Visiter la Serbie: Que visiter et que voir en Serbie ?

0
Cet encadré pub n'apparaît pas aux membres. Cliquez ici pour devenir membre d'IDEOZ



Que voir en Serbie selon vos goûts et vos envies? Visiter la Serbie en voiture, à pied, en bus ou en train, faire du , c’est découvrir un pays aux multiples visages …

Envie d’un voyage en Serbie au coeur des Balkans pour découvrir l’âme orthodoxe et le long héritage historique de ce pays méconnu ? Quelle bonne idée! Vous ne serez pas déçu par ce pays très hospitalier, mais qui souffre hélas de nombreux préjugés à cause des récentes guerres ayant donné lieu à l’explosion de la Yougoslavie… Pourtant, la Serbie offre aux voyageurs un patrimoine varié et de grande qualité qui est largement sous-estimé.

Tourisme Serbie : que visiter et voir en Serbie?

La Serbie possède de magnifiques sites culturels, religieux, historiques et naturels qui valent le détour. A vous de juger.

  • Belgrade (Beograd) la capitale ; le coeur de la Serbie moderne

    La traduction de Belgrade signifie en serbe Ville Blanche et c’est cette couleur qui domine lorsqu’on découvre le centre historique de Belgrade et notamment la forteresse qui en constitue l’un des attraits principaux, Kalemegdan. Si vous occupez complètement vos journées, vous devriez pouvoir visiter l’essentiel du Belgrade « historique » (par opposition au Novi Beograd, la ville nouvelle dont la frontière naturelle est le confluent du Danube et de la Sava) en deux ou trois jours. Vous pourrez faire la plupart de ces monuments ou sites à pied !!

    belgrade

    • La forteresse de Kalemegdan et son parc : le coeur historique de Belgrade, qui lui doit par sa couleur le nom de ville blanche…

    Vous pourrez la visiter en une heure si vous allez vite. Il n’y a pas grand chose à voir à l’intérieur mais de jolies photos à faire! Vous vous détendrez dans le parc en appréciant ses statues …

    belgrade Kalemegdan

    • Le quartier Zemun

    L’un des charmes de Belgrade est qu’on y trouve de nombreux musiciens de rue qui apportent des impressions très agréables…

    Belgrade ; Quartier Zemun, Sava et Danube

    • L’allée des héros
    • Rue Knez Mihailova : c’est la rue piétonne, très dynamique jusqu’à 21h… Il y a beaucoup de magasins et cafés!

    belgrade knez mihailova

    belgrade temple saint sava

    • Kosancicev Venac, le quartier aux ruelles pavées qui est le quartier des artistes, Skadarlia (Skadarlija) – la rue bohème skadarska ulica où se trouvent des petites restaurants et cafés très agréables
    • Dans la rue du Roi Uros, la galerie des Fresques
    • Place de la Liberté avec son musée ethnographique et son musée national
    • Parc de Kosutnjak avec la maison du prince Milos
    • Fontaine et la place Terazije ; et tout près : la place Nikola Pašić, Place Slavija
    • Immeuble du capitaine Miša, Hôtel Moskva
    • Théâtre National et Parlement
    • Jardin botanique de Jevremovac ; le seul jardin botanique de Belgrade où se trouvent notamment des jardins japonais et chinois pour un peu d’évasion dans la nature sans sortir d’une ville qui peut sembler massive et pesante puisqu’il y a peu d’espaces verts

    Belgrade jardin botanique JevremovacTous ces sites sont dans un rayon de 2 à 3 km à pied maximum. Ils sont largement envisageables à pied, si vous avez l’habitude de marcher…

    - Et pourquoi pas le lac Ada Tsiganlia (Ciganlija) ?

    - Kuća Cveća La tombe de Tito, le musée, son ancien bureau

    Les événements : la Beer Fest, en général après le 15 Août ! Quelques jours de folie pour les amateurs de bière, qui ne vont pas sans rappeler la fête de Munich…

    Découvrir toutes les bonnes raisons de visiter Belgrade…

    Agrandir le plan

  • Visiter la Serbie au fil du Danube: la voie du fleuve

    La Serbie compte parmi les pays où le Danube trace son chemin. Depuis la Voïvodine jusqu’aux Portes de Fer, en passant par la capitale Belgrade, qui voit le Danube et la Sava s’unir, le magistral fleuve épouse les courbes de la géographie serbe et raconte une certaine histoire de la Serbie. Celle des forteresses, se dressant sur les rives, à Petrovaradin, dans la capitale de la Voïvodine, , mais aussi à Golubac, aux abords de la frontière roumaine, dans le parc de Djerdap.


