Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Voyager en Bosnie-Herzégovine : guide de voyage pratique


Vous avez envie de découvrir la magnifique Bosnie-Herzégovine et vous êtes à la recherche d’informations pratiques pour préparer au mieux votre séjour? Dans ce guide voyage en Bosnie Herzégovine, nous vous proposons de répondre à vos questions les plus fréquentes et de trouver les principales informations nécessaires à préparer votre séjour en Bosnie Herzégovine dans les meilleures conditions … N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires et sur le forum voyage Bosnie pour de plus amples renseignements!

La Bosnie Herzégovine est un pays dont on a beaucoup entendu parler au cours des années 90, quand il se battit pour obtenir son indépendance vis-à-vis de la Yougoslavie, ce qui aboutit à une longue et terrible guerre civile, qui a pris fin en 1995. Aujourd’hui, la Bosnie Herzégovine se reconstruit non sans peine et sans tension et reste un pays complexe et méconnu au coeur des Balkans. Si la Bosnie Herzégovine ne s’impose pas spontanément comme un pays touristique dans les Balkans, elle n’en reste pas moins très intéressante.

La Bosnie Herzégovine constitue une destination originale et à l’histoire dense et complexe. Elle devrait séduire les voyageurs curieux, qui ont envie de se laisser surprendre par une variété de traditions, la beauté sauvage des paysages, la multiplicité d’héritges culturels et historiques ainsi qu’un ensemble de communautés bosniaques, serbes et croates qui cohabitent grâce à des frontières invisibles pour les touristes mais très sensibles.


Formalités d’entrée en Bosnie Herzégovine


Un passeport ou une carte d’identité en cours de validité (avec trois mois de validité au moins) suffisent pour un séjour touristique de moins de 90 jours, aucun visa est nécessaire. Le permis de conduire français est admis. Il est nécessaire d’avoir sur sa carte verte une assurance pour la Bosnie (BIH). Faute d’assurance, vous devrez l’acheter au poste de douane (entre 15 et 30 € pour un séjour court). Attention, la validité de la carte nationale d’identité française a été portée automatiquement de 10 à 15 ans sans renouvellement, ce qui peut générer un refus d’entrée sur le territoire compte tenu que la Bosnie Herzégovine n’a toujours pas accepté de se conformer aux nouvelles validités. Cela reste  à la libre appréciation des douaniers.

Si le passage des frontières terrestres est simplifié pour les voyageurs venant de l’Union européenne et ne s’accompagne plus de fouilles systématiques, il peut y avoir des délais d’attente à certains moments ou heures de fortes concentration de trafic transfrontalier, car il y a souvent une seule file de douanes et les bosniens et croates sont encore fouillés ou contrôlés.

 


Transports et déplacements en Bosnie


Les assurances en France prévoient rarement par défaut cette destination, considérée encore comme à risque… même s’il n’y a en réalité pas plus de risques qu’ailleurs aujourd’hui. Si vous circulez avec une voiture de location louée en Croatie, vérifiez bien surtout que la sortie du territoire de la Croatie à la Bosnie est autorisée, car elle suppose quasiment toujours une assurance ou une  autorisation spéciale à délivrer au poste de douane.

La conduite est folklorique et imprudente, c’est bien là le principal risque, car il faut redoubler de vigilance. Pour aller en Bosnie en voiture, n’oubliez pas de vérifier que vous devez posséder une carte verte/grise avec la mention BIH. Les contrôles de police sont fréquents  surtout en matière de vitesse.  Si vous circulez dans une voiture étrangère, les policiers n’hésitent pas à faire du zèle parfois et à imaginer même des fautes fantaisistes.


Les voitures de location peuvent circuler en Bosnie, lorsqu’elles viennent de pays voisins comme la Croatie, mais sous conditions. L’accord de traversée des frontières doit être demandé à l’avance quand il est optionnel chez les loueurs de voiture. Tous les loueurs n’acceptent pas la traversée des frontières, il faut donc vérifier directement auprès de l’agence. Pour une location de voiture : vous pouvez demander un devis auprès d’un loueur local!

Louer votre voiture avec toutes les assurances nécessaires?

Vous pouvez également utiliser les transports en commun et de préférence le bus, plus fréquent, plus rapide que le train dans bien des cas, d’autant que les dessertes sont assez nombreuses et régulières. Le mieux est quand même d’aller en itinérant, avec votre véhicule si possible…

Aller en Bosnie avec Eurolines

Préparer votre voyage en train

» Cliquez sur la carte interactive des transports en Bosnie Herzégovine…

carte bosnie herzegovine transports


Argent et change en Bosnie


La monnaie est le BAM ; mark convertible (KM ; Konvertibilna marka), il est resté à l’équivalence de l’ancien mark. L’euro est de plus en plus accepté, mais  pas systématiquement. Toutefois dans une ville touristique comme Mostar, quasiment tous les prix sont convertis en euros et l’euro est accepté même pour des petites sommes et y compris sous forme de pièces. La carte Visa a longtemps été rarement prise en dehors de Sarajevo même aux échangeurs dans les banques, alors que la master card ou american express sont généralement très bien admises. Des progrès sont réalisés, mais restent insuffisants!

