2 124 vues

Virée à Belgrade en hiver

9

Une petite virée à Belgrade en hiver, depuis la Roumanie… Traversée du Banat et découverte de la capitale serbe en hiver… Ce n’est pas le meilleur moment probablement… mais la visite de Belgrade a été intéressante…

Escapade à Belgrade depuis la Roumanie

13 Février 2007

Cela fait déjà 3 WE que l’on hésite à aller à Belgrade et de visiter Belgrade en hiver. Un coup il pleut, un coup il y a le fameux match de rugby, bref toujours un empêchement. Finalement, on s’est décidé hier, vu les grands rayons de soleil que nous avions à  Timisoara “Timis”. Nous sommes partis hier matin, direction Belgrade à quelques 2h30 de Timis. Une route pas vraiment gaie en hiver en plein dans la plaine du Banat et pas franchement en bon état non plus, enfin ça c’est comme d’habitude. Quelques parcelles refaites par ci, par là mais c’est tout. En arrivant en Serbie, tout de suite la voiture se sent mieux, les routes sont déjà plus neuves.

On passe par la frontière Roumanie/ Serbie sans aucun problème, elle est à 1h de chez nous à Moravitsa.

On ne pige plus rien, on est bien en Serbie !

La ville suivante en Serbie est une ville célèbre en Europe pour sa fameuse équipe de basket selon mes sources personnelles d’information et le basket news. Vrsac est encore très jolie, petite, vivante et très influencée comme Timisoara par l’empire Austro-hongrois. On y retrouve donc le même type d’archi rococo ! Enfin, ça nous plait beaucoup car on est loin des blocs grisonnants et lugubres que l’on voit malheureusement partout en Roumanie.

Pour une fois l’entrée de Thibault à Belgrade se passe sans encombre. Co-pilote exceptionnelle oblige !

Visiter Belgrade en hiver et à l’aveuglette

Le ville de Belgrade en hiver est très grise, noire, on y a vu peu de rénovations.

On file dans le centre, un peu à l’aveuglette pour visiter Belgrade. Passages obligés détectés à droite ou à gauche sur internet, la rue piétonne Knez Mihaïlova, la place de le République, la forteresse Kalemegdan. Jusque là pas mal, mais on finit par vite faire le tour du centre ville de Belgrade et Skadarlja, le Montmatre local nous déçoit un peu. Pas de bol, on est en hiver et à Belgrade en hiver, les rues ne sont pas du tout animées.

knez mihailova belgrade

knez mihailova belgrade en hiver

Knez Mihailova, rue piétonne et très commerciale de Belgrade.

Je projette bien sûr de diner au Point d’interrogation, vu les bons échos que j’avais eu. Le lieu est très sympa, c’est le plus vieux resto de la ville, il a l’air plutôt cosy. Par contre nous avons trouvé l’accueil assez médiocre de même que le repas qui n’a aucun intérêt. Mieux vaut mieux s’y arrêter pour boire un verre dans la salle du café qui est beaucoup plus chouette. En gros, c’est une bonne adresse bien touristique qui se retrouvera sûrement dans le futur routard Serbie !

Skadarlja, le Petit Montmartre de Belgrade

Le petit Montmartre est une rue piétonne de Belgrade qui est je pense super agréable l’été. Elle est étroite, pavée et il y a beaucoup d’arbres. Très peu animée l’hiver visiblement. Dommage, car ça aurait pu rattraper notre impression générale. Enfin en tous les cas, je suis sûre qu’il y a beaucoup de potentiel. Nous n’avons pas tout vu non plu. J’ai entendu parler de l’île de Zenum et d’Ada qui sont très vivantes le soir avec quelques bonnes adresses pour écouter les fameux “Gypsys”, la musique Tzigane. Voilà, qui pourrait donner du baume au coeur !

belgrade petit montmartre

belgrade serbie petit montmartre

Quelques bâtiments de la rue avec de grands trompe l’oeil.

