3 313 vues

Road trip dans les Balkans: besoin de conseils de visites?

59

Comment découvrir les Balkans en sortant des sentiers battus? Quels pays faut-il découvrir pour avoir un bon aperçu des Balkans lors d’un road trip de trois semaines à pied, en stop et en transports en commun?

[end_tabset]



Partager

A propos de l'auteur

59 commentaires

  1. Tout va nickel pour moi, je te remercie.
    J’espère qu’il en est de même pour toi !

    Sinon j’ai hélas beaucoup moins de contact avec les gens du Kosovo.
    J’étais essentiellement en contact avec des filles et celles avec qui j’avais le plus de contact sont depuis fiancé et dans les petits villages ça reste encore assez mal vu pour des femmes d’être en contact avec des hommes, donc j’ai beaucoup moins de nouvelles…
    Et en plus je suis bien moins souvent sur le PC et je suis en contact que via msn et FB. Free ne fait pas encore les appels gratuits vers le Kosovo ^^

    Mais en tout cas je me passionne toujours autant pour ce pays !

    • Ravie d’avoir de tes nouvelles… Je ne suis pas très étonnée par ce que tu expliques. J’imagine que tu auras à nouveau l’occasion de revenir dans ce pays qui est en effet passionnant. Je comprends si bien cet intérêt …

  2. Ha non t’inquiète ça ne m’a absolument pas dérangé, c’est juste que du coup j’ai pas pu répondre aux questions qui m’avaient été posé car j’avais rien reçu.

  3. Bah alors là je ne sais pas ce qu’il vient de se passer mais je viens de recevoir 21 mails d’un coup de suivi de conversation et en lisant les messages le 13/11/2010 à 23h57 tu me demandais des conseils sur le Kosovo et le 14/11/2010 à 00h23 tu étais de retour d’aix en Provence après 3 semaines inoubliables…

    Alors soit tu maîtrises l’espace temps et à ce compte il faut absolument qu’on se rencontre car tu pourrais énormément m’apporter.

    Soit le site à sérieusement foiré.

    Hélas la 2e solution me semble la plus probable… 🙁

    Du coup je suis vraiment désolé de n’avoir répondu à tes questions mais je n’en avais pas été informé…
    Si j’ai bien compris tu n’ais finalement pas passé par le Kosovo ni l’Albanie.
    Quel dommage… 🙁

    En tout cas tant mieux que tu ais apprécié ton voyage c’est l’essentiel.

    Ca me donne envie de voyager 🙁 marre de moisir en France…

  4. Merci d’avoir partagé tes impressions avec nous… Je pense que le problème de la perception sur la Croatie “européanisée” est lié à la zone que vous avez parcourue.. C’était le plus pertinent pour se déplacer en stop, mais aussi la zone la plus touristique et donc la moins authentique, même si la Croatie européanisée a son charme. Personnellement, je préfère la Croatie intérieure, la Croatie orientale ou centrale. Elle est beaucoup plus authentique et simple, elle est aussi plus rurale. La Croatie maritime est très agréable, mais vite lassante, je trouve, en haute saison. Les paysages sont jolis, les visites possibles nombreuses, les petits villages se ressemblent beaucoup ; cependant, les gens sont souvent moins chaleureux, car habitués aux touristes et soucieux que leur commerce fonctionne… La Bosnie hors Mostar et la Serbie sont encore à l’abri de cela car ce ne sont pas des pays touristiques…

  5. Voila après avoir repris le travail, difficile après des vacances comme celles ci, je revienspour la fin des impressions et tenter de mettre quelques photos !

    Sur les 3 pays visités (Croatie, Bosnie Herzegovine et Serbie), nous avons surtout apprécié la Bosnie et la Serbie. La Croatie est plus “européanisée”, meme si cela n’enlève rien à la beauté des paysages (et encore, nous avons en majorité longé la côte, et nous n’avons donc pas vu Zagreb ou Plitvice).

    Nous avons surtout apprécié la chaleur et la convivialité des Bosniaques et des Serbes, il est rare de voir en France un paysan proposer à des campeurs dans son champ de prendre une douche et le café au réveil, ou de se faire prendre en autostop alors que l’on marche simplement au bord de la route.

    Mostar et Sarajevo sont vraiment de très belles villes, et les paysages en Bosnie et en Serbie sont très variés, passant de plaines à des reliefs accidentés. Ce qui est frappant est vraiment le mixtes des “cultures” et des influences qu’ont pu avoir les différentes périodes de l’histoire sur ces pays. Il en résulte un mélange dans l’architecture des villes notamment qui est dépaysant.

    Guca fut un épisode à part, moins “nature” mais très intéressant du point de vue des rencontres, nous avons passé une soirée avec 2 serbes a tenter de communiquer, et une autre avec 4 serbes “exilés” (donc parlant bien anglais, mieux que nous meme) qui étaient nos voinsins de camping et avec qui nous avons pu parler de tout, de leur vision sur les problemes de ces pays et de l’avenir.

    Bref, beaucoup de rencontres intéressantes au final ! Le mix entre autostop et transports en commun me semble le plus adapté, vu la facilité de faire du stop et le (très) faible prix des bus et des trains en Bosnie et en Serbie.

    Reste à savoir si l’année prochaine nous retournerons dans ces pays pour voir d’autres coins, ou si nous irons plutot voir le Kosovo, l’Albanie, le Montenegro et la Macédoine…!

  6. Il me semblait normal de faire un retour vu l’utilité de tes conseils !

    Pour les photos, je prendrai le temps la semaine prochaine de faire une petite sélection, et de faire éventuellement un retour un peu plus précis sur certain points (villes, autostop etc…).

  7. Super alors!!! C’est vraiment une bonne nouvelle que les Balkans vous aient plu! Si vous avez des photos, n’hésit pas à les publier dans un article sous forme d’album sur le site… elles seront bienvenues, de même que vos conseils. Merci pour le retour… C’est rare!

  8. De retour cet après midi sur Aix en Provence après 3 semaines inoubliables…

    Nous avons réussit à faire tout ce que nous souhaitions, à savoir se déplacer en stop pour rencontrer des locaux (meme si le bus et les trains ont été utilisés pour gagner du temps à certains endroits, surtout vu le faible coût des transports!) et visiter de beaux endroits.

