chateau de louis II Neuschwanstein

Châteaux de Louis 2 de Bavière ; magie royale sur la route romantique allemande

Sur la route romantique allemande, les Châteaux de Louis 2 de Bavière sont une invitation à découvrir la beauté, la grandeur et la magie royale que Ludwig II, roi bâtisseur et protecteur des arts, à l’âme passionnée et au destin tragique, insuffla à la Bavière, grâce à un imaginaire et une créativité éclectiques et exceptionnels…


La Bavière, Land du Sud de l’Allemagne et région la plus touristique du pays, compte une foule de villes et villages, de châteaux, de musées, d’églises et de parcs naturels ou nationaux dominés par les Alpes.

Les châteaux de Louis II sont principalement situés en Haute Bavière et en Souabe bavaroise, dans les paysages bucoliques des Alpes allemandes. Ils constituent avec Munich, la capitale, les sites touristiques les plus incontournables en Bavière, a fortiori quand on souhaite explorer la région de Haute Bavière (Oberbayern). Ainsi, les amoureux de culture, d’histoire et de paysages bucoliques devraient apprécier la découverte de la Bavière à travers le regard et les oeuvres de son personnage historique le plus fameux, Louis II de Bavière, qui régna de 1864 à 1886. Une escapade romantique et un itinéraire en Bavière accessible pour tout public et recommandé en particulier aux amoureux…


Pourquoi emprunter la route historique et culturelle de Louis II en Bavière?

route allemande louis 2 de baviere

Souverain très apprécié de son peuple, Louis II de Bavière fut surnommé parfois le “roi fou” tant il consacra son règne à bâtir ses châteaux à la gloire du XVIIIème siècle français et des épopées wagnériennes. Les rois Louis XIV et Louis XV à qui il vouait une grande admiration et les personnages et paysages des oeuvres de Wagner incarnaient sa vision de la féerie et son imaginaire. Louis II de Bavière marqua profondément de son empreinte cette région et associa son nom à l’héritage culturel, historique et architectural de la Bavière.

A une époque où la Bavière comme l’Allemagne entraient dans une active industrialisation, les châteaux de Louis II de Bavière sont apparus comme un symbole de résistance à la modernité par le Romantisme, qui prône la mise en valeur du sensible, de l’histoire, de la culture et de la nature pour mieux défendre des valeurs chères à l’Allemagne. Pour s’en convaincre, il suffit de suivre la route allemande de Louis II König Ludwig Weg, qui mène les voyageurs de Munich, où naquit Louis II dans le château de Nymphenburg, et où il fut enterré après sa mort mystérieuse dans le lac Starnberg, jusqu’à la frontière autrichienne dans la région de Füssen, mais aussi aux portes de Salzbourg dans la région de Berchtesgaden, sur la route Allemande des Alpes, en passant par le lac Chiemsee.


Comment visiter les châteaux de Louis II ?

Comptoir voyage Week end Neuschwanstein

S’il existe des circuits organisés et des séjours sur mesure autour du thème des châteaux de Louis II de Bavière souvent combinés au Tyrol autrichien voisin, le plus intéressant reste un voyage en itinérant, d’autant qu’à l’avantage de la souplesse pour les déplacements et le rythme des visites, s’ajoute celui d’un budget probablement plus économique.

En utilisant un comparateur de vol et en anticipant au moins 2 mois avant le départ, on trouve en effet un billet d’avion vers Munich à moins de 100€ depuis divers aéroports français. Si vous préférez les transports en commun, il existe désormais des liaisons principalement depuis Paris ou Strasbourg – Munich en bus avec Flixbus. Le coût de la liaison hors saison peut varier entre 19 et 40€ ce qui rend ce mode de transport économique.

Sinon, optez plutôt pour un autotour, même si la desserte en transports en commun est très bonne et le confort satisfaisant : vous gagnerez du temps à ne pas être soumis aux liaisons des transports qu’il s’agisse des bus ou des trains et vous devriez réaliser une certaine économie. En terme de location de voiture en Allemagne, il y a des offres à moins de 20-25€ par jour (avec assurances, kilométrage illimité), ce qui devrait vous permettre de réaliser un voyage à votre rythme, en profitant des régions paisibles du Chiemgau, du Allgau ou du Ammergau.

