2 840 vues

Itineraire Croatie – Proposition de circuit en Croatie pour 3 semaines (ou plus)

1

Où aller en Croatie et que visiter en Croatie? Quel itinéraire Croatie choisir pour découvrir le pays en trois semaines (ou plus)?

Itineraire Croatie : 3 semaines de l’Istrie à la Dalmatie…


 

itineraire croatie

En trois semaines on peut envisager un itineraire Croatie comprenant évidemment les “incontournables” de Croatie, en toute sécurité. En arrivant de France, on peut passer par l’Istrie, via Porec, Rovinj, et se “poser” à la pointe Sud de l’Istrie (le cap de Kamenkak au Sud de Pula mérite qu’on y consacre quelques jours pour oublier les kilomètres parcourus. Un hébergement à Kranjski Kamp est possible, mais il est sans doute nécessaire de réserver en pleine saison car il s’agit d’un petit camping convivial avec des locations diverses prisées).
Ensuite en quittant la région de Pula (il me semble inutile de perdre du temps jusqu’à Rijeka), et pour éviter de faire 2 fois l’itinéraire qui mène à la Dalmatie, l’idéal est de prendre un ferry (Jadrolinija) à Rijeka pour l’Ile de Hvar, véritable paradis; y consacrer quelques jours en réservant une location ou en camping.
Reprendre alors un ferry (rapide traversée) pour Korcula puis rejoindre la cote, aller à Dubrovnik (en haute saison Dubrovnik, rançon de la gloire est littéralement bondée!!! Réserver!!!).
Remonter ensuite plein Nord jusqu’à Split et ne pas manquer Trogir (au Nord de Split).
Puis, au travers de la Krajina, depuis Split, passer à Knin, Gracac (on traverse une région qui garde les séquelles encore visibles du nettoyage ethnique, une petite page d’une histoire récente que beaucoup ne connaissent), et se rendre aux chutes de Plitvice véritable joyau qui appartient au patrimoine mondial de l’UNESCO Croatie. Attention encore, réserver!!!
Pour finir pourquoi ne pas transiter par la Slovénie en se rendant à Ljubljana (via Karlovac) ou à Zagreb pour découvrir dans les deux cas la vieille ville.
Voici ce que nous avons fait comme itineraire Croatie, et nous avons eu assez de temps pour passer dans les deux capitales, mais nous avons séjourné plus d’un mois au total et avons passé deux semaines au Sud de l’Istrie et une semaine à Hvar.

En matière d’hébergement deux sortent du lot et nous les recommandons sans réserve: Le camping Kranjski Kamp à Premantura en Istrie, et l’auberge de jeunesse Celica à Ljubljana. Cet établissement admirablement décoré offre un hébergement atypique… et confortable; les anciennes cellules ont toutes été décorées par un artiste différent.
Aucune crainte pour vos enfants au plan sécurité; par endroits attention aux pickpockets, mais ce n’est pas une spécialité des Balkans seulement… séjourner à Paris présente beaucoup plus de risques… !

Bonne chance et bon voyage.
PS: Dernière recommandation. N’oubliez pas d’acheter la vignette slovène pour l’autoroute (dernière station avant la frontière ou première immédiatement après) avant de circuler en Slovénie. C’est le piège absolu, et aucune indulgence n’est accordée par la société privée chargée de la gestion des autoroutes, avec des amendes de 150 € je crois. Plusieurs compatriotes rencontrés au cours de notre périple en ont été victimes, la signalisation mise-en-place est insuffisante et manque de clarté.

 

Pour aller plus loin :

Préparez au mieux votre voyage en Croatie

N’attendez plus pour télécharger gratuitement nos Ebooks dédiés à l’hébergement et aux conseils de voyage en Croatie et consulter le guide pratique et le forum si vous avez la moindre question.

Pour réserver vos vacances en Croatie au meilleur prix (séjour clé en main ou sur mesure, avion, transports, hébergements, activités sur place…) sans y passer un temps fou, accédez aux offres et comparateurs retenus pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.



Partager

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Bonjour et merci pour cet article. Il y a beaucoup d’idées dans cet itinéraire qui est bien sympathique… Pour ceux qui aiment transiter par un pays en faisant malgré tout du tourisme, je suggère Bled (pour ceux qui viennent par l’Autriche), Postojna ou Skojan, deux grottes majeures de Slovénie, pour ceux qui viennent par l’Italie, si vous n’optez pas pour Piran ou Koper, les deux villes principales de la côte slovène, qui affichent leurs airs vénitiens.
    Depuis 2012, une évolution a eu lieu pour ceux qui empruntaient l’autoroute en Slovénie pour les quelques kilomètres menant à la Croatie via Koper en suivant la route de Rijeka. Pour toutes les autres routes express et autoroutes, la vignette est en effet obligatoire. Si on n’est pas pressé, il est possible de l’éviter et de se balader sur les routes slovènes assez peu fréquentées vu que les slovènes et les touristes optent pour l’autoroute et les voies express!

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.