Author

René Blanchemanche

Browsing
CUISINES EN EUROPE ET TERROIRS

Dans l’élevage de cette race, les résultats ne s’improvisent pas et la sélection nécessite un long travail. Il faut bien savoir que le but primordial de la race de la MARANS, c’est d’abord la qualité de son oeuf extra roux, puis la qualité de sa chair, sa rusticité et enfin son aspect extérieur conforme au standard. Aussi, tous ceux qui militent pour cette race doivent être encouragés, à condition que dans la vente de leurs sujets, ils n’induisent pas en erreur les acheteurs sur l’état réel de leur sélection.

Continue Reading
TRIBUNE

Au cœur de l’Ardèche viticole, à SABRAN (30), Rémy KLEIN, propriétaire du Domaine La Remejeanne propose sa production de Côtes du Rhône et de vins du Gard, dans le respect de la nature et de l’environnement.
Vigneron passionné, Rémy KLEIN produit des vins de cépage dont le résultat offre des vins de qualité et d’une grande finesse.

Continue Reading
Tourisme

“Pyrénées, patience et passion font les Grands Vins de Jurançon”

Un père vigneron de tradition,
une fille moderne et passionnée. Les Hours marient avec délice authenticité
et modernité. Dans les méthodes de production,
comme dans la présentation de leurs Vins de Jurançon.Charles Hours reste fidèle à ses convictions : ici, le nombre de cuvées est limité mais chacune incarne l’identité du vignoble. Aussi bien pour les jurançons secs que pour les moelleux.

Continue Reading
CUISINES EN EUROPE ET TERROIRS

Pierre Oteiza, éleveur et artisan, fonda sa société en 1987 dans le but de redynamiser l’élevage du porc pie noir du Pays basque, en voie d’extinction.L’entreprise Pierre Oteiza se situe dans la magnifique Vallée des Aldudes, au coeur du Pays basque.
Appelé également PIE NOIR du Pays Basque, le porc basque fait parti des 5 dernières races locales françaises avec le gascon, le limousin, le blanc de l’ouest et la Bayeux. La race ” Porc basque ” peuplait naguère l’ensemble du Pays basque (nord et sud), une partie du Béarn et des Hautes-Pyrénées. Frappée d’extinction en 1981, elle doit sa survie à une poignée d’éleveurs accrochés à leurs exploitations agricoles de montagne.

Continue Reading
Pin It