Valeur : 1€ = 1,95 à 2 BAM
N’achetez jamais de KM depuis la France au risque d’avoir à payer des frais prohibitifs. N’en ramenez pas en France, ils ne sont pas rachetés. Dépensez tout dans le pays. La Croatie n’accepte pas les KM même en zone frontalière!

Coût de la vie en Bosnie Herzégovine


Deux fois et demi moins cher qu’en France environ.  Mais dans les rares supermarchés ou grandes supérettes, les produits importés d’Allemagne notamment sont assez chers et il vaut mieux dans tous les cas privilégier les épiceries, les marchés, les petits commerces de proximité. Les supermarchés affichent parfois des prix prohibitifs pour les populations locales !

Attention, le pays est soumis à l’inflation liée à la crise économique mondiale et les prix ont donc tendance à monter, même s’ils restent fort abordables pour un français et s’ils sont bien plus attractifs qu’en Croatie.
Le niveau de vie est l’un des plus bas d’Europe. Malgré les aides et subventions de l’Union européenne, la reconstruction est difficile et très longue, d’autant qu’il y a  peu de potentiel industriel dans le pays et que l’agriculture est faible et destinée à la vie autarcique. Le salaire moyen en Bosnie est de 300€ dans la capitale Sarajevo mais plus proche de 150-200€ dans l’ensemble de la Bosnie et surtout dans les zones rurales.

Restauration : Manger en Bosnie


Les Bosniaques mangent rarement dans les restaurants, qui sont réservés aux plus riches. En revanche, ils mangent dans les petits restaurants, le midi, notamment.

Les prix sont très abordables pour des plats très conséquents :

Entre 5 et 10€ le plat principal en moyenne
2 à 5€ pour les entrées et pour les desserts. Le pain est toujours en supplément, comme certains accompagnements quand ils ne sont pas spécifiés sur les cartes.
En restauration rapide, vous trouverez des bureks aux alentours d’1€ ainsi que des kebabs pour pas cher.
Les plats sont très chargés et souvent plutôt gras, la cuisine est presque toujours familiale et réalisée au moment avec les produits disponibles, car le coût de la vie est très cher pour les bosniaques.

Si vous devez découvrir un plat : choisissez entre les cevapcici (à la sauce au kajmak) avec des somun c’est-a-dire des boulettes de viande hachée assaisonnée ou encore la jagnjetina en montagne (agneau à la broche) qui est délicieuse, accompagnée d’un bol de chou blanc par exemple. Il y a quelques vins en Bosnie, mais ils sont chers en restauration (entre 10 et 20€).

Prix indicatifs :
Café : 30 à 70cts ; jusqu’à 1€ dans la capitale
Thé : 40 à 50 cts
Eau minérale : 50 cts à 1€
Pain : environ 30-50 cts

Hébergement en Bosnie Herzégovine


Hôtels en Bosnie Herézgovine : de 60 à 200€ l’hôtel *** pour une chambre double ou triple

La catégorie « hôtel » est réservée aux établissements de standing « international », ce qui explique le coût souvent prohibitif des chambres, même si les hôtels de 1 ou 2 * aux normes locales ont
des tarifs plus abordables, variables aussi en fonction de la période et du taux de remplissage. A Sarajevo et Mostar, les hôtels de standing sont donc chers en règle générale!
 
Les petits hôtels et auberges de ** sont beaucoup moins chers, simples mais très propres : aux alentours de 40-50€ la chambre. Les pensions « auberges » sont à peine moins chères et moins sûres au niveau du service.
Le couchsurfing en Bosnie Herzégovine reste rare d’autant que la tradition des chambres chez l’habitant est bien développée et constitue un revenu important dans les zones touristiques.

Chez l’habitant, les sobe sont la meilleure solution pour évoluer dans le pays au contact de la population à coût réduit et découvrir les modes de vie plus authentiques : entre 10 et 20€ par personne selon les lieux et les périodes. Sarajevo reste une ville plus chère que les autres villes de Bosnie y compris pour ce type de logement. Vous trouverez aussi des dortoirs et des chambres en auberge de jeunesse à coût raisonnable (environ 10-15€) mais le confort est en général précaire.

La plupart des nuitées s’accompagnent d’un petit-déjeuner local très complet avec de la charcuterie, une omelette, plus rarement des mets sucrés! Le jus d’orange est un luxe, il est remplacé en général par du mauvais jus en poudre! Le jus est facturé en supplément.