Selon la durée de votre séjour et votre budget, idéalement entre une et deux semaines ; 4 jours complet au minimum. Si votre budget est limité, optez pour une maison d’hôtes, une chambre chez l’habitant, ou un gasthaus, c’est-à-dire une auberge traditionnelle dans laquelle on peut également prendre ses repas en général cuisinés “comme à la maison”, si vous recherchez en priorité l’authenticité et le contact avec les locaux et leurs traditions.


Dormir près des châteaux royaux

Si vous préférez un seul hébergement, si vous êtes attachés à une certaine indépendance ou que vous voyagez en famille, vous devriez trouver votre bonheur dans un appartement ou un chalet dans un village ou une ville pittoresque comme :

  • Oberammergau et Unterammergau,
  • Mittenwald, capitale des Luthiers entourée de 5 lacs dont le Lautersee
  • Immenstadt, Halblech, Roßhaupten près de Füssen,
  • éventuellement Oberstaufen pour échapper aux touristes
  • la ville de Füssen, ou son centre historique plein de charme, qui en dépit du fort attrait touristique, reste paisible.

Certes, les hébergements dans la région du Allgau aux portes des châteaux de Louis II de Bavière tout comme les logements dans le Chiemgau autour du lac Chiemsee ne sont pas forcément bon marché, mais en passant par les offices du tourisme ou divers sites de réservation sur internet, l’offre reste large et variée pour tous les publics, même si en été, il est préférable de réserver des semaines avant votre départ, compte tenu de l’attractivité des lieux. Le plus onéreux reste l’hôtel ; il est difficile de trouver un hôtel à moins de 40-50€ par personne et même plus, puisque l’offre hôtelière reste de standing supérieur.

Pour manger des spécialités culinaires de Bavière, en revanche, les prix restent relativement attractifs, surtout au vu de la quantité proposée dans les assiettes (à partir de 5€ pour une paire de saucisses, plutôt autour de 10-12€ pour le jarret et sa choucroute et autres spécialités à base de porc qui sont les références bavaroises avec des spätzle en accompagnement). Comptez autour de 3€ le demi litre de bière, tandis qu’on ne trouve pas de vin à moins de 5 ou 6€ le verre pour des vins le plus souvent autrichiens.


Châteaux de Louis 2 de Bavière, incontournables en Haute Bavière

Quels sont donc les cinq sites à ne pas manquer sur la route romantique allemande, en suivant les pas de Louis II de Bavière ? Le classement est bien sûr subjectif, même s’il prend aussi en compte la réputation de chacun des lieux. 

Château Neuschwanstein, le rêve fou de Ludwig II

Le château Neuschwanstein, c’est le château  aux airs de conte de fées par excellence. Pourtant, ce rêve fou de Louis II fut surtout associé au malheur et à la déchéance. Bâti sur un éperon rocheux de 200 mètres dans le cadre idyllique du Allgau, dans le Schwangau, à 5 km de Füssen il est tout près de la frontière autrichienne. Neuschwanstein aurait inspiré Walt Disney pour son château de la Belle au Bois dormant à Disney World en Californie, ce qui explique sûrement son attractivité auprès des touristes du monde entier.

chateau neuschwanstein dans le schwangau sur son éperon rocheux

Un château de conte de fées dans les Alpes bavaroises

Cet ouvrage gothico-romantique inspiré fortement pour sa décoration et son mobilier par la passion de Ludwig pour Wagner se caractérise par l’éclectisme des styles notamment néogothiques et néobyzantins. L’histoire du règne de Louis II de Bavière et sa tragédie apparaissent dans chaque pièce, sur chaque objet, tableau ou fresque.

Le château le plus touristique en Allemagne accueille chaque année plus de 6 millions de visiteurs. L’accompagnement par un guide (en anglais, allemand ou sur réservation dans la langue de votre choix) est obligatoire. L’audioguide est envisageable en supplément. La visite de Neuschwanstein n’excède pas 30 minutes et coûte 13€.

Aujourd’hui, le succès de ce château exige de réserver le billet d’entrée à l’avance sur internet pour être assuré de pouvoir entrer sans trop d’attente afin d’optimiser au mieux votre séjour et de profiter de votre journée dans le Schwangau, sans passer des heures à faire la queue en espérant avoir un billet surtout en haute saison. Difficile de ne pas découvrir l’intérieur du château, bien que son austérité laisse une impression mitigée.

La visite de Neuschwanstein s’effectue impérativement avec un guide (en allemand ou en anglais, avec un audioguide en supplément ou un guide dans votre langue sur réservation au moins 2 jours avant votre arrivée). L’exploration des salles se fait au pas de course, sans possibilité d’apprécier vraiment les lieux et les mobiliers ou oeuvres présentes, puisque les groupes de visiteurs se succèdent et se chassent des pièces toutes les 5 minutes en haute saison.