    En Croatie, nous sommes passés par Rijeka et Split, en faisant la côte croate en stop, majoritairement avec un croate venant de Zagreb. Il nous a fait visiter un peu l’arrière pays, vu qu’il est fan des parcs naturels, et nous a expliqué un peu l’histoire du coin.

    En Bosnie, nous avons pu voir Mostar, ville magnifique ou les traces de la guerre sont encore très présentes et prenantes. Un détour par les chutes de Kravice et une nuit au pied des chutes. Nous avons ensuite visité Sarajevo, ville cosmopolite qui est très intéressante à vivre.

    De Sarajevo, nous avons rejoint la Serbie pour 4 jours au festival du Guca, ou nous avons pu passer de tres bonnes soirées avec des Serbes, et beaucoup de trompettes ! Puis nous avons atteint Belgrade ou nous avons pu découvrir la vieille ville et manger au fameux restaurant “?”.

    Une pause au retour a été faite à Ljubljana pour une soirée à Metelkova.

    Au final, nous avons vraiment apprécié la convivialité des Serbes surtout, qui sont très accueillant (et très curieux de savoir l’avis des français sur la Serbie et les serbes, vu l’image relayée par les médias).

    Merci encore pour les infos, et ces 3 semaines nous ont surtout donné envie d’y retourner l’année prochaine !

  9. Un petit détour par ici car c’est le jour du départ.

    Merci beaucoup pour toutes tes informations à propos des Balkans, ton aide a été très précieuse ! Merci aussi aux autres contributeurs.

    Je repasserai au retour histoire de donner mes impressions !

  10. La Croatie est un joli pays, avec une belle variété entre les paysages des îles ou de l’Adriatique, l’est rural, comme la croatie centrale montagneuse… Les villes ont aussi un attrait non négligeable, donc cette route devrait vous plaire même si elle est moins “authentique”.

  11. Bonne question ! J’imagine que ça pourrait être l’autoroute qui suit le littoral et descend depuis Zagreb (la E65 d’apres googlemap), ce qui serait le plus rapide, quitte à éventuellement faire un court arrêt entre Zadar et Split (mais j imagine que dans le coin, c est du type Côte d’Azur ?).

    C’est sur que cela permettra de passer plus de temps entre nos 3 points vus en Bosnie (Kravica, Mostar et Sarajevo), mais au contraire de ta proposition de passer par Bihac, on découvrira moins les Balkans…

  12. Tout est dit en fait… Mais il faut reconnaître que selon la route empruntée, les paysages n’auront rien à voir et je suppose que cette diversité est appréciable… aussi! Quelle serait votre route en Croatie pour rejoindre Split?

  13. Oui effectivement, on se disait que quitte à viser directement Mostar (ou les chutes de Kravica), pourquoi ne pas passer par la Bosnie directement, plutot que de simplement passer par la Serbie sans s’arrêter…

    Donc je prends bien note des coins que tu indiques, et pourquoi ne pas passer par Plitvice, pour ensuite passer la frontière Bosniaque, aller à Bihac et ensuite la région de Mostar. Le seul avantage de viser Split, était en effet de pouvoir suivre le tracé d’une autoroute jusque la bas pour aller vite, mais en longeant la côte Corate il est certain que ce sera très “occidental” !

  14. Sauf que votre route n’est pas la plus rapide… sinon je ne ferais pas la remarque… Le plus rapide est de faire soit par la route que je vous indique, soit pourquoi pas par Plitvice – Bihac… ce sont les “vraies” routes des Balkans pour vous qui souhaitiez découvrir les Balkans à l’origine. La Croatie n’est pour ainsi dire pas par les Balkans et la route n’est pas plus simple ni plus rapide (hors autoroutes)… Par ailleurs, le potentiel de visites est très différent : vous avez Jajce (si vous aimez les chutes), également toute la Bosnie intérieure qui est très jolie… Quant à Lonjsko Polje ça reste une zone pleine de charme pour qui est attiré par la nature et l’authenticité de la campagne en Croatie. Sinon, Kravica est jolie… Mais Plitvice est incomparable… même si c’est touristique! Après tout c’est vous qui voyez et savez!

  15. Nous voila déjà rassurés…!

    Le passage par Split n’est pas obligatoire, mais c’est simplement “sur la route” pour réussir à arriver au plus vite aux chutes de Kravica et ensuite à Mostar avant d’aller à Sarajevo. On prefère passer dans ce sens pour pouvoir visiter la Bosnie avant d’aller au festival de Guca, et qu’il nous reste ensuite Belgrade et le chemin du retour.

    Après, si on a le temps, on pourra s’arrêter à Zagreb sur le retour.

  16. C’est nettement plus réaliste qu’au début et je pense que c’est envisageable …

    Est-ce que vous tenez absolument à passer par Split ou est-ce une autre raison qui vous guide?

    Même si c’est touristique j’aurais inclus Plitvice, car c’est vraiment un moment très agréable et je ne connais personne qui soit revenu déçu de ce parc national.

    Ensuite, sur le retour, j’opterais pour la Slavonie, puis Sisak et le parc de Lonjsko Polje… ou si la Croatie est un choix qui n’a pas plus d’importance que cela; je me dirigerai vers Zagreb – Lonjsko Polje et je descendrai vers Sarajevo par la Bosnie, qui promet une route magnifique…

  17. Après un peu de brainstorming, nous avons plus ou moins sorti le tracé suivant :

    – De France, aller en Croatie du côté de Split

    – De Split, rejoindre les chutes de Kravica

    – Ensuite, rejoindre Mostar pour visiter, puis Sarajevo

    – De Sarajevo, suivant le temps restant, aller directement à Guca, ou en profiter pour s’arrêter un peu au parc naturel de Tara (National Park Tara)

    – Après une ou deux bonnes soirées à Guca durant le festival, rejoindre Belgrade

    – Visiter Belgrade et retourner en France

    Est ce que ce “planning” te semble jouable en 18/20 jours ?? Ou est ce qu’on a vu trop large (ou pas assez) ?