    Idée d’itinéraire autour du Danube au départ de Belgrade (A – J)
    (environ 650km) :
    Temps suggéré pour réaliser le circuit – 7 jours

    Novi Sad ; perle du Danube

    Novi Sad possède un coeur historique piétonnier très dynamique et agréable, d’autant qu’il y a beaucoup de marchands pour les amateurs de shopping et des cafés…

    novi sad serbie

    novi sad serbienovi sad serbie

    novi sad serbie

    Spomenik zrtvama fasizma

    La rue Zmaj Jovina est l’artère principale aux magasins et restaurants connus. La rue Dunavska est probablement celle qui a le plus de charme. Elle aboutit à l’espace vert le plus prisé des habitants de Novi Sad. Pasiceva est une de plus vieilles rues de la ville.

    L’essentiel des maisons du centre de Novi Sad arborent une architecture du XIXème siècle.

    novisad serbie

     

     

    Cathédrale Novi Sad (Serbie) Crédit source : www.novisad.org
    La cathédrale – Crédit source : www.novisad.org

     

    NOVI SAD
    Danube et forteresse de Petrovaradin à Novi Sad

     

    Le Danube marque la ville de son empreinte. La forteresse médiévale Petrovaradin le surplombe… Elle a été construite entre 1247 et 1252, a subi de nombreuses modifications liées aux influences notamment turques. En 1526, les Turcs occupent la ville, développent des quartiers turcs et apportent des changements d’apparence notables pendant le règne de Soliman le Magnifique. Depuis, elle a été reconstruite grâce à Ludwig Badenski en 1691, selon le système Vauban. De fait, elle ne va pas sans rappeler les forteresses d’Europe occidentale. Etendue sur 112 hectares, elle dispose d’un réseau de 16 km de tunnels et de 13 ponts. Ce dispositif lui vaut le nom de « Gibraltar du Danube ».

    Le point de vue est magnifique sur la ville. Depuis la forteresse, vous apprécierez le Bastion et le pont Ludwig Badenski, vous atteindrez l’édifice par une série d’escaliers. A voir aussi, les bastions Marie Thérèse, St Innocent, Joseph Ier, Leopold…

    Site de l’office du tourisme de Novi Sad…

    Les événements : Festival EXIT Summer noise du 12 au 15 Juillet, le festival de musique de Novi Sad du 1er Juillet au 1er Septembre

    „Ozračimo se duhovnom energijom » : le jour du transfert des reliques de St Sava le 10 Mai

    Le village serbe de Slava organise une grande fête serbe le 22 Mai.

    Le Festival « Biserna Grana », le 17 et le 19 Mai.

     

    Forteresses du Danube en Serbie

    Longer le Danube en Serbie offre des émotions particulières et chaque région révèle des visages différents du plus long fleuve d’Europe. En dehors de la Voïvodine, empruntez la route depuis Belgrade jusqu’à Golubac, célèbre forteresse sur le Danube, puis atteignez les portes de fer, ce qui sera une expérience magnifique si vous aimez la nature… N’hésitez pas à découvrir le parc national Đerdap Djerdap (Национални парк Ђердап)… en vous positionnant à Donji Milanovac.

    La Serbie compte sept forteresses médiévales sur le Danube : Batch, Petrovaradin, la forteresse de Belgrade, Kamelegdan, la forteresse de Smederevo, Ram, la forteresse de Golubac et Fetislam.

    Le Danube, plus grand fleuve d’Europe, en plus des vastes potentiels que nous explorons et développons aujourd’hui, a toujours eu une énorme importance stratégique pour notre continent. Ses berges furent non seulement le berceau d’une civilisation dans un lointain passé, mais elles continuèrent à modeler, forger et déployer l’identité et les valeurs de l’Europe tout au long du cours intensif de son histoire. En tant que frontière naturelle, le Danube a souvent eu un rôle militaire stratégique dans la longue bataille pour la suprématie et la domination en Europe. C’est précisément la raison pour laquelle, au Moyen Age, furent bâtis un grand nombre de bastions, de fortifications et de villes fortifiées sur ces berges. De nos jours monuments culturels, les forteresses du Danube témoignent non seulement de nombreuses guerres et batailles, mais aussi de la présence de diverses cultures qui ont engendré le riche et unique conglomérat de notre héritage actuel. Éléments d’architecture militaire, ces forteresses furent construites non seulement pour défendre, mais aussi pour fasciner. Dans leurs formes et dimensions, souvent choisies comme symboles et incarnations de la force, du pouvoir, de la richesse, de la prospérité même, construits en des endroits soigneusement sélectionnés pour leurs importances stratégiques, ces monuments continuent de nous inspirer. Précieuses et exceptionnelles dans leur nature, elles contribuent significativement à la valeur des paysages, et plus encore, à la création de l’identité des communautés locales qui sont en général fortement attachées à un tel héritage.

    danube

    - Parc National Djerdap ; une merveille avec le plus grand canyon du Danube :

    djerdap parc national serbie

    Campagne près de Donji Milanovac

     

  • La Nature en Serbie ; paysages sauvages et magnifiques

    En dehors du trajet du Danube, les montagnes serbes sont très attractives et peu fréquentées. Zlatibor est l’une des destinations incontournables en montagne en Serbie. Ses maisons traditionnelles ajoutent un charme particulier aux paysages des massifs des Alpes Dinariques. Mais je vous recommande aussi de découvrir les paysages de campagne et surtout les parcs nationaux qui sont au nombre de 5 :

    Visiter la Serbie sans découvrir au moins un parc national est peu envisageable. Chaque parc national serbe a son identité et répondre à un grand nombre d’attentes des touristes à la recherche d’aventure, de nature sauvage et encore authentique. Le parc de Djerdap vous plongera dans l’écosystème du Danube tandis que Fruska Gora mêlera nature, lac et monastères orthodoxes. Le parc du massif de Planina et le parc national des monts Tara sont totalement tournés vers la montagne et sont réservés aux randonneurs déjà assez habitués à ce type d’expériences.

    Réserve naturelle de Uvacstarsrank5

    La réserve naturelle de Uvac est située dans le Sud Ouest de la Serbie près de  Nova Varoš sur les contreforts du haut plateau de Stari Vlah-Raška… Elle s’établit sur 7543ha entre 760 mètres et 1322 mètres d’altitude. Le spectacle est magnifique quand on observe la rivière et ses méandres même si depuis le sol, la vue est forcément moins impressionnante qu’en vue aérienne. La rivière Uvac qui la traverse constitue une vallée en canyon entre plaines, dépressions karstiques, montagnes et grottes glaciaires. Son écosystème y est très particulier et parmi sa faune, on peut y observer le vautour griffon. On y compterait 220 espèces végétales dont une 50aine auraient d’exceptionnelles valeurs thérapeutiques, 11 espèces aquatiques et des espèces rares d’oiseaux parmi les 150 référencées.

    Et vous ne manquerez pas non plus :

    - le monastère d’Uvac
    - les lacs Zlatar, Radonj et Uvac
    - le village ethno de Štitkovo

    En savoir plus sur la réserve naturelle Uvac

    Reserve naturelle Uvac Serbie

    starsrank5Zlatibor ; un concentré des paysages de montagne en Serbie

    Zlatibor serbie

    Zlatibor montagne serbie

    starsrank3demiĐavolja Varoš, curiosité géologique unique en Europe

    Đavolja Varoš ; ce sont des formations géologiques rares voire uniques en Europe qui ne vont pas sans rappeler les cheminées de Cappadoce… Le site est à 45 km de Nis au Sud-Est du pays… Ce que l’on appelle la « ville du diable » s’élève à 1400 mètres d’altitude, près de Kursumlija où 200 cheminées surmontées d’étranges cercles noirs forment un site très original et improbable…

    djavolja varos serbie

    djavolja varos serbie

    djavolja varos serbie

    djavolja varos serbie

    - Kopaonik dans le Sud du pays

    Kopaonik

    - les dunes de sable de Deliblatska Peščara constituent aussi un paysage très plaisant dans ce qui est une réserve naturelle située entre la Voïvodine et le Banat dans la région de Novi Sad en direction de la Roumanie. A réserver aux amateurs d’écotourisme!


    crédit photo : http://www.blog.visitserbia.org/

  • La Serbie côté historique ; riche patrimoine multiculturel

    il y a beaucoup de traces de l’occupation romaine ou turques, mais elles restent méconnues de beaucoup trop de gens qui visitent la Serbie :

    - Pancevo est une ville marquée par l’histoire et le multi confessionnalisme où vous pourrez visiter le site archéologique de starcevo et le monastère Vojlovica

    Pancevo - Crédit phoyo : http://sites.etleboro.com

     

    Starcevo

    - Kostolac avec sa forteresse ottomane de Ram datée de 1512

    - Veliko Gradiste, connue pour son « Lac d’argent »

    - Golubac (160 km de Belgrade) où l’on apprécie la splendide « forteresse » offre une vue imprenable sur le Danube… Passée Golubac, vous irez en direction de Donji Malinovac pour découvrir les portes de fer… et le canyon du Danube

    Golubac

    - Maglic Grad, ville médiévale fortifiée (Troglav)

    maglic grad

    - La ville de Bela Crkva, aux façades de style baroque avec ses lacs aux alentours

    - Sremski Karlovci (5 km de Novi Sad)

    crédit photo : Milan Simic

    La locomotive parcourt les 5 km de Sremski Karlovci à Belgrade

    - Vrsac d’où l’on domine la vallée de la Banat, ses palais… C’est à la frontière roumaine….