Vous en apercevrez le meilleur point de vue depuis le pont Marienbrück, qui donne la vision la plus romantique du château.  Mais si vous êtes un peu curieux, en prolongeant la randonnée sur les sentiers, vous prendrez un peu de distance avec les flots de touristes et vous apprécierez d’autant mieux l’ouvrage…

Chateau Neuschwanstein et Lac Foggernsee dans le ostallgau

Si votre budget vous le permet, complétez la visite de Neuschwanstein par celle du château voisin d’Hohenschwangau, qui fait face à Neuschwanstein et au lac Alpsee. Ce château néo gothique fut la résidence estivale de la famille de Louis II ce qui explique qu’il y passa ses vacances pendant son enfance et pensa Neuschwanstein en opposition à tout ce qu’il n’aimait pas dans ce château à la façade ocre. 

Contrairement à Neuschwanstein, le château Hohenschwangau a été habité et a donc vu ses cuisines et dépenses animées par les va et vient des personnels. En fin de journée, une balade à Füssen où l’on appréciera la rue piétonne et le château médiéval sera la bienvenue, d’autant que la petite ville a le charme typique de la Haute Bavière avec son architecture caractéristique.


Neuschwanstein AttractivitéVisiteEnvironnementAccessibilité
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-3demi
starsrank-5
starsrank-3demi
HohenschwangauAttractivitéVisite intérieureEnvironnementAccessibilité
starsrank-3demi
starsrank-5
starsrank-3demi
starsrank-5
starsrank-3demi

Où dormir pour visiter Neuschwanstein et ses environs?

Pour manger, testez le Gasthof Krone, où on mange bien à prix correct et des plats de qualité satisfaisante même si cela ressemble au typique restaurant attrape-touristes!

Dans Füssen même pour profiter du charme de cette ville typiquement bavaroise et de son ambiance:

coeur2

Aux environs de Füssen:

coeur2
neuschwanstein hohenschwangau fuessen

Photos de Neuschwanstein

Photos de Füssen, typique style souabe

Château Linderhof : un petit Trianon perdu dans les forêts alpines


Linderhof est une résidence royale de vacances bien plus qu’un château. Inspiré du petit Trianon versaillais inspiré comme Herrenchiemsee, son troisième château, par son admiration pour Louis XIV et sa visite de Versailles, Linderhof fut probablement le château préféré de Louis II ou du moins celui où il passa les plus belles heures de sa vie.

panorama sur le chateau de linderhof depuis le belvedere

Entouré de jardins à la française, de forêts verdoyantes et des Alpes bavaroises, le château de Linderhof ne se visite qu’en compagnie d’un guide et d’un audioguide au besoin.

La visite de la résidence royale Linderhof dure environ 30 min et permet d’apprécier une petite salle des glaces qui servit de base pour constituer celle d’Herrenchiemsee. La petite taille des pièces favorise une meilleure immersion dans le château que dans celles de Neuschwanstein et j’avoue avoir davantage apprécié cette visite que celle du château incontournable du Schwangau.

Autour du château de Linderhof, quelques bâtiments superbes comme le pavillon mauresque et la grotte de Vénus où Louis II se laissait aller à ses rêveries en se promenant sur une barque prolongent la plongée dans l’univers fantaisiste du roi bâtisseur.

Situé à une heure de Füssen et 20 minutes de Garmisch Partenkirchen, Linderhof est tout près de la magnifique cité d’Oberammergau et de l’abbaye d’Etall qu’il ne faut pas manquer de visiter ; à l’instar du chalet royal de Schachenhaus, utilisé pour les parties de chasse et à découvrir aussi si vous aimez randonner en montagne!

Si vous préférez y aller en excursion organisée d’une journée avec un guide, il existe un circuit en bus incluant le château de Neuschwanstein, la résidence de Linderhof avec une pause dans la ville d’Oberammergau (entre mars et octobre) ou un circuit complet avec les trois châteaux Neuschwanstein, Linderhof et Hohenschwangau. C’est la meilleure manière d’optimiser une journée lors d’un court séjour, en découvrant l’essentiel de l’histoire de ces sites incontournables liés à Louis II.