Bien sûr, j’ai été ravie de trouver un petit marché de quartier en bas de la rue ! J’ai embarqué Thibault, il était ravi ! Bon, ça ressemble à un marché Roumain, sauf que je n’y comprends rien, des gousses d’ail tressées, des poivrons séchés et qu’il y de bonnes vieilles jolies balances !

marché belgrade serbie

poivrons belgrade serbie

Pour préparer un séjour à Belgrade, n’hésitez pas à consulter le guide touristique Belgrade et le guide voyage Serbie qui vous donnera de nombreux conseils, bons plans et idées de visites émanant des expériences de la communauté de voyageurs IDEOZ Voyages.

12 sujets de 1 à 10 (sur un total de 143)
Créer un nouveau sujet dans “SERBIE”
Vos informations:







Partager

9 commentaires

  1. Je ne partage absolument pas ton avis à propos du restaurant Point d’interrogation de Belgrade. Pour y avoir mangé plusieurs fois, je n’ai jamais été déçue. La nourriture était fraîche, surtout la viande (ce qui n’est pas toujours évident avec les cevapcici). Les plats étaient typiques et plutôt bons, tout à fait conformes à ce que j’attends et connais de la cuisine serbe. Le choix était varié et les parts copieuses. Deux plats de viande pour quatre peuvent suffire aux appétits normaux. Quant à l’accueil, je ne le conteste pas, bien que j’ai rarement eu de déboires en la matière à Belgrade (alors que dans d’autres capitales d’ex Yougoslavie, j’ai été souvent très déçue). Trop touristique peut-être pour être attentif à l’accueil.

    • salut,je pars le 6.9 avec mon fauteuil roulant.,et mes protheses car je suis amputee des 2 jambes…de belgrade je vx aller dans le village de kusturica a mokra gora! 1 vrai challenge,et 1 passion pour les balkans!!!! si vous avez des plans,je prends,karyn;meme pas peur!!!

      • alors ce voyage épique? on aimerait connaitre les impressions d’une passionnée des balkans pour le vrai mokra gora..Et bravo pour l’intrépidité d’une voyageuse sans jambes

  2. Pour appréhender la douleur qu’a été la partition de l’ex-yougoslavie, on peut lire le livr de Sasa Stanisic, le soldat et le gramophone. Un vrai plaisir de lecture qui aurait mérité d’être récompensé par un prix littéraire. Il doit sortir prochainement en livre de poche.

  3. Il y a quelque chose d’assez fascinant dans la fédération d’Etats issus de la première guerre mondiale et des partages après la guerre des Balkans dont on parle très peu quand on évoque la 1ère guerre mondiale. Aujourd’hui, si on se dit que tous ces pays n’en constituaient qu’un, on ne peut être que curieux, interpelé par cette association, cette fédération totalement théorique, qui a été issue de partages fort contestables…

    Quand je parle de yougoslave, c’est bien au sens de Slave du Sud que je pense… C’est quelque chose d’assez spécial, qui ne laisse pas indifférent, qui peut aussi parfois déranger, décontenancer… Il faut vraiment dépasser les premiers contacts qui ne sont pas toujours simples, mais ensuite, on se rend compte à quel point les Serbes (et plus généralement les gens des Balkans) sont loin des préjugés que l’on peut en avoir, surtout depuis les guerres successives en ex-Yougoslavie!

  4. La slibovica… C’est un alcool fort qui a un goût de prune… C’est le même alcool, quasiment avec le même nom dans tous les Balkans… sauf en Bulgarie où la vodka domine. On retrouve aussi l’équivalent de la slibovica en Roumanie.

  5. “Yougoslave” au sens de cultures plurielles, ça ne fait pas regretter le régime communiste, mais une fédération d’état, ça aurait pu être une belle idée pour que les peuples puissent vivre ensemble dans leur diversité.
    Au fait quelle est la boisson locale en terme d’alcool ?

  6. J’adore Belgrade; c’est une ville typiquement “yougoslave”, au sens étymologique du terme si je puis dire avec ses contrastes, ses inspirations… Et c’est une ville très vivante et agréable à vivre, avec beaucoup de possibilités de faire la fête, si on ne se limite pas aux visions de grisailles que certaines photos peuvent parfois renvoyer!

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!