Aller au contenu

CINEMA – TV

Mémoires d’une geisha de Rob Marshall ; un véritable travail anthropologique

Mémoires d’une geisha de Rob Marshall, inspiré d’un roman d’Arthur Golden plonge le spectateur dans l’univers fascinant et secret du monde des fleurs et des saules… L’histoire est celle d’une petite fille, qui est vendue et dont le destin va être bouleversé lorsqu’elle va raconter « le Président » … Dès lors, elle n’aura de cesse que de le revoir et de devenir geisha pour y parvenir!

Océans de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud : une beauté qui subjugue

Enfant unique, j’ai eu très tôt envie de me créer un monde imaginaire et me mis à rédiger des poèmes et des contes. A 18 ans, j’écris "Terre promise" qui sera publié deux ans plus tard sous le pseudonyme d’Armelle Hauteloire et me vaudra d’être remarquée par plusieurs personnalités du monde littéraire. Après des études d’art et de journalisme, je reprends, après mon mariage, des études de psychologie et de graphologie et exerce la profession de graphologue pendant plusieurs années. En 1983, je reviens à mes premiers amours : la poésie ... Le thème de la mer a toujours été très présent dans mon univers poétique et ce, d’autant plus, que je demeure sur le littoral normand et que mon mari est un marin confirmé."Profil de la nuit" reflète mon itinéraire en poésie. Ma participation à Ideoz va de soi, puisque voyages et culture y sont intimement liés. Donc bon vent à tous...

Interligne est un blog qui privilégie l’évasion par les mots, d’abord, par l’imaginaire…toujours.

Blog INTERLIGNE- Armelle sur FACEBOOK
Armelle Barguillet Hauteloire

Voilà un chef -d’oeuvre qui devrait mobiliser la terre entière… Lire la suite »Océans de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud : une beauté qui subjugue

Sur la route de Madison de Clint Eastwood : une histoire d’amour à part à Hollywood

Enfant unique, j’ai eu très tôt envie de me créer un monde imaginaire et me mis à rédiger des poèmes et des contes. A 18 ans, j’écris "Terre promise" qui sera publié deux ans plus tard sous le pseudonyme d’Armelle Hauteloire et me vaudra d’être remarquée par plusieurs personnalités du monde littéraire. Après des études d’art et de journalisme, je reprends, après mon mariage, des études de psychologie et de graphologie et exerce la profession de graphologue pendant plusieurs années. En 1983, je reviens à mes premiers amours : la poésie ... Le thème de la mer a toujours été très présent dans mon univers poétique et ce, d’autant plus, que je demeure sur le littoral normand et que mon mari est un marin confirmé."Profil de la nuit" reflète mon itinéraire en poésie. Ma participation à Ideoz va de soi, puisque voyages et culture y sont intimement liés. Donc bon vent à tous...

Interligne est un blog qui privilégie l’évasion par les mots, d’abord, par l’imaginaire…toujours.

Blog INTERLIGNE- Armelle sur FACEBOOK
Armelle Barguillet Hauteloire

Sur la route de Madison, tirée d’un roman de Robert James… Lire la suite »Sur la route de Madison de Clint Eastwood : une histoire d’amour à part à Hollywood

Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Je l’avoue, pour moi non plus, le titre du film n’était pas très engageant. Mademoiselle Chambon ? Mouais… Certes, il s’agit du titre du roman d’Eric Holder dont ce film est l’adaptation mais, de toutes les façons,  un titre n’a jamais fait complètement une histoire.  Et pour cette fois-ci au moins, vous aurez tord de vous en détourner si l’occasion se présente à vous de le voir.

Lire la suite »Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé

The Killer inside me de Michael Winterbottom ; film insaisissable (Cinema americain)

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Cinema americain. The Killer inside me est un film de… Lire la suite »The Killer inside me de Michael Winterbottom ; film insaisissable (Cinema americain)

Les chats persans de Bahman Ghobadi : un film militant inabouti (cinéma iranien)

chats persans Bahman GhobadiLes chats persans, sorti en décembre 2009, semblerait être le film qu’il faudrait voir, et qu’on peut valablement opposer a la locomotive hollywoodienne de Cameron, Avatar 3D. Au lieu d’investir une somme colossale (500 millions de dollars) pour en faire une exploitation rentable, il s’agirait d’un réalisateur hors de la ligne pro-gouvernementale qui montre au monde les errements de son pays. Une œuvre saine, donc.Lire la suite »Les chats persans de Bahman Ghobadi : un film militant inabouti (cinéma iranien)

« L’indépendance de la Roumanie » ; ouverture d’un débat grâce au cinéma

L'équipe de Radio Romania International : Andrei Popov, Valentina Beleavski, Alex Diaconescu, Ileana Taroi, Alexandra Pop, Dominique, Mariana Tudose, Ioana Stancescu, Costin Grigore.
________________________________________________________________________________________________________
Découvrez la Roumanie et l'actualité roumaine sur le site deRadio Romania International

Né en 1895, le cinéma est vite devenu une habitude en Roumanie aussi. En 1911, c’était déjà le passe-temps préféré des habitants de la périphérie de la capitale. L’été, ils se réunissaient dans un jardin – restaurant pour manger de mici (boulettes de viande hachée et grillée), pour boire de la bière et regarder des projections sur un écran improvisé à l’aide d’un drap attaché à deux piliers. Le répertoire comportait des bulletins d’informations ou bien deux drames, suivis à chaque fois par une comédie. C’étaient évidemment des courts – métrages. Les films roumains étaient d’habitude des adaptations des spectacles de théâtre à succès.Lire la suite »« L’indépendance de la Roumanie » ; ouverture d’un débat grâce au cinéma

Biutiful d’Alejandro González Iñárritu ; un film misérabiliste (Cinema mexicain)

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
cinema mexicainAlejandro González Iñárritu, réalisateur et producteur, fer de lance du cinéma mexicain,  est désormais très attendu. Après Amours chiennes, 21 grammes, Babel, en 2006, González Iñárritu revient avec Biutiful, un long métrage qui était en compétition au festival de Cannes 2010. Dans ce drame sombre, le personnage central, Uxbal, interprété par Javier Bardem, est un marginal, un homme en chute libre, père de deux enfants, qui baigne dans un univers de corruption et de trafics multiples! Un homme face à son destin qui doit affronter les tempêtes de sa vie et défier la mort qui rode partout …

Lire la suite »Biutiful d’Alejandro González Iñárritu ; un film misérabiliste (Cinema mexicain)

centrale lenine réacteur 4 de tcherobyl après l'implosion

La bataille de Tchernobyl de Thomas Johnson ; un documentaire édifiant

La bataille de Tchernobyl, réalisé par Thomas Johnson à l’occasion du 20ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, est un documentaire exemplaire, tant il synthétise avec justesse et sobriété les grandes étapes de ce qui demeure une guerre contre les désastres de l’atome. La bataille de Tchernobyl fait le récit des événements et des décisions qui ont constitué les grandes étapes de liquidation du désastre de Tchernobyl pour tenter de lutter contre la contamination nucléaire.

Lebanon de Samuel Maoz : un parti-pris audacieux

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Ils sont jeunes, ils sont quatre, ils sont en guerre et ils sont confinés à l’intérieur d’un char. Le premier film de Samuel Maoz adopte un parti-pris audacieux en choisissant de construire une heure trente de métrage sans jamais quitter l’espace de l’intérieur du tank. A t’on déjà assisté à un huis-clos aussi étroit (sinon Phone Game éventuellement) ?

Lire la suite »Lebanon de Samuel Maoz : un parti-pris audacieux

Le discours d’un roi de Tom Hooper ; un film trop classique et ennuyeux (Cinéma anglais)

Le discours d’un roi de Tom Hooper est le film dont on parle beaucoup à l’approche des oscars avec ses 12 nominations. Ce drame historique et ce biopic évoque l’histoire vraie, et pourtant méconnue, du futur roi George VI, atteint de bégaiement et pourtant obligé de réaliser son premier discours crucial annonçant l’entrée en guerre de la Grande Bretagne face à l’Europe menacée par le nazisme… Alors qu’aucune thérapie n’a fonctionné, sa femme lui présente un professeur peu orthodoxe!

Jaffa (Kalat Hayam) de Keren Yedaya (Cinéma israëlien)

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

jaffaCaméra d’Or à Cannes en 2004 avec “Mon Trésor”, Keren Yedaya réunit de nouveau Ronit Elkabetz et Dana Ivgy dans “Jaffa”, son nouveau drame intimiste A Jaffa, une famille israélienne. Le père dirige un garage, emploie son fils mais aussi un père palestinien …

Lire la suite »Jaffa (Kalat Hayam) de Keren Yedaya (Cinéma israëlien)

Severn, la voix de nos enfants (Documentaire)

Après Nos enfants nous accuseront, Severn, la voix de nos enfants, est un documentaire de Jean Paul Jaud, qui au travers du regard d’une jeune femme enceinte de son premier enfant, aborde une question quasi universelle : celle de l’héritage que l’on laissera aux jeunes générations…

Parking (Ting Che) de Chung Mong-hong ; une découverte sympathique

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/

Parking (Ting Che) est un film chinois de Chung Mong-hong et surtout une découverte sympathique ! Chen Mo (Chang Chen) s’arrête acheter un gâteau avant de retrouver son épouse pour célébrer la fête des mères. Lorsqu’il sort de la pâtisserie, il constate que sa voiture est bloquée par une autre en double-fille. Le point de départ est intriguant et toute la difficulté qui se pose au cinéaste est de réussir à construire à partir de là un long-métrage de près d’une heure et demi…

Lire la suite »Parking (Ting Che) de Chung Mong-hong ; une découverte sympathique

Invictus : pour mieux découvrir Nelson Mandela et l’Afrique du Sud post-apartheid

"Quand je pense à tous les livres qui me restent à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard)
"C'est le temps perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante" (A. Saint Exupéry, "Le petit prince")



Le blog CDcoeurs
__________________________________________________________________________

En 1994, l’élection de Nelson Mandela consacre la fin de… Lire la suite »Invictus : pour mieux découvrir Nelson Mandela et l’Afrique du Sud post-apartheid

  1. Accueil
  2. /
  3. Derniers articles
  4. /
  5. GUIDE CULTUREL
  6. /
  7. CINEMA - TV
  8. /
  9. Page 3