  18. C’était juste une question, pas une proposition. En fait, le couchsurfing a le mérite d’être clair et de permettre de trouver des repères, avec des personnes qui fonctionnent avec cette logique d’habitat gratuit. Pour le reste, j’avoue n’avoir jamais été chez des inconnus gratuitement, donc je ne sais pas comment ça fonctionne en dehors de ce genre de communautés et j’avoue que j’aurais du mal, quand on connaît les prix demandés et le besoin qu’ont les gens du moindre euro surtout au vu du niveau de vie, du coût de la vie, du salaire moyen et du taux de chômage affolant.

  19. C est noté !

    J ai donc un peu regardé le principe du couchsurfing, qui a l’air intéressant, mais étant donné que nous ne savons pas exactement quand nous serons exactement, le planning étant assez élastique, ca me semble compliqué (surtout vu le peu de temps restant avant le départ) de demander aux autre “couchsurfeurs” “bon on débarque à 2 entre le 12 et le 15 aout, ya de la place??”. On en restera donc à la tente et aux éventuelles rencontres d’habitants sur place !

  20. Je ne connaissais pas du tout le couchsurfing !

    Pour notre logement, nous verrons au gré des endroits et des rencontres que l’on fera, mais ce sera majoritairement sous la tente. Mais il est probable qu à un moment ou à un autre, nous logions chez l’habitant, mais il est dur de planifier à l’avance et de dire qu’on dormira chez l’habitant dans tel pays, ou à telle date…Bien sur, si le cas se présente nous paierons, mais je me demandais si le fait d’amener un “cadeau” était apprécié.

    Mais comme vous dites, les coutumes variant d’une région à une autre, il est compliqué d’y répondre !

  21. Cissou180 a écrit :

    D’ailleurs, vu que vous 2 connaissez assez bien la région et les us et coutumes, que pensez vous du fait d’amener un “cadeau” à l’habitant nous hébergeant (type bouteille de vin ou autre denrée) ? Est ce bien apprécié par les habitants, et le cas échéant quel type de produit est recommandé ?

    Il est bien difficile de répondre à ces questions car les coutumes varient vraiment entre les kosovars albanais et les serbes évidemment…

    Comptez-vous payer ou faire du couchsurfing?

  22. Tourisme et découverte d’un peuple ne sont pas antinomyques me semble-t-il… On ne rencontre pas vraiment un peuple sans s’intéresser à son histoire, aux lieux qui ont aussi façonné cette histoire… Par conséquent, j’imagine mal aller dans un pays et ne rien visiter sous prétexte que je voudrais être avec la population. En général, justement, la population amène vers son patrimoine, ses héritages… Je trouve que le Kosovo est un pays compliqué à cet égard, probablement parce que les tensions y sont trop fortes pour que ce patrimoine soit assumé dans sa réalité…

    Malices estimes-tu qu’une personne qui irait faire du tourisme au Kosovo n’est pas en mesure de comprendre un peuple et une culture comme celle du Kosovo?

    As-tu exploré le kosovo “albanais”, le kosovo “serbe” ou les deux?

  23. Merci à vous deux pour vos précisions.

    Et non je ne connais pas le film que vous citez, Sandrine ! Mais je pense effectivement que nous partirons du fait que si nous tentons de passer la frontière du Kosovo à la Serbie, nous serons bloqués.

    Malice, oui bien sûr d’ici la la carte d’ID sera refaite, c était simplement pour info. Pour la suite de votre message, nous partons aussi pour connaître une autre culture, un autre mode de vie et faire des rencontres. C’est pour cela que nous logerons majoritairement chez l’habitant ou sous la tente, suivant l’endroit ou nous serons.

    D’ailleurs, vu que vous 2 connaissez assez bien la région et les us et coutumes, que pensez vous du fait d’amener un “cadeau” à l’habitant nous hébergeant (type bouteille de vin ou autre denrée) ? Est ce bien apprécié par les habitants, et le cas échéant quel type de produit est recommandé ?

  24. Cissou180 a écrit :

    Je vous crois sur parole, mes connaissances de la région étant….très liimitées, pour ne pas dire quasi nulles !

    Dans tout les cas, si jamais nous zappons le Kosovo cet été, ce ne sera que partie remise. Mais du coup, juste pour info, si par exemple l année prochaine nous allons au Kosovo, donc passeport tamponné, nous risquons aussi de nous voir refuser l’entrée en Serbie si nous y allons 3 ans plus tard ?

    Heu…

    D’ici 3 ans il serait peut être temps de songer à refaire sa carte d’identité périmée peut être non ?

    On m’a demandé si je pouvais donner un coup de main étant donné que j’ai un très gand interet pour le Kosovo et que je m’y suis rendu en 2008.

    hélas je ne pense pas vraiment pouvoir être d’une grande aide…

    Pour ma part je ne suis aller qu’au Kosovo. Après avoir lu le topic en diagonale il semblerait que vous n’ayant pas un interet particulier pour le Kosovo, vous voulez simplement visiter les balkans.

    Pour ce qui est des lieux à visiter au Kosovo je ne saurais pas vraiment vous dire… Visiter des monastères et autres n’a jamais trop été mon activité favorite… c’est très beau là bas, des quantités de montagnes aux sapins vert claire. la ruviere à Rugovë est magnifique et un lieu agréable.

    Mais ce que j’ai preferé au Kosovo, et également la raison 1e de ma visite au Kosovo, c’est le peuple, j’y suis allé pour découvrir ce peuple et non pas son paysage, et j’en garde un souvenir inoubliable, l’acceuil que j’ai reçu, j’ai été hebergé chez l’habitant pour vivre comme un kosovar durant tout mon séjour. C’est de cette manière que j’ai visité le Kosovo, pas avec l’oeil d’un touriste mais avec l’oeil d’un habitant.

    Si vous avez des questions à ce sujet je me ferais un plaisir de vous partager mon point de vue.

    Pour le reste je ne suis hélas pas en mesure de vous renseigner.

    Bonne nuit.

  25. Il est compliqué de dire ce qui peut se passer aux frontières… donc peut-être pourrait-il y avoir possibilité de passer en venant du Kosovo… Impossible à dire en réalité aujourd’hui, mais mieux vaut supposer que cela ne sera pas envisageable.

