondes du Kirghizistan, dans ces villages oubliés par la civilisation de la lumière et du courant électrique…

The Damned Rain (Gabhricha Paus) de Satish Manwar

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin

Les paysans prient le ciel pour que la pluie tombe. Dans cette région du Maharastan en Inde, les récoltes sont soumises aux caprices divins. La terre est aride, la pluie trop rare, et les récoltes insuffisantes pour subvenir aux besoins des paysans, régler leurs dettes. Point de départ du film, le suicide d’un paysan, pendu à un arbre dans son champ. Il s’agit là d’un véritable phénomène de société et cela va constituer le fil conducteur d’une intrigue hantée par ce fléau mais qui s’attache à décrire des personnages en lutte et déterminés à vaincre l’adversité.

Lire la suite »The Damned Rain (Gabhricha Paus) de Satish Manwar

Lovely Bones de Peter Jackson ; un film déprimant et dénué de subtilité

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin

Non, Lovely Bones n’est pas un ratage. Le film est… Lire la suite »Lovely Bones de Peter Jackson ; un film déprimant et dénué de subtilité

Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures d’Apichatpong Weerasethakul

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin

Le cinéma apaisé d’Apichatpong Weerasethakul tranche avec les évènements qui meurtrissent depuis de longs mois Bangkok,‭ ‬la capitale du pays.‭ ‬Dire que le cinéaste ne rend pas compte de la réalité politique et sociale de la Thaïlande est un fait jusqu’ici pas démenti,‭ ‬mais ça ne l’empêche pas d’être un cinéaste fascinant.‭ ‬Le cinéma qu’offre Apichatpong Weerasethakul est en premier lieu sensoriel,‭ ‬puis métaphorique et poétique.‭ ‬Le cinéaste nous installe dans une ambiance qui nous fait ressentir immédiatement une véritable communion avec la nature.‭ ‬C’est ce cadre là qu’investit le cinéaste,‭ ‬qu’il nous offre et qu’il sublime.‭ La preuve en est donnée avec son film Oncle Boonmee (Lung Boonmee Raluek Chat), récompensé par la palme d’or à Cannes en 2010.

Lire la suite »Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures d’Apichatpong Weerasethakul

Entretien avec Cristian Mungiu ; le réalisateur de « 4 mois, 3 semaines et 2 jours »

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin

Cristian Mungiu

LATERNA MAGICA est allé à la rencontre de Cristian Mungiu et Anamaria Marinca à l’occasion de la sortie, le 29 août 2007, de « 4 mois, 3 semaines et 2 jours », Palme d’Or du 60e festival de Cannes. Entretiens.

Lire la suite »Entretien avec Cristian Mungiu ; le réalisateur de « 4 mois, 3 semaines et 2 jours »