LinderhofAttractivitéVisite intérieureEnvironnementAccessibilité
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-4

chateau linderhof pavillon mauresque grotte venus

Photos de Linderhof

Château Herrenchiemsee sur Herreninsel : le rêve de Versailles de Ludwig II

Réplique de Versailles au cœur du lac Chiemsee, la mer intérieure bavaroise, le château Herrenchiemsee n’accueillit le roi Louis II que pendant quelques jours, et ne fut jamais terminé. Il illustre la mégalomanie de Louis II de Bavière et sera un peu son chant du cygne, puisque la construction de ce château sur l’île d’Herrenchiemsee, au milieu du lac Chiemsee, fut un gouffre financier, compte tenu des ambitions du roi, des matériaux hors de prix sélectionnés et des difficultés liées à leur transport dans ce lieu si particulier et complexe d’accès.

Malgré sa taille imposante, le château d’Herrenchiemsee est probablement moins charmant que celui de Linderhof, que ce soit pour son aspect extérieur ou sa décoration intérieure et ses environs. Linderhof est un petit paradis, intimiste, alors que Herrenchiemsee veut restituer le faste de Versailles, ce qui rend l’ouvrage moins touchant.

chateau de herrenchiemsee

La région du Chiemgau est à une petite heure de Munich par l’autoroute. Le cadre enchanteur du lac Chiem et de l’île aux hommes a pour arrière plan les Alpes bavaroises enneigées ; on accède ainsi au château en bateau et rejoint l’édifice en 15 min de marche dans la forêt depuis l’embarcadère.

La visite du château Herrenchiemsee s’effectue aussi sous le contrôle d’un guide, mais seul 10 salles sont présentées au public, une large partie du château étant inachevée. En grimpant le magistral escalier, vous accéderez aux salles majeures et terminerez par la découverte de la salle des glaces, encore plus grande que l’originale versaillaise, avant d’enchaîner l’exploration du monde de Louis II par la visite du musée qui lui est entièrement dédié.

La découverte de l’île aux femmes, petite île abritant un monastère et quelques maisons, qui est située juste en face de Herreninsel, et quelques balades aux environs du lac de Chiemsee, justifient un séjour d’une ou à deux journées au minimum, sachant que depuis Prien, les randonnées à vélo ou à pied sont très agréables.

Il est possible d’y aller en excursion organisée avec un guide en train depuis Munich ; comptez autour de 40€ par personne.


HerrenchiemseeAttractivitéVisiteEnvironnementAccessibilité
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-4

chiemsee herrenchiemsee fraueninsel

Photos du château Herrenchiemsee sur le lac Chiemsee

Ile aux roses Roseninsel : le lieu de repos

Le lac Starnberg est localisé à une trentaine de minutes de Munich et était très apprécié de Louis II, qui aimait venir s’y détendre et retrouver sa chère et tendre cousine Sissi, l’impératrice d’Autriche. La résidence des Wittelsbach, considérée avec Linderhof comme la préférée de Louis II, est aujourd’hui convertie en casino et en hôtel, elle est entourée d’un jardin de roses, d’où le nom de Roseninsel.

Le paradis de Louis 2 où il retrouvait Sissi sur le lac Starnberg

Le jardin de l’île aux roses ne se visite qu’entre juin et septembre, mais une balade autour du lac Starnberg devrait déjà vous plaire. C’est au bord du lac Starnberg que fut retrouvé le corps du roi en 1886 ; c’est pourquoi on trouve près du Starnbergersee, une chapelle votive et une croix rappelant sa mémoire.


RoseninselAttractivitéVisiteEnvironnementAccessibilité
starsrank-3-5
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-4
ile aux roses de louis ii de baviere sur starnberger see

Le lac de Starnberg est aussi l’occasion d’explorer l’Elisabethweg ; la route de Sissi qui passa son enfance et son adolescence dans le château de Possenhofen. Les randonneurs pourront suivre les pas de Sissi sur les chemins qu’elle aimait tant et où elle partait à la chasse avec son père.

Depuis la ville de Pöcking, rien de plus simple pour remonter dans la nature qui façonna l’imaginaire et l goût de la liberté et de l’évasion de l’impératrice d’Autriche Sissi, née à Munich puis élevée de façon assez permissive par ses parent sur les bords du Starnberger see : il suffit de suivre les panneaux Elisabethweg qui vous guideront sur le sentier. Comme le château de Possenhofen est devenu une propriété privée, il n’est pas accessible, mais la région rend néanmoins hommage à sa princesse dans la gare de Possenhofen rénovée où se trouve le musée de l’Impératrice Elisabeth : le Kaiserin Elisabeth Museum.