Conduire en Bosnie Herzégovine


Il n’y a pas d’autoroutes dans le pays. Pour plus de précisions sur l’état des routes en Bosnie Herzégovine » consultez cet article. La conduite des bosniens est très folklorique, imprudente et parfois même dangereuse. Les contrôles de police sont très nombreux, au moins un par ville/village et les policiers ne plaisantent pas avec les étrangers, vous devez payer immédiatement vos amendes. On roule avec les phares allumés de jour comme de nuit.

Prix des Carburants en Bosnie Herzégovine :

Entre 1.075€ et 1,085€ pour le super 95

Entre 1,080 à 1,09€ pour le sp98 (pas forcément accessible partout).

Le prix du diesel et du super « euro » est en général légèrement supérieur soit environ 1,075€. Il est déconseillé d’acheter du super « simple », réservé aux camions et mal raffiné.


Hospitalité et accueil des Bosniens


Les Bosniens (terme qui englobe les musulmans, les croates et les serbes) ont un caractère plus avenant que les Croates. Les Bosniaques dans l’ensemble sont ouverts, disponibles et généreux, avec un côté plutôt charmeur surtout dans les zones commerciales comme à Mostar.   Ils font tout pour aider les touristes (par exemple pour trouver son chemin) et vous offrent beaucoup sans rien demander. Ils ont plaisir à vous faire découvrir leur culture, leurs spécialités culinaires, par exemple.

L’ambiance générale en Bosnie Herzégovine est très différente de celle de la Croatie du littoral et des îles par exemple. On mange assez tôt en Bosnie Herzégovine, donc il est fréquent de ne plus pouvoir manger à partir de 20h – 21h dans les restaurants, y compris en été. Les terrasses de cafés sont fréquentées tout au long de la journée, même si la hausse des prix au vu des salaires des bosniens a un peu vidé les cafés qui étaient des lieux de rencontres privilégiés. En revanche, le soir, les terrasses en été se vident rapidement en dehors de celles de Sarajevo en particulier en période de Ramadan où l’ambiance est très festive et tournée sur le partage.

Compte tenu de ces éléments, vous aurez compris que la Bosnie Herzégovine n’est pas à retenir pour son caractère festif : la fête ne se déroule pas à l’extérieur dans les rues, mais dans des établissements privés, donc il faut chercher pour trouver des lieux festifs en Bosnie Herzégovine surtout à Mostar, qui reste une ville très paisible pour ne pas dire morte la nuit…

Compte tenu du coût de la vie et du niveau de vie, les Bosniaques acceptent de discuter les prix pour conclure une vente, quelle qu’elle soit. Dans les bazars comme celui de Sarajevo, les marchandages sont fréquents.

Les Bosniens serbes sont aussi très sympathiques, mais ont un abord plus réservé que les musulmans ; ils sont moins volubiles et n’aborderont pas par exemple spontanément des discussions sur le passé ou la situation du pays.

Les croates sont un peu plus renfermés, et ont un abord proche de celui des croates de Croatie.

 


Vie nocturne en Bosnie


Les Bosniaques sont fêtards et bien plus qu’on l’imagine, si on a encore à l’esprit les tragiques événements de la guerre de Bosnie. Les fêtes populaires sont vraiment comme les mariages notamment musulmans une occasion d’apprécier les traditions d’un peuple à la culture pluriséculaire et variée. Il y a aussi beaucoup de bars de nuit et de night clubs, où l’ambiance est très tardive à Sarajevo, mais évitez de vous promener dans ces lieux par hasard, car ils sont aussi des lieux de trafics, notamment de drogue, d’armes et humains, avec des prostituées transitant par les Balkans depuis d’autres pays d’Europe en général. Préférez demander conseil à la population sur place pour choisir vos night clubs!

Informations diverses sur la Bosnie

Les diverses communautés ethniques ne se mélangent pas ou si peu que c’est un exploit de trouver encore des mariages interéthniques. Les souvenirs douloureux dans la plupart des familles restent très présents. Il est préférable d’éviter de parler de sujets politiques à moins d’avoir déjà bien sympathisé avec vos interlocuteurs ou d’avoir une bonne connaissance préalable du sujet.

– Il n’y a pas de décalage horaire avec la France

Que faire, que visiter et que voir en Bosnie Herzégovine?

Besoin de conseils préparer votre itinéraire en Bosnie Herzégovine? Posez vos questions sur le forum voyage Bosnie Herzégovine et découvrez les sites touristiques et hors des sentiers battus à ne pas manquer en Bosnie Herzégovine

Partager

A propos de l'auteur

Curieuse, j'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

2 commentaires

  1. chahoub on

    BONJOUR J’ai bien aimé votre informations, par contre j’ai un petite question, je suis marocain et j’ai une carte de séjour valable pour un ans, est ce que je peux aller en Bosnie normalement avec ma carte de séjour français ou bien je doit absolument avoir une visa????????????, merci a vous

Leave A Reply

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!


Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!