IDEOZ Voyages > CROATIE > Tourisme en Croatie > Itinéraires en Croatie > 2 semaines en Croatie en Septembre : itinéraire et logements conseillés?

2 semaines en Croatie en Septembre : itinéraire et logements conseillés?

Panorama de Rovinj en Istrie

Votre séjour en Croatie est unique ; notre expertise l’est aussi! Pour mieux préparer vos vacances, consultez le guide voyage Croatie et téléchargez les Ebooks gratuits : conseils pratiques, idées de visites et bonnes adresses.  

 

Voyage en Croatie pendant 2 semaines  en Septembre : quel itinéraire et quels logements conseillez-vous?


Forum Croatie

J’ai déjà réalisé une ébauche de notre itinéraires de 14 jours, pourrais-je vous le soumettre pour être certaine de sa faisabilité ? Toute critique est bien évidemment bonne à prendre !

Voici ma première idée de programme (qui va certainement changer car je calcule actuellement les distances en voiture, le temps pour s’y rendre & les horaires de ferries) :

JOUR 1
Arrivée en Istrie, visite de Poreč. Nuit à Medulin.
JOUR 2
Visite de Pula. Nuit à Medulin.
JOUR 3
Visite de Rovinj le matin, arrêt à Opatija dans l’après-midi et continuation en direction de Plitvice. Nuit à Plitvice.
JOUR 4
Visite du parc national Plitvice. Nuit à Plitvice.
JOUR 5
Visite de Zadar. Nuit à Vodice.
JOUR 6
Visite de Šibenik et du parc national Krka. Nuit à Vodice.
JOUR 7
Visite de Dubrovnik. Nuit à Dubrovnik.
JOUR 8
Visite au choix : îles Élaphites, Ston, Trsteno ou Cavtat. Nuit à Dubrovnik.
Je ne me suis pas encore décidée, donc tout conseil est le bienvenu 🙂
JOUR 9
Visite de Korčula. Nuit à Korčula.
JOUR 10
Visite de Hvar. Nuit à Hvar.
JOUR 11
Visite de l’île de Hvar ou des îles Pakleni. Nuit à Hvar.
Idem, tout conseil est le bienvenu !
JOUR 12
Visite de Split. Nuit à Split.
JOUR 13
Visite de l’île de Brač. Nuit à Split.
JOUR 14
Départ de Split.

Si vous trouvez le temps de lire & de me donner vos conseils les plus avisés j’en serait très heureuse ! Si ce n’est pas le cas je comprendrais 🙂

Merci d’avance,
Charlotte

[/tab]

 

L’avis de Sandrine ; conseillère voyageuse en Croatie

Sandrine Monllor (IDEOZ Voyages)Tout dépend de ce que vous aimez voir et faire, et bien sûr de votre rythme de voyage, car si vous souhaitez optimiser votre séjour pour avoir une approche raisonnable de la Croatie en 15 jours, il est surtout important de privilégier les meilleurs points de chute pour vos hébergements, ce qui devrait vous permettre de sillonner chaque région et d’être déjà à proximité de la région suivante que vous envisagez.

 

 

 Séjour en Istrie

Trois jours en Istrie pour une première approche, cela reste correct. C’est j’imagine surtout pour avoir quelques impressions de la région principalement donc les deux villes de Rovinj et Porec se ressemblent assez. Porec vaut surtout le détour pour sa basilique euphrasienne (arriver le matin de préférence).
Carte Croatie Istrie IstriaIl y a beaucoup de choses à voir en Istrie, mais idéalement, le mieux serait de coupler la découverte des villes du littoral avec l’Istrie verte des petits villages, des collines verdoyantes, de la route de la truffe et des vins. Tout est très proche en Istrie, donc pas beaucoup de route et éventuellement une autoroute par endroits s’il faut activer le pas!
Un vrai plaisir surtout en septembre, car il y a pas mal d’événements culturels et gastronomiques. A découvrir notamment: Labin, Motovun, petit village plein de charme aux façades colorées, Dvrgrad et Hum (vestiges médiévaux). Sans oublier le parc d’Ucka, tout près de Pazin si vous aimez la nature.
Si j’étais vous, je privilégierais les agrotourismes en Istrie, car il y en a plusieurs et c’est une manière de découvrir rapidement l’atmosphère de la région, sa cuisine réputée (moins formatée dans les agrotourismes qu’au restaurant où tout se ressemble).
Pour les logements, Medulin reste un peu excentré, mais c’est joli et tout près de la plage de Prementura, qui est l’une des plus sympathiques d’Istrie. Pour sillonner facilement la région, il y a Rovinj qui est au centre sur le littoral, ou encore Pazin, qui est vraiment bien pour rayonner et découvrir des aspects moins communs que les villes et villages du littoral. De Pazin, en moins de 50 min, on rejoint Rijeka et c’est une destination pratique quoique peut-être trop tranquille (c’est petit et très calme) si tu as envie de profiter de la vie nocturne des villages de la mer?!