    - Kladovo est célèbre pour sa forteresse ottomane « Festilam »

    - Negotin et Radujevac où s’arrête le territoire serbe marqué par le Danube

    - Donja Vinca permet de découvrir un site archéologique, près de Kovacica

    - Vestiges romains de Gamzigrad dans la municipalité de Zaječar

    (crédit photo http://www.beosonic.com/)

    Nis (à 2h par l’autoroute de Belgrade) : cette ville est très intéressante pour sa forteresse et le Lapidarium ; berceau et coeur de la ville et bien sûr le site archéologique de Medjana et la présence à proximité d’un ancien camp de concentration de la « Croix Rouge »

    • A proximité La Ćele-kula « Тоur des Crânes » près de Nis : un pense bête historique sinistre
    • Đavolja Varoš (40 min) dont les formations géologiques uniques rappellent la Cappadoce

    Ce bâtiment atteste de l’occupation ottomane, il se situe à l’intérieur de la forteresse

    Copyright: Marko Petrovic

    Lieu de mémoire de la 2ème guerre mondiale, le camp de la Croix rouge incarne ce que put être l’horreur nazie en Serbie à l’instar du camp de Jasenovac en Croatie. Très triste et totalement méconnu, ce site mémoriel reste poignant quand on en découvre l’histoire et le restes, tout juste entretenus…

  • La Serbie orthodoxe, le circuit des monastères

    Voici pour commencer quelques références de monastères : Petrova, Gornjak, Tresije, Slanci, Senjak, Sopocani, et Decani. Au Sud de Belgrade, les monastères de Zica, Ravanica, Manasija et Gradac (à environ 220 km),

    Monastère fortifié de Manasijastarsrank-5

    Classé au patrimoine mondial de l’Unesco

    MANASIJA monastere orthodoxe serbie

    Manasija monastere serbie


    Monastère Milesevastarsrank-5

    Situé dans le village de Mileševo, près de Prijepolje, au sud-ouest de la Serbie.

    Monastère Zicastarsrank-4demi

    monastere zica serbie

    Reconnaissable à ses façades rouges, le monastère de Zica a été fondé au début du XIIIème siècle dans les environs du village de Kruzevica par Stefan Ier Nemanjić, « le premier couronné ». L’église vaut aussi par ses fresques dédiées à l’Ascension du Seigneur caractéristiques de l’école de Raska, même s’il ne reste que des vestiges des fresques originelles du XIIIème siècle …

    carte serbie monastere zica

    Monastère de Lazaricastarsrank-4

    Le monastère Lazarica est situé près de Krusevac

    monastere lazarica krusevac

    Monastère Ravanica starsrank-4

    ravanica

     

    Monastère Gornjakstarsrank-3demi

    Monastère Petrovastarsrank-4

     Monastères orthodoxes près de Belgrade

    Si vous ne voulez pas trop rouler et découvrir un monastère nommé Rajnovac (ci-contre) et une zone rurale très authentique : prenez l’autoroute direction Nis, sur 60 km et sortez à Grocka (indications sur l’autoroute) pour rejoindre à 7 ou 8 km Begaljica…

    De même, « selon la tradition, le monastère Fenek a été fondé au 15ème siècle par la despote Angelina, de la famille du despote Brankovic, devenue plus tard bonne sœur, mère Angelina. Il est dédié à la Sainte martyre Parascève. Il est mentionné par écrit pour la première fois dans le registre des liturgies de l’iéromoine Zachary, datant de 1563. L’ancienne église a été démolie en 1793 et la nouvelle érigée en 1797. » (source: radiosrbija)

     

    Fruska Gora starsrank-5 est le plus beau parc naturel de Serbie, il abrite 18 monastères de style byzantin baroque, construits entre le XVème et le XVIème siècle, lorsque le patriarche de la capitale a fui l’empire turc et s’est installé à Sremski Karlovci. Les plus célèbres sont les monastères de Krusedol et Hopovo.

    Hopovo

    Krusedol serbie monastere

    Fruska Gora doit bien son nom à cet héritage culturel et religieux, puisque ce nom signifie « Montagne Sainte ».