Château de Nymphenburg : la résidence estivale des rois de Bavière à Munich


Le château Nymphenburg, en banlieue de Munich représente probablement toute l’austérité et la froideur que rejetait et haïssait le rêveur et solitaire Louis II de Bavière. Une visite non guidée (avec audiophone à louer) du palais permet de découvrir l’héritage de famille Wittelsbach dans ce qui est la résidence estivale des rois de Bavière.

Chateau de Nymphenburg résidence estivale des rois de Bavière

Ne manquez pas une balade gratuite dans les châteaux et optez pour un billet « tour complet » qui vous donnera accès à tous les bâtiments et musées qui se trouvent dans le jardin et près du château. Comptez une demi journée à une journée, vous pourrez terminer par la visite du jardin botanique, et pourquoi pas attablé dans un Biergarten si vous visitez Munich à la belle saison.

Bien sûr, n’oubliez pas de faire un tour par l’Église Saint Michel au centre de Munich, à quelques enjambées de Marienplatz, où vous pourrez vous recueillir dans la crypte où repose le roi Louis II.

La route de Louis II de Bavière est au croisement de la route romantique allemande et de la route des alpes bavaroises et incarne une forme de quintessence du romantisme en Bavière. Les châteaux de Louis II de Bavière vous offriront des moments de rêve et de voyage dans le temps sur les pas d’un roi au funeste destin, que l’art fit passer à la postérité pour le plus grand plaisir des yeux des visiteurs.


NymphenburgAttractivitéVisiteEnvironnementAccessibilité
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-5
starsrank-4

Itinéraire en Bavière autour des châteaux de Louis 2 de Bavière

Idéalement, pour découvrir les Châteaux de Louis 2 de Bavière et les sites associés à sa vie prévoyez au moins une semaine et idéalement 10 à 14 jours.

itineraire baviere chateaux de louis 2 de baviere

Durée indicative des trajets (prévoir plutôt davantage à cause de la circulation) :

  • Munich – Füssen (A – B) : 132km soit entre 1h40 et 2h (en prenant l’autoroute disponible via Landsberg am Lech)
  • Füssen – Neuschwanstein et Hohenschwangau (B -C) : 5 km
  • Füssen – Linderhof (B – D) : 45 km (entre 45 min et 1h)
  • Linderhof – Oberammergau – Ettal : de 5 à 11 km
  • Oberammergau (E – G) à Garmischparten Kirchen (Berghütte, chalet royal) : 25 km (environ 40 à 50 min)
  • Garmisch Partenkirchen – Starnberg – Roseninsel entre 75 et 95 km selon la route (environ 1h20 à 2h selon que vous prenez ou pas l’autoroute)
  • Starnbergsee – Chiemsee (Herrenchiemsee) : 131 km entre 1h40 et 2h (attention, il faut passer par Munich, évitez les heures de grosse circulation
  • Chiemsee – Munich : 85 km (environ 1h à 1h40 avec ou sans autoroute)
  • Marienplatz – Nymphenburg : environ 30 min en transport en commun

Retrouvez également nos bonnes adresses où loger en Haute Bavière et en Souabe pour réaliser cet itinéraire autour des Châteaux de Louis 2

itineraire baviere chateaux louis 2

 28,148 Visites au total,  3 aujourd'hui

5 réflexions sur “Châteaux de Louis 2 de Bavière ; magie royale sur la route romantique allemande”

  1. Hello ! superbe article et très complet …J’adore les visites de châteaux et la Bavière est en effet une très belle destination ….et aussi le berceau de Sissi : une très belle idée de séjour, romantique à souhait

  2. Ahhhh, le Neuschwanstein Schloss ! J’ai dû le faire 4 ou 5 fois !! En fait, à chaque visite des amis ou famille à Munich, on s’y colle… mais c’est toujours un émerveillement ; et à chaque saison, le décor est magique, que ce soit sous la neige en hiver, dans un décor orangé en automne…

  3. Très bel article, très complet, donnant les renseignements utiles pour un voyage dans cette région si belle et touristique d’Allemagne. Et en plus une initiation à l’histoire de ces châteaux prodigieux sortis de l’imagination d’un roi fou et génial. Il n’y a plus, en lisant ces lignes, qu’à y joindre le disque d’un opéra de Wagner. Et on est assurément en Bavière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *