8 676 vues

Visiter l’Aude depuis Carcassonne : Que voir et que faire?

2

La France est si riche en patrimoines culturels, historiques, naturels et culinaires que tout voyageur aura l’embarras du choix pour trouver la destination de ses prochaines vacances. Pour un week-end, un court séjour ou un séjour plus long, l’Aude offre une palette très intéressante qui devrait plaire au plus grand nombre. Seul, en couple, en famille ou entre amis, vous devriez trouver votre bonheur dans ce département à la frontière du Sud Ouest et du Sud Est, qui est à la fois aux portes des Pyrénées et au bord de la Méditerranée.

Lorsqu’on découvre l’Aude a fortiori pour la première fois, on songe souvent à Carcassonne comme premier point de chute ou comme base pour sillonner le département au fil des excursions. La centralité de Carcassonne présente plusieurs avantages. Cette position géographique idéale qui a valu à Carcassonne son statut de capitale départementale et de préfecture offre aux touristes une foules d’idées de visites à moins de 40 à 60 km.
 De plus, l’offre de logements est assez large. Si l’on trouve plusieurs hôtels 4* et même un palace à Carcassonne, ainsi qu’un choix d’hôtels 3 intéressant, les petits budgets auront la possibilité de trouver un hôtel moins cher (moins de 50€ la nuit) à 500 mètres à peine de la célèbre cité de Carcassonne.

Cité de Carcassonne, site d’exception


Désormais classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la cité de Carcassonne est un monument national, véritable joyau du Moyen-Age. Cette citée fortifiée a été conservée puis magnifiquement restaurée au XIXème siècle par l’architecte Viollet-le-Duc, qui a eu un coup de coeur pour cet ouvrage unique en Europe. Dans l’esprit, la cité de Carcassonne s’apparente au Mont Saint Michel avec des tas de commerces de souvenirs, de produits régionaux (ou plus ou moins considérés comme tels), des snacks, restaurants et autres crêperies qui animent la Cité au risque d’en dénaturer l’âme au profit du mercantilisme, même s’ils font partie intégrante du site. Une fois que vous aurez visité le musée lapidaire du château comtal, les parties hautes, les remparts et les cours du château (visite à partir de 8,50€), qui n’est pas incontournable mais reste pertinent pour comprendre l’histoire et la vie quotidienne dans cette Cité de Carcassonne, poursuivez par la Basilique Saint Nazaire et Saint Celse et réalisez le tour à pied le long des remparts. Bien sûr, à votre arrivée ou votre départ n’oubliez pas de saluer Dame Carcas, qui accueille les touristes à l’entrée de la cité de Carcassonne

cite Carcassonne

Après avoir visité la Cité de Carcassonne pendant une bonne demi journée ou éventuellement une journée complète, si vous préférez la détente, ne consacrez pas forcément beaucoup de temps à la ville moderne, assez dépourvue d’intérêt touristique en dehors de sa cathédrale, éventuellement, d’une balade en péniche sur le Canal du Midi et des quelques vestiges des murailles de la ville basse qui s’était fondée autour de la cité lors de l’expansion de la ville de Carcassonne. En revanche, vous pourrez, de préférence en voiture, visiter l’Aude viticole, l’Aude médiévale ou encore l’Aude gastronomique dont l’un des plats phares est le cassoulet.

Quel événement ne pas manquer à Carcassonne? Si vous découvrez Carcassonne, un 14 Juillet, ne ratez sous aucun prétexte l’embrasement de la cité et le feu d’artifice, qui est l’un des plus réputés en France.

 

Escapades historiques dans l’Aude

 

Plusieurs excursions sont à portée des touristes depuis Carcassonne. A ce point qu’il est bien difficile de choisir si l’on dispose de peu de temps pour faire du tourisme dans l’Aude. Consultez aussi la carte interactive des sites à ne pas manquer sur les terres cathares...

carte aude

L’Aude vue des Corbières


Deux jours de découverte dans l’Aude depuis Carcassonne? La première excursion à ne pas manquer est Narbonne (Narbona), située à 55 km de Carcassonne par la Narbonnaise (35 min par autoroute) et 10 km à peine  des plages dans les Corbières maritimes et dans le  “parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée“. En été, c’est la bonne idée pour profiter de la mer facilement à Narbonne Plage, Gruissan, par exemple. L’histoire de Narbonne est intimement liée à celle de Rome, puisque la ville de Narbonne (alors Narbo) fut élue colonie romaine sur la Via Domitia (voie domitienne dont vous verrez un vestige au centre de la place de l’hôtel de ville).

En raison de sa position géographique près de la mer, au carrefour de plusieurs régions, de son environnement riche en vignes entre le massif de la Clape et les Corbières, Narbonne a été aussi le deuxième port romain dans le Nord de la Méditerranée, et en dépit d’un déclin pendant l’Antiquité tardive, Narbonne fut choisie brièvement comme capitale des Wisigoths.  D’où un superbe patrimoine historique antique et médiéval dans cette ville classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, dont le Palais des évêques (deuxième plus grand d’Europe après le Palais des Papes), la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur (et son cloître), le jardin qui jouxte l’édifice et la place centrale de l’hôtel de ville constituent les centres d’intérêt majeurs. La cathédrale de Narbonne, issue de l’héritage médiéval, règne en son coeur historique et s’affiche triomphale au point qu’on la repère à des kilomètres à la ronde, avant d’être arrivé dans Narbonne.

 narbonne Cathedrale Saint Just et Saint Pasteur

 

Lorsqu’on découvre Narbonne, on ne peut pas passer à côté de deux trésors du patrimoine audois : Fontfroide et Lagrasse. L’Aude est une terre d’abbayes, principalement romanes. La plus célèbre est l’abbaye de Fontfroide, au coeur des vignes, à 30 min à peine de Narbonne (entrée 8€) que vous visiterez pendant environ 1 heure 30. Fondée par les bénédictins au XIème siècle, l’abbaye Sainte Marie de Fontfroide a été ensuite rattachée à l’ordre cistercien au milieu du XII ème siècle. Après votre visite du bâtiment, du cloître et de sa citerne, de la cour et de ses galeries, sans oublier surtout les jardins de Fontfroide, faites un détour par la boutique de la cave pour y déguster un vin que vous pourrez ramener dans vos valises, tant ce vin de l’abbaye est apprécié de ceux qui se laissent tenter…

 abbaye fontfroide aude

Autre charmante destination très typique, le village de Lagrasse. Lagrasse a connu son heure de gloire à l’époque médiévale et notamment au XIIème siècle, quand son abbaye cistercienne, fondée au XIème siècle, affirmait sa toute puissance. Malgré son déclin dès le milieu du XIIIème siècle, à cause des difficultés de gestion de l’abbaye qui ne pouvait relever les taxes et richesses de façon pertinente en raison de l’étendue de ses terres (jusqu’en Espagne), l’Abbaye de Lagrasse a connu une histoire très riche surtout jusqu’au XIVème siècle. Si de l’extérieur, le bâtiment de l’abbaye de Lagrasse semble relativement préservé, il n’en est rien à l’intérieur où l’on constate les dégâts du temps mais aussi les difficultés de préservation et le coût exorbitant que génère la protection de l’abbaye. Juste à côté de l’ancienne abbaye de Lagrasse, la congrégation des Chanoines Réguliers de la Mère de Dieu s’est installée dans les années 70 ; vous pourrez peut-être visiter le cloître et l’église et ramener comme souvenir une bouteille du vin et ou de l’apéritif local ou encore l’un des quelques produits réalisés par les moines comme le miel, les tisanes, les huiles essentielles.

lagrasse village audeSi vous consacrez deux jours aux Corbières, répartissez de la sorte : une journée à Narbonne et une journée entre Fontfroide et Lagrasse.

 

L’Aude du Limouxin et de la Haute vallée


Ne manquez pas également la ville de Limoux, une étape intéressante pour apprécier la Blanquette, la spécialité des lieux. Si Limoux est réputée pour avoir vu naître le plus ancien carnaval de France, on connaît moins sa spécialité viticole, la Blanquette, un vin mousseux, qui sera très agréable avec un gâteau limouxin et une fricassée de Limoux, le plat local!

Limoux se visite assez rapidement, mais ne manquez pas une excursion jusqu’à Quillan en passant par exemple par Saint Polycarpe et Rennes le château où la légende prétend qu’aurait été caché le trésor des templiers . Vous ne pourrez qu’apprécier les beaux paysages des gorges de la Haute vallée de l’Aude entre Limoux et Quillan, qui annoncent les montagnes pyrénéennes.Et bien sûr, vous ferez une pause à l‘abbaye d’Alet les bains dont les origines remonteraient au VIIIème siècle même si elles sont inconnues. Dans cette région très marquée par le catharisme, l’abbaye d’Alet-les-bains fut érigée en évêché pour mieux lutter contre les hérétiques, mais aujourd’hui, il n’en reste que des ruines.

abbaye alet les bains
limoux aude tourisme

carte limoux aude

L’Aude des châteaux cathares


Il est en effet impossible d’évoquer l’Aude sans signaler le patrimoine hérité du catharisme. Alors que les cathares, issus d’un mouvement étaient persécutés, car l’Église romaine catholique les percevait comme des hérétiques, ils se sont réfugiés dans des châteaux médiévaux perchés pour la plupart sur des massifs escarpés quasiment imprenables. Dans les brochures touristiques, on associe inévitablement la cité de Carcassonne aux vrais châteaux cathares  ou aux châteaux du pays cathare et aux citadelles royales autrement appelées citadelles du vertige. On surnomme les châteaux d’Aguilar, Peyrepertuse, Puilaurens, Quéribus près du village de Cucugnan célèbre pour son moulin, et Termes les cinq fils de Carcassonne. Ce sont sûrement les châteaux immanquables, en raison de l’histoire dont ils sont imprégnés et des panoramas qu’ils offrent aux touristes et qui donnent des frissons.

chateaux cathares carte aude Vous apprécierez aussi les châteaux du pays cathare, comme le château d’Arques, les châteaux de Lastours, Puivert,  Saissac, et Villerouge-Termenès où l’hostellerie vous propose même de déguster quelques plats inspirés de la cuisine médiévale à manger sans couvert comme au Moyen-Âge. Ces châteaux médiévaux ne sont pas véritablement des châteaux cathares, mais ils s’intègrent dans le paysage de l’Aude pays cathare donc, ils bénéficient de cette association. Tous ne sont pas proches de Carcassonne, mais la visite d’un, deux voire trois château peut être envisagés en une journée. Quant à l’ensemble des châteaux cathares, ils peuvent faire l’objet d’un circuit de quatre jours environ.

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Queribus chateau cathare
Peyrepertuse Chateau cathare
termes chateau cathare
aguilar chateau cathare

A 20 km à peine de Carcassonne, se trouvent les châteaux de Lastours, quatre tours et leurs vestiges qui requièrent une bonne heure d’ascension pour apprécier le panorama sur le Minervois. Près du bâtiment où l’on achète ses tickets d’entrée, vous trouverez un très bon restaurant gastronomique étoilé au Michelin, et son auberge, proposent une cuisine respectueuse des saisons avec des produits frais et locaux. Ces châteaux de Lastours peuvent aisément se coupler à la visite du gouffre de Cabrespine et des grottes du Limousis pour les amateurs de spéléologie, puisque les deux sites se trouvent à quelques kilomètres à peine ou encore à la belle abbaye de Caunes Minervois, une abbaye bénédictine à l’architecture originelle de style roman.

Lastours chateaux
abbaye caunes minervois

Du carcassonnais au Lauragais


 

cassoulet de castelnaudarySi vous n’avez qu’un week-end à Carcassonne, pourquoi ne pas faire une excursion d’une belle journée en Lauragais? Pour aller plus rapidement, empruntez la nationale 113 pour rejoindre Castelnaudary, la capitale du Lauragais et proclamée “capitale mondiale du cassoulet”. C’est en effet dans cette petite ville que serait né l’une des spécialités du terroir culinaire français les plus fameuses y compris dans le monde : le Cassoulet, qui aurait été inventé pendant la guerre de cent ans par les habitants ayant mis en commun tous leurs restes, alors que la ville résistait aux assauts du prince noir.

Fleuron de l’industrie agro-alimentaire lauragaise, le cassoulet est un plat généreux et copieux à base de haricots blancs (aujourd’hui, de fèves à l’origine) et de viandes de porc, de saucisse, de canard et ou d’oie, qui fait la fierté de toute une région et surtout celle de Castelnaudary où il n’est pas simple pour autant de trouver un vrai et bon cassoulet maison dans les restaurants. Voici pour les plus gourmands quelques adresses recommandées pour manger un cassoulet respectable et des restaurants où bien manger pas cher à Castelnaudary et dans les environs.

castelnaudary grand bassin

Deux ou trois heures devraient suffire à faire le tour des attractions touristiques de Castelnaudary, à commencer par la collégiale Saint Michel, qui domine la vieille ville et le Grand Bassin. A quelques dizaines de mètres de la collégiale, retrouvez le présidial, ancien tribunal et prison, résidence de la comtesse du Lauragais, Catherine de Medicis, à l’époque moderne, puis sur les hauteurs de Castelnaudary, le Moulin à vent du Cugarel, unique rescapé d’une ville qui compta jusqu’à 32 moulins tant le Lauragais est exposé à tous les vents (jusqu’à treize !!!). Après un passage par la place centrale où l’on trouve encore des halles, ne manquez pas le point de vue sur la vieille ville depuis le Grand bassin, unique bassin du Canal du Midi, la série de quatre écluses, deuxième ouvrage le plus important du canal après celui des 9 écluses de Fonserannes dans l’Hérault.

Plutôt que d’emprunter la même route qu’à l’aller, que diriez-vous de conclure votre après-midi par la visite de l’abbaye de Saint Papoul (7 km de Castelnaudary), classée aux monuments historiques? Cet édifice d’architecture romane construit au VIIIème siècle puis rénové à diverses reprises au cours des siècles a connu une histoire majeure, puisque Saint Papoul, malgré la petite taille de son village, fut évêché, abbaye et même cathédrale en 1810 avant de devenir église paroissiale…

abbaye saint papoul

chateau saissac

Poursuivez votre chemin en direction du village et du château de Saissac à 25 km plus loin que vous rejoindrez par une petite route qui vous permettra d’apprécier la vue sur les Pyrénées et les champs des contreforts de la Montagne Noire où paissent les agneaux, les moutons et les vaches. La visite du château de Saissac (tarif 6€) n’est pas indispensable, mais les amateurs de vieilles pierres et d’histoire médiévale découvriront en une petite heure les ruines et les quelques éléments du musée qui restituent l’histoire du site. Les randonneurs emprunteront éventuellement le sentier de randonnée autour du village, qui suit le ruisseau où l’on pêche des écrevisses!

carte aude castelnaudary saissac carcassonne

 Et si ces idées ne vous convainquent pas, envisagez les villages plein de charme que sont Montolieu “village du livre”, Aragon, à une dizaine de kilomètres de Carcassonne qui complèteront joliment votre journée avec Saissac.

Escapades vinicoles dans l’Aude

 

Si vous aimez la nature et le vin, aux portes de Carcassonne, les vignobles audois vous ouvrent leurs portes. Fière de sa tradition viticole héritée de la période romaine, l’Aude dispose de divers vignobles réputés en France et de plus en plus dans le monde depuis que les vignerons ont misé sur la qualité et s’efforcent de proposer des vins harmonieux, simples d’accès pour toutes les papilles d’amateur mais efficaces et généreux. Minervois, à l’Est de Carcassonne et Corbières à l’ouest, Malepère et pays Limouxin, les terroirs du vin se révèlent sans jamais se concurrencer et les nombreux domaines et châteaux vous donneront l’occasion de faire quelques pauses oenologiques pour découvrir et déguster les vins audois.

Laissez vous tenter par une Blanquette, le champagne régional, qui commence à gagner ses lettres de noblesse, par un Toques et Clocher de Limoux également, mais aussi par un  . les vastes étendues champêtres du Lauragais au Nord du département.

Pour aller plus loin :



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques.J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

2 commentaires

  1. Pingback: Top 10 des plus belles villes médiévales du Sud de la France - IDEOZ Voyages

  2. Pingback: Visiter Castelnaudary, tourisme au coeur de la capitale du Cassoulet en Lauragais - IDEOZ Guide voyage en Europe

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!