 

Concernant Plitvice :

Rien à dire, il est important d’être déjà aux environs du parc de Plitvice la veille sur place pour arriver idéalement dès l’ouverture. Seul la première heure garantit d’éviter un peu les touristes, mais ils sont encore très nombreux en Septembre, donc inutile d’espérer une visite tranquille!

Pour conclure la journée si vous sortez dans l’après-midi, je vous suggère soit une escapade en BOSNIE à Bihac en Krajina, où vous découvrirez la rivière Una ou encore vers une autre chute accessible gratuitement sur la Una, Štrbački Buk, près Donji Štrbci et Kestenovac sur la frontière croate et les villages de Doljani et Ćukovi en Bosnie.

Logements à Plitvice? (voir mes recommandations à Plitvice ici)

Chez BRANKO et SONIJA
♥♥♥ (contact ici): c’est un agrotourisme, une ferme chalet avec une petite auberge, des étables, les chevaux dans les haras, la forêt et une rivière, très paisible. Que dire de la cuisine locale délicieuse et très copieuse avec des produits frais, issus de la production, de la pêche et de l’élevage sur place préparée uniquement pour vous au moment par la maîtresse de maison, comme le petit déjeuner

 

 

13 commentaires sur “2 semaines en Croatie en Septembre : itinéraire et logements conseillés?”

  1. Rebonsoir,

    Je reviendrai sur le séjour en Dalmatie du Nord. Par rapport au projet pour Dubrovnik, y a-t-il un motif pour que tu veuilles absolument dormir à Dubrovnik?

    Pour le jour 8, ne pas oublier aussi l’hypothèse d’une excursion au Montenegro dans les bouches du Kotor, c’est vraiment très joli et cela peut être une bonne idée si tu hésites trop entre les autres destinations. Cavtat est jolie, mais toute petite, donc ne demande pas une journée. L’arrière pays de Dubrovnik est assez sauvage et méconnu des touristes. Sympathiques randonnées dans les sentiers ruraux un peu sur les hauteurs. Pour les îles, je dirais que les îles Elaphites offrent une agréable expérience, d’autant que chacune des trois principales a sa personnalité. On les visite à pied et on y va rapidement et facilement depuis le port de Dubrovnik. J’éliminerais Ston que vous pourrez retrouver en empruntant la route à l’aller ou au retour. Ston est à l’entrée de la presqu’île de Peljesac et vous pourrez faire facilement le détours sur la route.
    Comme il s’agit d’un premier séjour, vous pouvez aussi en profiter pour découvrir la ville de Mostar, en Bosnie Herzégovine et la région Herzégovine, avec Kravice, le petit Plitvice local, le parc national de Hutovo Blato à visiter en barque, ou encore les tombes bogomiles de Stolac.

    1. Sandrine,
      En dormant à Dubrovnik je pensais centraliser les déplacements mais je n’y tiens pas forcément !
      J’avais en effet pensé aux Bouches du Kotor ou Mostar mais j’ai lu dans les forums qu’il y avait plusieurs heures d’attente lors du passage de la frontière et que c’était une perte de temps sur une journée. Donc je ne sais plus trop !
      Je vais un peu me renseigner sur toutes ces suggestions originales !
      Merci encore 😉
      Charlotte

      1. Je ne sais pas trop sur quels forums vous avez lu cela, mais c’est vraiment exagéré. On peut en haute saison être confronté à une attente, mais il est peu probable qu’elle dure des heures surtout hors saison. Et si toutefois c’était ce qui vous effraie, je peux vous indiquer des postes frontières méconnus et désertiques donc… pour rejoindre le Montenegro via une route intérieure, différente de la traditionnelle, en choisissant Trebinje qui au passage est très jolie et inconnue. Qu’en pensez-vous?

        PS : je dis “vous” car je m’adresse au couple 🙂 Le tutoiement est bienvenu mais par réflexe, je vouvoie!

        1. Bonjour Sandrine,
          Merci de me rassurer ! Je pense que nous allons tenter le Monténégro alors !
          Par contre … Changement de programme de dernière minute .. Nous partons du 25/08 au 08/09 .. J’ai du décaler mes vacances .. Mon ami n’aura donc pas son passeport à temps, la carte d’identité suffit en Croatie, mais qu’en est-il du Monténégro et de la portion de la Bosnie à traverser pour rejoindre Dubrovnik ? J’ai lu que c’était possible avec la carte d’identité, peux-tu me confirmer ?!
          Merci pour les adresses hébergement, j’ai eu des réponses et je suis actuellement en train de voir avec Dusta pour l’Istrie et Višnja pour Plitvice.
          Je m’active du coup, le départ est proche finalement 😀
          En attente de lire tes précieux conseils,
          Bonne journée,
          Charlotte

        2. Pas de souci, la carte d’identité suffit pour les deux pays et bien sûr une carte grise assurant chacune d’elles (à vérifier auprès de votre assureur).