  26. Non! J’ai moi-même un passeport de tamponné à plusieurs reprises et je suis rentrée en Serbie jusqu’à la fin de l’année dernière… Cela concerne le franchissement immédiat de la frontière : en gros la sortie du Kosovo et l’entrée en Serbie… On peut rapprocher ça de la situation entre certaines frontières au Moyen Orient… Si vous avez vu le film La fiancée syrienne, ce type de situation kafkaienne est courante aujourd’hui entre le Kosovo et la Serbie…

  27. Je vous crois sur parole, mes connaissances de la région étant….très liimitées, pour ne pas dire quasi nulles !

    Dans tout les cas, si jamais nous zappons le Kosovo cet été, ce ne sera que partie remise. Mais du coup, juste pour info, si par exemple l année prochaine nous allons au Kosovo, donc passeport tamponné, nous risquons aussi de nous voir refuser l’entrée en Serbie si nous y allons 3 ans plus tard ?

  28. Cissou180 a écrit :

    Oui dommage en effet, maintenant j’imagine que cela “passera” avec le temps, les évènements sont encore tout récents…

    Je crains bien que non… Vous comprendrez probablement pourquoi je dis cela sur le terrain, même si je n’aime pas jouer les Cassandre… Les événements ne sont pas récents, ils ne remontent d’ailleurs pas à l’indépendance ni même à la guerre du Kosovo, mais c’est une autre histoire et il y a fort à parier que ce ne soit qu’un début…?!

  29. Oui dommage en effet, maintenant j’imagine que cela “passera” avec le temps, les évènements sont encore tout récents…

    Pour les visites au Kosovo, il n y a rien de précis actuellement, mais me basant sur votre site je pense que certaines visites de monastères doivent valoir le détour. Mais il est certain que nous réfléchirons beaucoup sur l’opportunité d’y aller, et les risques liés à un éventuel blocage à la frontière.

  30. Il est dommage en effet de ne pas pouvoir rentrer en Serbie facilement par le Kosovo… Je ne pense pas que l’avis de la cour internationale sur la légitimité de la reconnaissance de l’indépendance soit matière à apaiser les esprits en Serbie… Bien sûr, les serbes seront progressivement obligés d’admettre la réalité de l’indépendance, surtout pour pouvoir négocier leur entrée dans l’UE, mais il est trop tard et ça complique la vie des touristes …. Je pense aussi que tout dépend de ce que vous voulez voir au Kosovo?

  31. En fait, pour l instant rien n’est fixé pour le planning, mais nous souhaitons réellement être à Guca entre le 13 et le 20 août pour le festival de musique. Partant le 2 août du sud de la France, plutot que d’aller directement vers Belgrade via la Croatie pour ensuite atteindre Guca, vu que nous avons une quinzaine de jour (entre notre départ et le festival) pour atteindre cette dernière ville, nous pensions peut être aller d’abord visiter la Bosnie Herzégovine, éventuellement le Monténégro et le Kosovo, puis arriver en Serbie. Et de la Serbie repartir vers la France. Si nous faisons notre trip dans ce sens là, il risque donc d’y avoir problème…

    Pour vos suggestions, j’avais en effet bien noté Davolja Varos qui semble très beau, rester quelques jours dans le coin de Nis permettrait de visiter pas mal d’endroits à voir.

  32. J’avoue que je ne capte pas trop vos problèmes… A priori, il n’y a pas nécessité de revenir en Serbie, quand vous rentrerez au Kosovo et vous dirigerez vers le Montenegro, la Bosnie, la Macédoine ou que sais-je?

    Quel est votre itinéraire et par quels postes frontières allez-vous rentrer?

    Pour poursuivre dans les suggestions, si vous retenez Zlatibor comme destination, je vous conseille d’aller au vilage de Sirogojno, où se trouve l’ethno musée Staro Selo. C’est un musée à ciel ouvert qui vous permettra de découvrir la Serbie la plus authentique..

    A côté de Nis, si l’histoire vous intéresse, il y a le camp de la Croix Rouge, ancien camp nazi?

    A une quarantaine de km, il y a auss un lieu assez insolite et unique en Europe que je crois vous avoir déjà nommé : Đavolja Varoš.

  33. Pour l’histoire du “risque”, nous avons pensé à un moment, si il se présentait le cas d’être refusé à l’entrée de la Serbie en venant du Kosovo, de rebrousser chemin pour tenter de trouver un sentier de randonnée (plus approprié que “chemin de montagne”!) permettant d’atteindre la Serbie, sans forcémment passer par une route avec contrôle à la frontière. Et nous nous étions dit que ce serait éventuellement risqué, vu la présence de mines ou autres munitions des guerres, mais j’avais lu votre article en diagonale et il s’avère que le risque est faible si l’on reste sur les sentiers balisés.

    Les choses évoluent comme vous dites, mais le problème reste pour mon collegue qui ne dispose que de son passeport fait tout récemment, sa carte d’identité étant périmée (donc ne faisant pas office de document d’identité pour passer la frontière).

    Nous allons donc revoir notre route, pour éventuellement éviter le risque de se voir refuser l’entrée en Serbie…

  34. Cissou180 a écrit :

    Il faudra peut etre oublier le Kosovo, ce qui est bien dommage, car nous ne prendrons pas le risque de passer par des chemins “de montagne” pour passer la frontière Kosovo/Serbie.

    Je ne comprends pas trop le passage sur les risques… et les chemins de “montagne” : pourriez-vous m’éclairer?

    Les ruses dans les Balkans, je n’y crois pas forcément? En fait, il est probable que l’on vous remette en sortant du Kosovo un droit de sortie, un petit papier à enregistrer pour valider votre sortie et du coup, c’est à l’entrée de la Serbie que le problème se pose, car vous devez prouver que vous êtes en règle pour entrer et là, si vous montrez que vous venez du Kosovo, vous êtes refusé. Cependant, ce sont des situations compliquées et très difficiles à évaluer, car elles peuvent changer. Je vous parle de la situation jusqu’au début 2010. En revanche aujourd’hui, la Serbie depuis le 1er juillet autorise l’entrée sur le territoire avec une simple carte d’identité et non plus un passeport… Les choses évoluent donc doucement mais réellement!

  35. Pour le passage au Kosovo, la “ruse” aurait été de ne présenter qu une carte d ID sans faire tamponner le passeport (ou inversement a la frontiere Serbe), mais il se trouve que mon collegue n a pas de carte d ID a jour, on utilisera donc forcémment le passeport…Ce qui pose problème, car nous pensions faire un tour au Kosovo, apres la Croatie, avant d aller en Serbie (pour arriver en Serbie pas “trop tôt” et aller au festival à Guca entre le 15 et le 20 aout))…Il faudra peut etre oublier le Kosovo, ce qui est bien dommage, car nous ne prendrons pas le risque de passer par des chemins “de montagne” pour passer la frontière Kosovo/Serbie.

    J’avais effectivement noté le village ethno de Kusturica, étant amateur de ses films, c’est éventuellement un de nos points de passage suivant notre planning et le temps qu’il restera !

    Pour les festivités que vous notez, nous ne pourront pas aller à la Beer fest vu que notre retour en France est prévu pour le weekend du 21/22 août. Pour le reste à Belgrade, je pense que nous devrions passer quelques jours sur place, ce qui permettra d en profiter.

  36. Pour les visites d’autres suggestions en Serbie : si vous deviez aller à Gorazde : pourquoi ne pas profiter en Serbie occidentale pour découvrir Zlatibor pour compenser le Balkan ou les Rhodopes? C’est une zone touristique en hiver, mais très jolie, il y a encore des coins très authentiques en dehors de la station de Zlatibor. Dans le massif de Mokra Gora, vous avez dû repérer sur le magazine le village ethno de Kusturica à Drvengrad… Ce n’est pas très authentique, car cela a été créé de toutes pièces, mais il y a à proximité le circuit du petit train du film “La vie est un miracle”… Je ne sais pas si vous connaissez? Une attraction vraiment sympa et la frontière bosniaque est tout près…

  37. Côté fêtes, il y a pas mal de festivals et fêtes en Août en Serbie…

    Vous pouvez par exemple découvrir le Belfest : festival d’été pendant les deux mois d’été à Belgrade… Je ne connais pas le programme, mais il y a pas mal d’animations. Fin Août, il y a la Beer fest, une sorte d’Oktoberfest serbe…

    Le 15 Août à Apatin, dans la région de Voïvodine, il y a également la kirbaj une fête folklorique qui pourrait vous permettre de découvrir le foklore hongrois et allemand, puisqu’il y a une minorité hongroise importante dans cette région…

  38. Comme d’habitude, je prend bien note de vos multiples conseils !

    D’après ce que j’ai pu voir sur internet, les dates du festival de Surdulica ne correspondent pas à notre créneau, par contre pour celui de Gorazde, il se déroule début août.

    Pour avoir quelques infos et cartes, j’ai aussi commandé le guide “lonely planet western balkan”, le seul guide (en anglais) couvrant l’intégralité de la région ou nous allons, alors que les routards et autres petit futé ne font que quelques parties.

    Sinon, j’ai pu lire que le passage du Kosovo en Serbie pouvait poser problème, si l’on se trouvait avec un tampon du Kosovo sur le passeport…Cela est t’il toujours d’actualité aujourd’hui ? Suivant le léger planning que nous sommes en train de monter, nous ne savons pas encore dans quel ordre nous ferons les quelques pays que nous visiterons, il faudra peut être “ruser” pour éviter des soucis de ce type…

  39. Comme d’habitude, je prend bien note de vos multiples conseils !

    D’après ce que j’ai pu voir sur internet, les dates du festival de Surdulica ne correspondent pas à notre créneau, par contre pour celui de Gorazde, il se déroule début août.

    Pour avoir quelques infos et cartes, j’ai aussi commandé le guide “lonely planet western balkan”, le seul guide (en anglais) couvrant l’intégralité de la région ou nous allons, alors que les routards et autres petit futé ne font que quelques parties.

    Sinon, j’ai pu lire que le passage du Kosovo en Serbie pouvait poser problème, si l’on se trouvait avec un tampon du Kosovo sur le passeport…Cela est t’il toujours d’actualité aujourd’hui ? Suivant le léger planning que nous sommes en train de monter, nous ne savons pas encore dans quel ordre nous ferons les quelques pays que nous visiterons, il faudra peut être “ruser” pour éviter des soucis de ce type…

  40. Les propositions d’Alibunar sont comme toujours excellentes… Il y a aussi d’autres alternatives à confirmer qui peuvent compléter Guca ou le remplacer : le festival de Surducila en Serbie (entre Juillet et août) et le festival de l’amitié de Gorazde en Bosnie.

  41. Alibunar, merci pour vos conseils musicaux ! Il est évident que beaucoup de rencontres que nous ferons, ou de choses que nous découvrirons, se feront au gré des infos glanées sur place…

    Sandrine, effectivement j ai lu, à mon avis, une petite partie des multiples articles que l’on peut trouver sur les Balkans sur ce site ! Au final, plus j’y réfléchit, plus je me dis que votre solution de se baser en Serbie, pour ensuite pouvoir atteindre les pays voisins, me semble la plus appropriée. Dans tout les cas, sur le chemin aller que nous ferons en stop, nous pourrons éventuellement faire un arrêt de quelques jours à un des endroits que vous m’avez indiqué en Croatie.

    Ensuite, un arrêt à Belgrade me semble “obligatoire”, pour ensuite rejoindre Guca par bus (ou effectivement en stop avec d’autres “festivaliers”), on en a discuté hier avec mon collegue et on pense aller une ou deux journées à ce festival de Guca, ce serait dommage de louper cette occasion. Après Guca, rejoindre Nis pour visiter, vu que d’après vos dires ça vaut le détour, notamment les ossuaires de Cele Kula !

    Après, selon le temps restant, soit aller à Sofia, soit passer par le Kosovo puis le Montenegro pour rejoindre Sarajevo. En faisant quelques arrêts aux endroits à voir, par exemple le bouches du Kotor au Montenegro. Toujours selon le temps restant, on pourra peut être faire un tour en Macédoine avant de rejoindre le Montenegro, mais cela fait faire un petit détour.

    Nous avons bien conscience qu’il sera compliqué de tout faire, autant se concentrer sur une région, et retourner plus tard à d’autres endroits (notamment la Roumanie et la Bulgarie).

    En tout cas, ce qui est sur c’est qu’il vaut mieux éviter d’être trop optimiste et vouloir visiter trop d’endroits, cela reviendrai au final à passer plus de temps sur la route à rejoindre les différents points, plutôt que de profiter sur place.

  42. Cissou180 a écrit :

    Dommage que Guca semble compliqué à atteindre, car le peu que j’ai pu lire sur ce fameux festival de musique donne l’eau à la bouche (et permettrait de remplir le côté “musical” de cette excursion, même si ce n’est pas une condition sine qua non). Il va falloir faire le choix entre “perdre” du temps à y aller, ou garder ce temps pour pouvoir découvrir plus de choses, choix compliqué !

    Vous ne perdrez pas du temps à y aller, puisque c’est une route qui peut être instructive et vous proposer les visages les plus réalistes de la Serbie, mais forcément, vous devrez consacrer deux jours à Guca entre le voyage, l’expérience, ça ne sera pas évident ensuite de rester longtemps en Serbie, si vous choisissez de faire un road trip plus ambitieux.

    A l’occasion, je vais vous faire part de quelques bases d’itinéraires inspirées de mes propres voyages…

  43. Merci a vous deux pour vos réponses, je ne regrette vraiment pas de m’être inscrit sur ce site !!!

    Pour la piste cyclable proposée par Alibunar, effectivement je ne la connaissais pas, je vais regarder un peu plus précisement où elle passe histoire de tenter de s’y approcher si possible, il est en effet probable que le stop y soit facilité. En tout cas merci à vous pour ces précisions et lieux, c’est utile !

    Et en effet il paraît plus intéressant comme vous le notez Sandrine, de choisir un pays “de départ” à partir duquel nous bougerons. Et dans ce cas la Serbie me semble mieux placée que la Bulgarie, car plus centrale, l’avantage étant que Sofia est du côté de la frontière Serbe, donc il y a toujours la possibilité d’y aller. Etant donné que nous n’avions rien planifié, cette solution me paraît bonne.

    Le circuit que vous proposez me semble aussi très intéressant, car permet une continuité dans le trajet tout en visitant et en traversant différents endroits, j’en prends note !! Surtout qu’après avoir un peu épluché les différents articles du site, les sites/villes que vous conseillez semblent tous à faire ! Et ce trajet semble effectivement réalisable dans le laps de temps que nous avons.

    Dommage que Guca semble compliqué à atteindre, car le peu que j’ai pu lire sur ce fameux festival de musique donne l’eau à la bouche (et permettrait de remplir le côté “musical” de cette excursion, même si ce n’est pas une condition sine qua non). Il va falloir faire le choix entre “perdre” du temps à y aller, ou garder ce temps pour pouvoir découvrir plus de choses, choix compliqué !

    Merci encore pour tous ces conseils, vraiment utiles surtout quand on part sans trop planifier de choses !

  44. Merci a vous deux pour vos réponses, je ne regrette vraiment pas de m’être inscrit sur ce site !!!

    Pour la piste cyclable proposée par Alibunar, effectivement je ne la connaissais pas, je vais regarder un peu plus précisement où elle passe histoire de tenter de s’y approcher si possible, il est en effet probable que le stop y soit facilité. En tout cas merci à vous pour ces précisions et lieux, c’est utile !

    Et en effet il paraît plus intéressant comme vous le notez Sandrine, de choisir un pays “de départ” à partir duquel nous bougerons. Et dans ce cas la Serbie me semble mieux placée que la Bulgarie, car plus centrale, l’avantage étant que Sofia est du côté de la frontière Serbe, donc il y a toujours la possibilité d’y aller. Etant donné que nous n’avions rien planifié, cette solution me paraît bonne.

    Le circuit que vous proposez me semble aussi très intéressant, car permet une continuité dans le trajet tout en visitant et en traversant différents endroits, j’en prends note !! Surtout qu’après avoir un peu épluché les différents articles du site, les sites/villes que vous conseillez semblent tous à faire ! Et ce trajet semble effectivement réalisable dans le laps de temps que nous avons.

    Dommage que Guca semble compliqué à atteindre, car le peu que j’ai pu lire sur ce fameux festival de musique donne l’eau à la bouche (et permettrait de remplir le côté “musical” de cette excursion, même si ce n’est pas une condition sine qua non). Il va falloir faire le choix entre “perdre” du temps à y aller, ou garder ce temps pour pouvoir découvrir plus de choses, choix compliqué !

    Merci encore pour tous ces conseils, vraiment utiles surtout quand on part sans trop planifier de choses !

  45. Bonjour,

    Guca n’est pas forcément difficile à atteindre, il y a des bus (parfois longs, mais réguliers) depuis Novi Sad et Belgrade pour Cacak, puis des navettes pour Guca. Mais disons que votre décision de vous y rendre sera déterminante, je crois, dans le choix du trajet que vous suivrez.

    Concernant la musique, donc, les ” bars flottants” d’Ada Ciganlija et le quartier Skadarlija à Belgrade et certains restaurants de Novi Sad (dont le Bela Ljada) pourraient offrir une belle alternative, certes pâle par rapport à ce que propose Guca (si l’ambiance des bars d’Ada Ciganlija est plutôt assez représentative de ce que l’on peut trouver à Guca, le quartier Skadarlija en revanche est assez huppé, voire, c’est un avis personnel, guindé), mais tout de même très intéressante. En fait, des orchestres jouent parfois dans certains restaurants, en bord de Danube par exemple -avec des ambiances très variables-, mais difficile de dire lesquels, ni quand … On “tombe dessus” par hasard ou on s’informe en parlant avec les gens …

    Srećan put !

  46. Les propositions d’Alibunar sont excellentes, mais si vous ne prenez pas le temps de vous consacrer à la Serbie, ce serait dommage… Je crois que vous devez surtout décider du pays qui constitue le coeur de votre itinéraire et envisager à partir de ce pays d’éventuelles incursions. Si c’est la Bulgarie, il me semble très compliqué d’ajouter les pays sus-mentionnés… Si vous choisissiez la Serbie, ce que vous ne regretterez pas, vous pourrez vous appuyer sur les propositions d’Alibunar et on peut même vous en donner d’autres.

    Fruska Gora, très joli circuit dans le parc avec les monastères. Evitez Vukovar et Osijek en Slavonie pour rejoindre la Vojvodine plus rapidement, passez par la route directe : direction Srem Mitrovica – Ruma. C’est ici que vous empruntez la route pour Fruska Gora et vous redescendez vers Guca.

  47. Je vous avais soumis un itinéraire, mais je viens de constater que mon mesage ne s’est pas enregistré … Désolée, j’avais justement envisagé l’essentiel de ces destinations ; je vous le refais…

    – Croatie : environ 3 jours: Zagreb – Samobor éventuellement – Lonjsko Polje – Vukovar – Osijek éventuellement

    – Serbie (4 – 5 jours sachant que le plus dur sera d’aller à Guca) : rejoindre Novi Sad depuis Vukovar ou Osijek – Belgrade (selon période, il y a la bier fest) – Nis

    Si vous voulez aller à Guca, cela va être sacrément plus compliqué car plus long. Il faut déjà 6h pour à peine 140 km depuis Belgrade. Prenez un bus ou joignez vous à des festivaliers en passant des annonces sur les forums

    – Rejoindre Nis : visiter la ville, Mediana, Cele-Kula et si vous pouvez, allez découvrir Đavolja Varoš

    – De Nis : rejoindre Sofia

    – De Sofia: aller à Plodviv ou Veliko Tarnovo au choix ou privilégier le Kosovo

    – Remonter vers la Macédoine : arrivée Skopje

    – De Skopje – rejoindre Prishtina, remonter vers Mitrovica ou aller vers Peja pour réjoindre ensuite le Montenegro

    – Au Montenegro : Kotor – bouches du Kotor éventuellement Budva ou Lovcen

    – Croatie : rejoindre Dubrovnik – visiter la ville

    – Bosnie : rejoindre Mostar par la côte – arrivée Neum – entrée en Bosnie, puis Mostar – Sarajevo (3 jours)

    – rejoindre Plitvice via Bihac ou choisir Jajce en Bosnie et Banja Luka pour achever le voyage en RS

  48. Bonjour,

    Par rapport à votre message où votre projet est, était ou serait de visiter plusieurs pays des Balkans, il existe une piste cyclable qui va de l’Atlantique (Nantes) à la Mer Noire, et qui suit le Danube depuis sa source jusqu’à son embouchure. Je connais un peu cette route, qui la plupart du temps suit les axes routiers, principaux ou secondaires (peut-être intéressant pour le stop?). En Serbie, elle présente l’avantage de traverser des zones assez stratégiques:

    -la Vojvodine (parc naturel de Fruska Gora + route des monastères + villes intéressantes comme Sombor, Subotica, Novi Sad + zone intéressante du point de vue musical -par exemple aller au restaurant Bela Ladja à Novi Sad-)

    – Belgrade (aller à Ada Ciganlija pour la musique)

    – la route des forteresses et Djerdap (parc naturel).

    Sinon, entre Guca et Sarajevo, il y a un parc naturel avec des possibilités de randonnées: c’est le parc de Tara. Il faut aller à Bajina Basta, puis Mitrovac.

    Bon voyage !

  49. Bonjour !

    Effectivement, nous n’avions pas pris en compte le style de conduite des locaux…

    Au final, comme vous le dites, le plus réaliste serait de se donner 3-4 points de chute, et de se conformer à cette “feuille de route”, ces points devant être relativement proches…

    Du coup, un tour par Sofia, plus éventuellement une autre visite en Bulgarie, un tour en Serbie (nous avons vu qu il y a un festival de trompettes/musique tzigane du 13 au 22 aout à Guca, et il nous semble intéressant d’y aller!!), pour ensuite aller à Sarajevo vous semble réalisable ? Dans ce sens ou en sens inverse d’ailleurs, mais cela limite les déplacements et permet éventuellement d’en profiter un peu plus, plutôt que de passer notre temps en déplacement…Peut etre y inculre un tour au Kosovo, mais cela risque de rajouter pas mal de temps de trajet.

    Reste à trouver, si ce “circuit” le permet, une petite randonnée de quelques jours dans un de ces coins, et ce serait parfait.

  50. Bonjour,

    Vous ne serez pas étonné si je vous dis que le programme que vous envisagez est peu réaliste voire irréaliste, au vu du peu de jours dont vous disposez et des contraintes liées à vos déplacements. Si le stop est courant, il n’en reste pas moins aléatoire dans les Balkans, d’autant qu’il faut éviter le plus possible les bords de route très dangereux quand on connaît la conduite des locaux.

    Il me semble que le plus réaliste serait de choisir un pays de référence et de profiter de la traversée de deux ou trois autres pour éventuellement faire une ou deux visites si cela se présente.

    Sinon, vous devrez réduire vos ambitions dans chaque pays à une ou deux visites maximum. Le plus logique serait un circuit des capitales, ce qui est déjà très intéressant, même si ce ne sont pas elles qui révèleront le mieux l’authenticité des pays. L’avantage malgré tout est que les capitales dans les Balkans sont très différentes.

    🙂 – Autour de la Bulgarie : c’est le plus simple et votre idée de départ.

    🙂 – Circuit des capitales + éventuellement 1 visite si cela se présente

    🙁 – Tous les pays avec 3 / 4 visites dans chacun : c’est un grand projet, vous manquez de temps

  51. Nous partons du sud de la France (Aix en Provence), donc cela évite déjà de perdre du temps à la traverser ! Pour le motif, initialement c était une idée de mon collegue qui souhaitait partir en Roumanie pour enregistrer des sons de musiques locales, afin de revenir en France avec une “banque sonore” et ensuite faire sa musique en s’amusant sur la base de ces samples. Finalement, on part a 2, et plus trop dans cette optique, juste passer un peu de bon temps à la découverte d’autres cultures et d’autres gens. Nous avons choisi le stop pour des questions financières, mais aussi pour passer plus de temps avec des locaux et éventuellement avoir l’opportunité de trouver des “bons plans” via les locaux.

    Du coup, comme vous le soulevez, nous serons assez limités dans nos possibilités de déplacements, d’où notre recherche d’endroits immanquables. Je suis donc ouvert à toute piste, même si j’imagine que vu le nombre de pays, et la richesse de chacun, il va être compliqué de choisir où aller ! Nous pensons donc noter 3 ou 4 points de passage à faire, et ensuite nous verrons sur place comment atteindre ces différents points, nous ne souhaitons pas faire à l’avance un planning bien définit, sachant que nous ne serons pas maître de nos déplacements.

    En gros, même si rien n’est arrêté, nous imaginons “tourner” dans le sens horaire, en gros pour avoir une idée du trajet, faire Serbie/Bulgarie/Macédoine/Albanie/Monténégro/Bosnie/Croatie, si tout cela est possible bien évidemment, ce qui me paraît compliqué ! Dans ces pays, nous imaginons nous déplacer au gré des rencontres, et faire quelques randonnées, nous avons l’équipement pour être autonomes sur une bonne poignée de jours si une bonne randonnée se présente.

    Donc, même si c’est toujours assez vague, je suis ouvert à vos suggestions d’endroits à voir, et je vais continuer de ce pas à explorer les divers liens qu’on peut trouver ici !

  52. Cissou180 a écrit :

    Du coup, nous prévoyons “quelques” jours pas pays, le temps de le traverser en gros, et de faire quelques arrêts aux points nous semblant intéressants…

    Je crois que cela mérite pas mal de réfléxion. Les Balkans ne sont pas les zones les plus faciles d’accès et si vous dépendez des transports en commun, de vos pieds ou du stop, vous serez obligés de renoncer à certains objectifs… Pourquoi un tel projet d’ailleurs? Y a-t-il un motif?

    Par ailleurs, attention aux idées reçues. Si vous allez côté Macédoine grecque du Nord, vous ne verrez pas de touristes… pour rejoindre la Macédoine du côté d’Ohrid….

  53. Je peux vous aider à trouver des idées et même un itinéraire sur l’ensemble des pays… Je ne saurais trop vous encourager à explorer la Croatie orientale qui est très authentique et intéressante pour tout amateur de folklore, d’écotourisme… Je vous suggère également la Serbie, qui est magnifique, pour qui sait se montrer curieux et ouvert… Je peux vous montrer quelques albums pour vous en convaincre au besoin. La Roumanie est fort attractive, mais trop loin pour un si court séjour qui suppose des milliers de km. D’où partez-vous exactement? Une chose est sûre : vos moyens de transports conditionnent grandement les choix possibles… Le stop est très pratiqué dans les Balkans, mais il est évident que vous ne pourrez pas voir grand chose en étant aussi tributaires… et pour aller à Sarajevo, il semble évident que vous devrez traverser certaines zones touristiques en Croatie, ou que vous devrez retrouver la Bosnie, par la Serbie, ce qui est aussi très intéressant et agréable, mais assez compliqué…

  54. Bonjour et tout d’abord merci pour la rapidité de vos réponses.

    Je découvre au fur et à mesure ce site, les différentes discussions et les liens donnés, le tout est très enrichissant et promet de longues heures de dépouillage d’ici le départ !

    Concernant votre première réponse, effectivement c’est assez vague car nous partons…dans le vague ! Ne connaissant pas la région, nous ne savons pas trop ou nous irons, ce sera déjà majoritairement ou nos différents modes de transport nous mènerons. Nous n’irons pas en Grèce, d’abord par manque de temps, et aussi car c’est une destination très touristique et assez “occidentalisée”, meme si je suis certain que j’irai un jour et que je serai dépaysé. La Roumanie, nous hésitons encore, c’est la destination la plus lointaine, mais qui peut etre très enrichissante, étant donné que nous sommes musiciens (très amateurs) à nos heures. Pour la Slovanie, éventuellement au retour, suivant le temps restant, vu que c est le plus proche pays et que nous pourrons y retourner assez facilement dans un laps de temps assez court. Idem pour la Croatie.

    En fait, actuellement, il n’y a qu’une destination ou nous sommes certain d’aller : Sarajevo et les “collines” alentours.

    Du coup, nous prévoyons “quelques” jours pas pays, le temps de le traverser en gros, et de faire quelques arrêts aux points nous semblant intéressants…

    Pour la Bulgarie plus précisemment, je note votre lien vers le village de Shiroka Laka, qui à l’air magnifique, et vais de ce pas jeter un coup d’oeil sur votre dernier lien !

    Merci encore pour cette mine d’informations !

  55. Bonjour,

    il est difficile de vous répondre clairement dans l’immédiat, car vous êtes trop vague…

    Savez-vous dans quels pays vous souhaitez passer exactement ou
    est-ce tous? Bulgarie, Montenegro, Albanie, Macédoine, Croatie, Serbie,
    Bosnie, Grèce, voire Roumanie? Et éventuellement la Slovénie, même si
    elle n’appartient pas vraiment aux Balkans?

    A partir de là, combien de jours avez-vous prévu pour chaque pays
    sachant que la circulation est assez lente dans les Balkans aux
    alentours de 50 km/h avec pas mal de surveillance policière qui
    interdit les excès de vitesse bien sûr?

    Cissou180 a écrit :

    Bonjour !

    Nous comptons donc passer par la Bulgarie, et je souhaiterai savoir si il y a quelques immanquables. Nous resterons assez peu dans les différents pays, mais avons envie de nous impreigner de la culture locale, et être au contact des habitant, et pour finir faire de belle randonées…Et donc la question est : que nous conseillez vous ??

    Bien sûr, mais comme il y en a quand même un certain nombre, il faudrait savoir si vous avez déjà fixé des objectifs?

    Tout d’abord, comme vous devez le savoir, la seule montagne portant le nom de Balkan est en Bulgarie. Les montagnes les plus appréciées en Bulgarie sont les Rodhopes ; la plupart de la région est encore très authentique et vous pourrez apprécier le village de Shiroka Laka. Il s’agit de la Bulgarie centrale et depuis les Rhodopes, vous pouvez aller à Veliko Tarnovo, ancienne capitale de la Bulgarie.

    Partant de Sofia, que vous devez visiter même très rapidement puisque vous n’avez pas le temps, vous pouvez descendre vers Plodviv puis, de Plodviv, aller au monastère de Bachkovo. Comme vous vous en doutez, la route des monastères est l’une des plus attractives et authentiques malgré le tourisme.

    Avez-vous déjà jeté un coup d’oeil au magazine concernant la Bulgarie?

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!