    Parmi les parcs naturels, il y a donc Fruska Gora à 80 km de Beograd (embranchement près de Ruma et Srem Mitrovica) est vraiment le plus représentatif et agréable à parcourir. Il y a aussi Stara Palanka, réserve naturelle particulièrement prisée par les chasseurs.

    Lac Ledinaccko (Jezero) à Fruska Gora

    Monastère de Šišatovac

    Situé dans le parc national Fruska Gora, ce monastère  de Šišatovac accueillit les moines fugitifs du monastère de Zica. Les premières traces d’informations sur la vie au monastère de Sisatovac datent du XVIème siècle. Depuis 1990, la République de Serbie a déclaré ce monastère « Monument de la culture d’importance exceptionnelle ».

  • Serbie folklorique ; l’enracinement dans les traditions serbes

    Moravski Konaci, Drvengrad Küstendorf et

    La Serbie est un pays rural, qui reste attaché à ses traditions et s’efforce de valoriser son héritage culturel, notamment lié à la ruralité. Le tourisme rural en Serbie a donc été une optique très intéressante pour faire connaître le pays aux voyageurs européens. La Serbie compte plusieurs ethno villages dont le plus célèbre est Drvengrad Küstendorf, créé par Kusturica dans la Mokra Gora tout près de la frontière bosniaque.

    Drvengrad eglise de Kustendorf

    Si vous deviez ne retenir qu’un événement pour vivre l’ambiance des Balkans, envisagez Guca pendant le festival (2ème week-end d’Août) des fanfares, c’est vraiment une ambiance très particulière et agréable… Il y a Küstendorf, le village de Kusturica, une nouvelle attraction à la frontière bosniaque. Il y a tout un circuit de « monastères » magnifiques, isolés et qui sortent des sentiers battus. Pour plus de précisions, rendez vous ici et je me tiens à votre disposition…

    Ethnovillages en Serbie

    D’autres ethnomusées moins connus se forgent une réputation, comme l’ecomusée de Sigornijo près de Zlatibor et l’ethnovillage de Etno selo Moravski konaci, l’ethnovillage de Morava, à Velika Plana, à environ 90 km de Belgrade.

    Sirogojno ecomusee serbie zlatibor

    moravski konaci

     

    Etno Park Avlija à Glušci, village traditionnel de Serbie

    Situé à l’Ouest de la Serbie et de Belgrade, dans une plaine riche en cultures de maïs, le village de Glušci situé près de Bogatić, dans le district de Mačva à 20 km de Sabac et de Sremska Mitrovica, vous permettra d’admirer ce à quoi ressemblait un village traditionnel en Serbie. L’Etno park Avlija reconstitue un espace de loisirs et de découverte folklorique des traditions en Serbie. Le village ethnologique de Glusci est devenu en Serbie une destination très appréciée des amoureux qui s’y baladent en calèches « viennoises ».

    » En savoir plus sur l’Etno Park Avlija…

    avlija etno park gusci ferme

    maisons etno park avlija glusci serbie

    Où se loger en Serbie : quel hébergement privilégier?

    Si vous êtes attaché aux hôtels, les prix commencent bas, aux alentours de 30€, mais le confort est assez précaire, notamment les robinetteries qui fuient et les salles de bain, sans parler des draps souvent coupés y compris dans les 3*. Cependant, il y a l’essentiel pour passer une bonne nuit. A Belgrade, comptez 50 à 70€ pour deux ou trois  dans des hôtels sans confort. Aux alentours de 100€ pour les 3* au confort standard. Vous pourrez trouver des chambres chez l’habitant ou des logements en auberge de jeunesse entre 10 et 15 €, voire 20€ par personne en moyenne avec petit-déjeuner. A Belgrade, Arkabarka est une bonne expérience à petit prix pour apprécier la ville et ses rives! Hors Belgrade, les prix sont moins chers, sauf à proximité des sites très touristiques (Zlatibor, Portes de Fer, Cacak à la période du festival de Guca)…

    L’idéal pour les petits budgets, ce sont les campings à des prix bas même s’il y en a peu et surtout les pensions et chambres chez l’habitant, beaucoup plus répandues et mentionnées par le mot « sobe » (Собе). Les prix sont bas (environ 7 – 10-15€/ personne) et le contact avec la population permet de découvrir un peu mieux les habitudes du pays.

    Carte de la Serbie

     

    Cliquez sur la carte de la Serbie pour l’agrandir

    carte serbie
     

     

    Termes de recherche ayant mené à cet article:

    Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

    Articles relatifs

    Share.

    About Author

    Curieuse, j'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.   Me contacter par mail?