          Où en êtes-vous de votre programme?

        1. Bonjour Jean Philippe,
          Pour se loger nous cherchons soit chez l’habitant, en studio, auberge voir camping et nous sommes prêts à dépenser un peu plus sur quelques nuits si c’est un “coup de coeur” !
          Merci pour votre aide,
          Charlotte

      2. Concernant Plitvice :

        Rien à dire, il est important d’être déjà la veille sur place pour arriver idéalement dès l’ouverture. Seul la première heure garantit d’éviter un peu les touristes, mais ils sont encore très nombreux en Septembre, donc inutile d’espérer une visite tranquille!

        Pour conclure la journée si vous sortez dans l’après-midi, je vous suggère soit une escapade en BOSNIE à Bihac en Krajina, où vous découvrirez la rivière Una ou encore vers une autre chute accessible gratuitement sur la Una, Štrbački Buk, près Donji Štrbci et Kestenovac sur la frontière croate et les villages de Doljani et Ćukovi en Bosnie.

        Logements à Plitvice? (voir mes recommandations à Plitvice ici)

        Chez BRANKO et SONIJA
        ♥♥♥ (contact ici): c’est un agrotourisme, une ferme chalet avec une petite auberge, des étables, les chevaux dans les haras, la forêt et une rivière, très paisible. Que dire de la cuisine locale délicieuse et très copieuse avec des produits frais, issus de la production, de la pêche et de l’élevage sur place préparée uniquement pour vous au moment par la maîtresse de maison, comme le petit déjeuner
        – Autre excellent souvenir chez Visnja (contact ici) et chez Ivan, chambre confortable dans une petite maison d’hôtes à 5 km du parc de Plitvice.

          1. Petit beug 🙄 …. sur la réponse ..
            Je vais également contacter les différents hébergeurs que tu m’as soumis afin de prendre plus ample information.
            Grâce à tes précieux conseils, il me tarde d’y être !
            Pour Plitvice, je vais donc regarder un peu les idées de fin d’après midi que tu m’as noté pour clôturer cette journée.

        1. Sandrine,
          En général, j’aime allier visites culturelles et moment baignades. Mon ami & moi affectionnons également les sites naturels d’où nos visites de certains parcs prévus dans l’itinéraire de départ.
          Merci pour ton conseil d’allier villes du littoral avec villages plus traditionnels dans les collines. Je vais m’y pencher et surement abandonner les 2 premières nuits à Medulin pour me rapprocher de l’atmosphère plus nature & gastronomie de l’Istrie. Nous aimons en effet les villages un peu animés mais les évènements gastronomiques nous conviennent plus que les stations balnéaires où la vie nocturne est sur-dimensionnée !
          Merci pour ces premiers éléments, je vais changer quelques petites choses dans nos 2 premiers jours après quelques recherches 😉

        2. Il y a beaucoup de choses à dire et de suggestions à ajouter, donc je vais commencer petit à petit. Qu’aimes-tu faire, voir, visiter en général?

          Trois jours pour l’Istrie pour une première approche, cela reste correct. C’est j’imagine surtout pour avoir quelques impressions de la région principalement donc les deux villes de Rovinj et Porec se ressemblent assez. Porec vaut surtout le détour pour sa basilique euphrasienne (arriver le matin de préférence).
          Il y a beaucoup de choses à voir en Istrie, mais idéalement, le mieux serait de coupler la découverte des villes du littoral avec l’Istrie verte des petits villages, des collines verdoyantes, de la route de la truffe et des vins. Tout est très proche en Istrie, donc pas beaucoup de route et éventuellement une autoroute par endroits s’il faut activer le pas!
          Un vrai plaisir surtout en septembre, car il y a pas mal d’événements culturels et gastronomiques. A découvrir notamment: Labin, Motovun, petit village plein de charme aux façades colorées, Dvrgrad et Hum (vestiges médiévaux). Sans oublier le parc d’Ucka, tout près de Pazin si vous aimez la nature.
          Si j’étais toi, je privilégierais les agrotourismes en Istrie, car il y en a plusieurs et c’est une manière de découvrir rapidement l’atmosphère de la région, sa cuisine réputée (moins formatée dans les agrotourismes qu’au restaurant où tout se ressemble).
          Pour les logements, Medulin reste un peu excentré, mais c’est joli et tout près de la plage de Prementura, qui est l’une des plus sympathiques d’Istrie. Pour sillonner facilement la région, il y a Rovinj qui est au centre sur le littoral, ou encore Pazin, qui est vraiment bien pour rayonner et découvrir des aspects moins communs que les villes et villages du littoral. De Pazin, en moins de 50 min, on rejoint Rijeka et c’est une destination pratique quoique peut-être trop tranquille (c’est petit et très calme) si tu as envie de profiter de la vie nocturne des villages de la mer?!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *