IDEOZ Voyages > CROATIE > OU ALLER EN CROATIE ? > Week end en Croatie et court séjour : quelle ville choisir ?

Week end en Croatie et court séjour : quelle ville choisir ?

dubrovnik cité médiévale fortifiée

dubrovnik cité médiévale fortifiée

Vous avez la chance d’avoir un long week end en Croatie ? Vous avez envie de découvrir les plaisirs de la Croatie, cette alchimie entre l’Europe méridionale et slave, mais vous ignorez quelle ville choisir? Rien ne vaut le printemps et l’arrière-saison entre septembre et mi octobre pour profiter des charmes des villes croates lors d’un week end classique ou prolongé…


Quelles sont les principales villes à explorer lors d’un week end en Croatie?

  • Dubrovnik, la perle de l’Adriatique (Dalmatie du Sud)
  • Zagreb, la capitale (Croatie Centrale)
  • Split, capitale dalmate (Dalmatie centrale) qu’on peut conjuguer avec Trogir et Omis
  • Pula capitale de l’Istrie et Rijeka capitale du golfe du Kvarner
  • Zadar (Dalmatie du Nord)
  • Sibenik en Dalmatie du Nord en association avec Zadar
  • Osijek, capitale de la Slavonie
Carte de la croatie

Toutes les villes touristiques croates sont facilement accessibles par avion pour un court séjour ; elles sont à proximité d’un aéroport (moins de 30 min). Il est possible de combiner deux villes en un week-end vu la proximité de certaines ou de les associer à une petite ville insulaire comme Hvar accessible en 1h depuis Split!

Choix numéro 1 :

Dubrovnik, l’évidence pour un Week end en Croatie

Panorama sur la vieille ville de Dubrovnik
picto smiley content

Dubrovnik est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO Croatie. Dubrovnik est la ville la plus visitée de Croatie, d’autant qu’elle possède un port et se situe à proximité d’un aéroport ce qui favorise une croissance constante du tourisme. Surnommée la perle de l’Adriatique, Dubrovnik est considérée par beaucoup comme la plus belle ville croate, et la cité fortifiée la mieux préservée, avec Kotor et Korcula. Même si l’afflux de touristes tend à faire monter les prix et gâcher un peu le plaisir de la découverte en été, elle reste une évidence. Le mieux est d’y aller complètement hors saison, vers avril ou début mai, ou vers la mi octobre.

3 jours à Dubrovnik, c’est une bonne entrée en matière : on prend le temps de visiter en profondeur les divers sites culturels, musées, églises et monastères de la vieille ville, après avoir fait le tour des remparts et l’ascension à pied jusqu’au mont Srd pour prendre de la hauteur. Pas besoin de quitter la ville pour trouver des plages sympathiques et s’offrir une ou plusieurs pauses baignades entre deux visites.

vue sur la vieille ville de dubrovnik depuis les remparts

lES ATOUTS


la ville de Dubrovnik en elle-même est incontournable et considérée comme la plus belle cité croate sur l’Adriatique. Ses airs de musée à ciel ouvert sont renforcés par son riche d’un patrimoine historique, artistique et culturel exceptionnel. De plus, Dubrovnik offre la possibilité de se baigner aux pieds des fortifications, c’est-à-dire sans bouger !

Les visites à ne pas rater à Dubrovnik sont assez nombreuses et concentrées, donc accessibles à pied. Notez malgré tout qu’en Croatie, il y a peu de musées, donc ce n’est pas même à Dubrovnik que vous pourrez vraiment trouver votre bonheur si vous aimez ce genre d’activités

tourisme de masse à Dubrovnik France 24
Le tourisme de masse fait rage à Dubrovnik (France 24)

lES bémols


Un tourisme de masse qui inonde la ville en été, sans toujours la respecter et irrite la population locale moins réceptive face aux étrangers. Les croisiéristes et les groupes organisés se succèdent au pas de course et rendent la visite pénible…

Pour éviter de découvrir Dubrovnik uniquement avec des foules de touristes, optez pour une visite entre 6 et 8h du matin… Le meilleur moyen de rencontrer enfin des locaux et de voir la beauté de la vieille ville!

2 conséquences : La cherté du coût de la vie environ 25-30% plus cher qu’ailleurs en Croatie. La qualité des services, des restaurants n’est pas au rendez-vous!

télécharger les ebooks sur la croatie

Les plus pour passer un week end prolongé à Dubrovnik ? : Vous pouvez aller au Montenegro (Kotor), en Bosnie, à Mostar, à Kravice ou à Medjugorje ou encore sur la Neretva, en excursion (moins de 130 km). A Dubrovnik, vous avez aussi des alentours attractifs : Cavtat, Ston, Trebinje (Bosnie), mais aussi les îles Elaphites, Lokrum, Lopud ou Lastovo sont assez facilement accessibles. Le dimanche, en été, vous pourrez découvrir le folklore et l’artisanat dalmate à Cilipi.

Dubrovnik est une ville à éviter absolument en juillet et en août, car il y a tellement de touristes qu’elle manque cruellement d’authenticité à cette période. En revanche, Dubrovnik est une bonne idée de destination au printemps en avril et mai, début juin, à l’automne, au mois de Septembre, et jusqu’à mi Octobre. Entre fin octobre et Novembre, le temps n’est plus du tout garanti et la fraîcheur et les jours courts ne permettent pas de profiter au maximum de la ville et de ses environs…

Les hébergements à Dubrovnik sont les plus chers de Croatie et le coût est supérieur d’environ 30% quelle que soit la saison, sauf en hiver où la ville est préservée du tourisme. Il est difficile de dormir à Dubrovnik pour moins de 15€ par personne et par jour y compris dans les quelques hostels et auberges de jeunesse a fortiori dans la Vieille ville. Cela explique aussi pourquoi beaucoup de voyageurs privilégient les séjours Vol + hôtel pour trouver des formules finalement plus économiques qu’un voyage en itinérant.

Booking.com
Si l’hôtel convient pour une ou deux nuits, louer un appartement est une solution pertinente pour un séjour de plus de 3 jours en famille. A l’instar des chambres chez l’habitant qui permettent un contact avec les locaux et la découverte de leur ville grâce à leurs conseils avisés, les locations de vacances de toutes catégories et tous types sont nombreuses et généralement accessibles à la nuitée même en haute saison, alors qu’ailleurs en Croatie, les propriétaires imposent un temps minimal de location.

Les bonnes adresses pour apprécier encore plus votre week-end à Dubrovnik:

Avec vue sur la vieille ville imprenable depuis les hauteurs de Ploce, les appartements d’Ante confortables et agréables.

A mi chemin entre les plages et la vieille ville à 15 min à pied, l’appartement Lucija, un coup de coeur absolu tout confort, élégamment décoré et aménagé avec goût, avec une hôtesse francophone Ana Mrsic (contact ici) qui vous servira de guide et vous donnera d’excellents conseils pour que votre séjour se déroule dans les meilleures conditions.

Booking.com

Choix numéro 2:

Split, ville antique élue par Dioclétien

Split (Splatano), capitale de la Dalmatie, est idéale pour sillonner la Dalmatie centrale et s’offrir même une excursion sur une île y compris à l’occasion d’un court séjour ou d’un week end en Croatie…

Split promenade riva
Split


picto smiley content

Les avantages de Split

Split présente beaucoup d’avantages à commencer par sa centralité en Dalmatie et la proximité de villes moyennes très charmantes, Makarska, Trogir, de villages comme Omis… La ville de Split est dynamique de jour comme de nuit et dotée d’une magnifique promenade maritime qui est la fierté des splitois. Il y a chaque jour un marché local, très agréable, on compte un grand nombre  de cafés et discothèques très animés, et surtout en mode nocturne sur la belle Riva avec des terrasses recherchées. C’est une ville « jeune » et vous êtes à moins d’une heure par ferry de Brac, avec les villages de Supetar, Bol, le monastère de Blaca … Découvrez aussi les nombreuses excursions depuis Split à moins de 2h de route.

picto-smiley-rouge

Les inconvénients de Split ? :

Arriver directement à Split par avion revient plus cher à certaines périodes. Les vols depuis la France à destination de Split ne sont pas les moins chers mais l’aspect pratique de la situation géographique peut avantageusement compenser.

picto ampoule

Les plus de Split ? : la gastronomie dalmate est très bonne, probablement la meilleure du pays avec la cuisine d’Istrie. Que vous aimiez le poisson ou la viande, à l’instar de la spécialité régionale, la pasticada, la cuisine en Dalmatie devrait donc convaincre les gourmets, surtout si vous aimez le jambon cru et des influences à la fois maritimes et plus continentales.

C’est la meilleure destination continentale pour faire la fête en Croatie au bord de la mer entre le printemps et l’automne et presque toute l’année. La vie nocturne à Split est très animée et sympathique et devrait convenir à ceux qui aiment la variété des ambiances, dans une certaine simplicité et convivialité que ce soit dans les petits clubs ou les discothèques plus réputées et branchées..

On trouve des hébergements à Split dès 12-17€ par personne hors saison y compris dans les  hostels et auberges de jeunesse et à partir de 20 – 25€ en été, mais Split comme Dubrovnik, Trogir et Zadar, reste une ville plus chère que les stations environnantes, en raison de son statut de capitale régionale et de son attractivité touristique. Les hôtels dans la vieille ville de Split (comme le petit hôtel familial Villa Diana) sont onéreux même s’ils proposent une option pratique pour une nuit en haute saison quand les habitants refusent de louer pour moins de trois ou quatre jours.

Coups de coeur : la magnifique Villa Domina pour un séjour romantique, l’atypique maison d’hôtes Livo Disno 12 dans la vieille ville avec ses chambres à la décoration inspirée

 Dormir chez l’habitant est la solution idéale pour découvrir la ville au contact de ses habitants et profiter de leurs expériences et conseils. Privilégiez le centre historique Stari Grad pour l’ambiance et l’atmosphère, Bacvice à 1 km avec sa plage de sable et ses discothèques (chez ou les environs de la colline du Marjan pour la proximité des plages et loisirs. Les locations vacances à Split sont la meilleure alternative en famille pour un séjour de plus de trois jours.

» Comparez: trouver l’hébergement à Split au meilleur prix

Choix 3 :

Zadar, la belle du Nord en Dalmatie

Située en Dalmatie du Nord, cette ville est à la frontière entre deux autres régions, la Lika Senj et le golfe du Kvarner

centre historique de zadar

En soi, Zadar est jolie, mais on en fait quasiment le tour en quelques heures. Si vous prenez une journée complète, l’idée est de prendre votre temps, de flâner dans les rues, faire les boutiques, et apprécier les terrasses de café dans la ville la plus italienne des cités dalmates. Et que dire du plus beau coucher de soleil de Croatie selon beaucoup de touristes, qui sont bluffés par le spectacle des orgues marines.

orgues marines au coucher du soleil à zadar
Coucher du soleil aux orgues marines

Elle est idéalement positionnée pour une excursion au parc national de Krka (130 km, 1h30), à Sibenik (80 km, 1h), ou encore dans les Kornati, notamment à Dugi Otok ou à Plitvice (120 km, 2h30).

Dans l’ombre de Zadar, Sibenik, entre Zadar et Split jouit aussi d’une position extrêmement judicieuse et qui permet d’aller aussi à Krka, aux îles Kornati, à Zadar, à Biograd (15 km), au parc naturel de la Vrna, à Primosten, charmant petit village. Vous voyez, ce ne sont pas les possibilités qui manquent!

zadar carte croatie region

Choix 4 :

Rovinj, le charme romantique de l’Istrie

Bien que la capitale d’Istrie Pula soit la base logique pour un court séjour, la jolie petite ville de Rovinj sur le littoral est beaucoup plus jolie et agréable, malgré son attractivité touristique. Les nombreuses terrasses de cafés et de petits restos, les ruelles ombragées, les façades colorées, l’église sainte Euphémie qui règne sur son centre historique sont autant de bonnes raisons de préférer Rovinj. En deux jours, les deux villes peuvent être associées sans difficulté puisqu’elles sont à moins de 1h l’une de l’autre et à quelques kilomètres à peine de la campagne de l’Istrie verte.

ROVINJ en istrie
Rovinj perle de l'istrie

Pula, l’Istrienne

Si vous ne choisissez pas Rijeka dans le golfe du Kvarner :

Rijeka, centre-ville

Pula en Istrie est assez célèbre auprès des touristes, mais c’est plutôt l’ambiance, les influences « italiennes » comme dans les voisines Porec, Rovinj. A mon sens, tout l’intérêt de Pula réside dans son amphithéâtre, les promenades sur le port et la découverte du musée d’archéologie, qui est l’un des plus importants du pays.

picto-smiley-rouge

L’ inconvénient de Pula?

C’est que c’est peut-être la moins pratique à relier si vous arrivez en avion.

picto-smiley-vert

Les plus de Pula ? La proximité de Rovinj, Porec et du parc national des Brijuni qui sont des excursions très agréables.

amphitheatre de pula
amphitheatre de pula

Choix 5 :

Zagreb, une capitale peu touristique qui gagne à être connue

ville basse de zagreb

Avec son demi million d’habitants, Zagreb est le plus grande ville du pays. Elle a un côté presque déconcertant entre ses allures de métropole, de capitale administrative et capitale de la région de Croatie centrale et son organisation qui ressemble à plusieurs gros villages assemblés entre ville haute et ville basse. C’est surtout la ville la plus intéressante pour ceux qui ont envie de sortir des sentiers battus maritimes et de découvrir une ville « continentale ». A choisir si vous avez envie de visiter des musées et des galeries, car c’est logiquement la mieux dotée. Malgré tout, il faut prendre le temps de bien la découvrir pour connaître les lieux les plus animés de nuit…

Zagreb est une ville qui s’expérimente plus qu’elle se visite au sens strict… On y apprécie le marché de Dolac qui est considéré comme le « ventre de la ville » entre Donji Grad et Kaptol. L’ambiance y est très agréable et authentique et contraste avec l’esprit métropole. Le centre historique ressemble presque à un gros village et l’atmosphère cloisonnée des lieux festifs en fait presque une ville intimiste.  Les produits encore locaux sont de qualité avec de nombreux petits marchands qui vivent ou survivent grâce à leurs productions du jardins ou leurs compositions de fleurs séchées, leurs miels ou fromages.  Dans un marché couvert, vous trouverez toutes les boutiques de charcuteries, fromages, vins et miel, tandis que les marchands de fruits et légumes sont installés sur la place de Dolac. Les documents attestent de l’existence depuis 1425 d’un marché central, où se vendaient les productions agricoles et alimentaires, mais l’organisation actuelle du marché et l’inauguration du marché couvert remontent seulement à 1930.

picto-smiley-vert

Points forts de Zagreb? : des liaisons fréquentes et à bon prix. Le centre historique de Zagreb est bien concentré, même si certains estimeront que ce n’est pas la ville la plus intéressante. 

picto-smiley-rouge

Inconvénients de Zagreb? : les hôtels à Zagreb sont très chers avec beaucoup d’hôtels de luxe ou de standing international qui se font payer, mais on trouve quelques chambres d’hôtes ou appartements et des chambres en auberge de jeunesse bien situés au centre ville et à prix beaucoup plus intéressant

Quel est le meilleur moment pour visiter Zagreb? En toutes saisons, bien qu’en hiver, il puisse faire très très froid et beaucoup neiger. Prévoyez donc des vêtements chauds et de bonnes chaussures. Néanmoins, Noël ou Nouvel An à Zagreb, c’est une expérience plutôt atypique, à ne pas manquer, car au-delà des décorations et de l’ambiance du marché de Noël sacré comme l’un des meilleurs d’Europe, la capitale croate est très animée et bien mise en valeur.

picto ampoule

Les plus de Zagreb ? : la proximité de la Slovénie pour une incursion ou celle de Plitvice, le fameux parc national… A découvrir aussi à 20 km : Samobor; Karlovac à 40 km, à 70 km Varazdin, ville baroque et l’ethnomusée de Kumrovec… Ou encore pour les amoureux de la nature, le parc naturel de Lonjsko Polje (160 km).

OU DORMIR A ZAGREB?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

IDEOZ Voyages > CROATIE > OU ALLER EN CROATIE ? > Week end en Croatie et court séjour : quelle ville choisir ?

Week end en Croatie : Quelle ville croate choisir ?

dubrovnik vieille ville

Votre séjour en Croatie est unique ; notre expertise l’est aussi! Pour mieux préparer vos vacances, consultez le guide voyage Croatie et téléchargez les Ebooks gratuits : conseils pratiques, idées de visites et bonnes adresses.  

 


Vous avez la chance d’avoir un long week end en Croatie ? Vous avez envie de découvrir les plaisirs de la Croatie, cette alchimie entre l’Europe méridionale et slave, mais vous ignorez quelle ville choisir?

Voici quelques éléments pour orienter votre choix de séjour urbain lors de votre week end en Croatie…

Quelles sont les principales villes à explorer lors d’un week end en Croatie?

Carte de la croatie

Toutes les villes touristiques croates sont facilement accessibles par avion pour un court séjour ; elles sont à proximité d’un aéroport (moins de 30 min). Il est possible de combiner deux villes en un week-end vu la proximité de certaines ou de les associer à une petite ville insulaire comme Hvar accessible en 1h depuis Split!

Choix numéro 1 :

Dubrovnik, l’évidence pour un Week end en Croatie

dubrovnik Croatie dalmatie

picto smiley content

Dubrovnik est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO Croatie. Dubrovnik est la ville la plus visitée de Croatie, d’autant qu’elle possède un port et se situe à proximité d’un aéroport ce qui favorise une croissance constante du tourisme. Surnommée la perle de l’Adriatique, Dubrovnik est considérée par beaucoup comme la plus belle ville croate, et la cité fortifiée la mieux préservée, avec Kotor et Korcula. Même si l’afflux de touristes tend à faire monter les prix et gâcher un peu le plaisir de la découverte en été, elle reste une évidence. Le mieux est d’y aller complètement hors saison, vers avril ou début mai, ou vers la mi octobre.

Les atouts de Dubrovnik ? : la ville de Dubrovnik en elle-même est incontournable et considérée comme la plus belle cité croate sur l’Adriatique. Ses airs de musée à ciel ouvert sont renforcés par son riche d’un patrimoine historique, artistique et culturel exceptionnel. De plus, Dubrovnik offre la possibilité de se baigner aux pieds des fortifications, c’est-à-dire sans bouger ! Les visites à ne pas rater à Dubrovnik sont assez nombreuses et concentrées, donc accessibles à pied. Notez malgré tout qu’en Croatie, il y a peu de musées, donc ce n’est pas même à Dubrovnik que vous pourrez vraiment trouver votre bonheur si vous aimez ce genre d’activités

picto-smiley-rouge

Le bémol ? Un tourisme massif pendant une grande partie de l’année qui inonde la ville sans toujours la respecter et irrite la population locale moins réceptive face aux étrangers. Les croisiéristes et les groupes organisés se succèdent au pas de course et rendent la visite pénible… Pour éviter de découvrir Dubrovnik uniquement avec des foules de touristes, optez pour une visite entre 6 et 8h du matin… Le meilleur moyen de rencontrer enfin des locaux et de voir la beauté de la vieille ville!

Les plus de Dubrovnik pour passer un week end en Croatie ? : Vous pouvez aller au Montenegro (Kotor), en Bosnie, à Mostar, à Kravice ou à Medjugorje ou encore sur la Neretva, en excursion (moins de 130 km). A Dubrovnik, vous avez aussi des alentours attractifs : Cavtat, Ston, Trebinje (Bosnie), mais aussi les îles Elaphites, Lokrum, Lopud ou Lastovo sont assez facilement accessibles. Le dimanche, en été, vous pourrez découvrir le folklore et l’artisanat dalmate à Cilipi.

Dubrovnik est une ville à éviter absolument en juillet et en août, car il y a tellement de touristes qu’elle manque cruellement d’authenticité à cette période. En revanche, Dubrovnik est une bonne idée de destination au printemps en avril et mai, début juin, à l’automne, au mois de Septembre, d’Octobre ou éventuellement au début du mois de Novembre…

Les hébergements à Dubrovnik sont les plus chers de Croatie et le coût est supérieur d’environ 30% quelle que soit la saison, sauf en hiver où la ville est préservée du tourisme. Il est difficile de dormir à Dubrovnik pour moins de 15€ par personne et par jour y compris dans les quelques hostels et auberges de jeunesse a fortiori dans la Vieille ville. Cela explique aussi pourquoi beaucoup de voyageurs privilégient les séjours Vol + hôtel pour trouver des formules finalement plus économiques qu’un voyage en itinérant.

Booking.com
Si l’hôtel convient pour une ou deux nuits, louer un appartement est une solution pertinente pour un séjour de plus de 3 jours en famille. A l’instar des chambres chez l’habitant qui permettent un contact avec les locaux et la découverte de leur ville grâce à leurs conseils avisés, les locations de vacances de toutes catégories et tous types sont nombreuses et généralement accessibles à la nuitée même en haute saison, alors qu’ailleurs en Croatie, les propriétaires imposent un temps minimal de location.

Où loger à Dubrovnik en Dalmatie?

maison dhotes Dubrovnik

Pour profiter de la plus belle vue sur Dubrovnik en évitant la cherté des hébergements de la vieille ville et profitant de la proximité du centre mais aussi d’un calme appréciable, nous vous conseillons le quartier de Ploce et notamment les chambres d’hôtes Peric et les appartements d’Ante tout confort et très agréables. Si vous acceptez de vous éloigner du centre-ville, les appartements fonctionnels de la villa Kate à Gorica et les appartements Mirjana au port de Lapad sont moins chers et tout aussi confortables. Pour appréhender l’atmosphère de la vieille-ville, vous pouvez loger à la villa Vesna,  dans le centre historique à 30 m du Stradum et les très belles chambres de la maison d’hôtes Flores.

Choix numéro 2:

Split, ville antique élue par Dioclétien

Split (Splatano), capitale de la Dalmatie, est idéale pour sillonner la Dalmatie centrale et s’offrir même une excursion sur une île y compris à l’occasion d’un court séjour ou d’un week end en Croatie…

split


picto smiley content

Les avantages de Split

Split présente beaucoup d’avantages à commencer par sa centralité en Dalmatie et la proximité de villes moyennes très charmantes, Makarska, Trogir, de villages comme Omis… La ville de Split est dynamique de jour comme de nuit et dotée d’une magnifique promenade maritime qui est la fierté des splitois. Il y a chaque jour un marché local, très agréable, on compte un grand nombre  de cafés et discothèques très animés, et surtout en mode nocturne sur la belle Riva avec des terrasses recherchées. C’est une ville « jeune » et vous êtes à moins d’une heure par ferry de Brac, avec les villages de Supetar, Bol, le monastère de Blaca … Découvrez aussi les nombreuses excursions depuis Split à moins de 2h de route.

picto-smiley-rouge

Les inconvénients de Split ? :

Arriver directement à Split par avion revient plus cher à certaines périodes. Les vols depuis la France à destination de Split ne sont pas les moins chers mais l’aspect pratique de la situation géographique peut avantageusement compenser.

picto ampoule

Les plus de Split ? : la gastronomie dalmate est très bonne, probablement la meilleure du pays avec la cuisine d’Istrie. Que vous aimiez le poisson ou la viande, à l’instar de la spécialité régionale, la pasticada, la cuisine en Dalmatie devrait donc convaincre les gourmets, surtout si vous aimez le jambon cru et des influences à la fois maritimes et plus continentales.

La meilleure destination continentale pour faire la fête en Croatie au bord de la mer est Split. La vie nocturne à Split est très animée et sympathique et devrait convenir à ceux qui aiment la variété des ambiances, dans une certaine simplicité et convivialité que ce soit dans les petits clubs ou les discothèques plus réputées et branchées..

On trouve des hébergements à Split dès 12-17€ par personne hors saison y compris dans les  hostels et auberges de jeunesse et à partir de 20 – 25€ en été, mais Split comme Dubrovnik, Trogir et Zadar, reste une ville plus chère que les stations environnantes, en raison de son statut de capitale régionale et de son attractivité touristique. Les hôtels dans la vieille ville de Split sont onéreux même s’ils proposent une option pratique pour une nuit en haute saison quand les habitants refusent de louer pour moins de trois ou quatre jours.

 Dormir chez l’habitant est la solution idéale pour découvrir la ville au contact de ses habitants et profiter de leurs expériences et conseils. Privilégiez le centre historique Stari Grad pour l’ambiance et l’atmosphère, Bacvice à 1 km avec sa plage de sable et ses discothèques ou les environs de la colline du Marjan pour la proximité des plages et loisirs. Les locations vacances à Split sont la meilleure alternative en famille pour un séjour de plus de trois jours.

» Comparez: trouver l’hébergement à Split au meilleur prix

picto lit

Où loger à Split ?

 

Voici notre recommandation d’appartement juste en face du Palais Dioclétien à 2 pas de la Riva qui conjugue un confort satisfaisant, jusqu’à 4 couchages, bon accueil du propriétaire et prix tout à fait raisonnables vu la situation centrale.

» Trouver un autre appartement au centre de la vieille ville de Split?

Choix 3 :

Zadar, la belle dalmate du Nord

Située en Dalmatie du Nord, cette ville est à la frontière entre deux autres régions, la Lika Senj et le golfe du Kvarner

zadar

En soi, Zadar est jolie, mais on en fait quasiment le tour en quelques heures. Une journée, c’est vraiment pour prendre son temps. La ville est malgré tout très bien positionnée pour une excursion au parc national de Krka (130 km, 1h30), à Sibenik (80 km, 1h), ou encore dans les Kornati, notamment à Dugi Otok ou à Plitvice (120 km, 2h30).

Vous avez aussi Sibenik, entre Zadar et Split, qui jouit d’une position extrêmement judicieuse et qui permet d’aller aussi à Krka, aux îles Kornati, à Zadar, à Biograd (15 km), au parc naturel de la Vrna, à Primosten, charmant petit village. Vous voyez, ce ne sont pas les possibilités qui manquent!

zadar carte croatie region

Un aperçu de la ville en anglais :

Choix 4 :

Zagreb, métropole continentale de Croatie Centrale

ville basse de zagreb

Zagreb : avec son demi million d’habitants, Zagreb est le plus grande ville du pays, aux allures de métropole, la capitale administrative et la capitale de la région de Croatie centrale. C’est surtout la ville la plus intéressante pour ceux qui ont envie de sortir des sentiers battus maritimes et de découvrir une ville « continentale ». A choisir si vous avez envie de visiter des musées et des galeries, car c’est logiquement la mieux dotée. Malgré tout, il faut prendre le temps de bien la découvrir pour connaître les lieux les plus animés de nuit…

Zagreb est une ville qui s’expérimente plus qu’elle se visite au sens strict… On y apprécie le marché de Dolac qui est considéré comme le « ventre de la ville » entre Donji Grad et Kaptol. L’ambiance y est très agréable et authentique et contraste avec l’esprit métropole. Le centre historique ressemble presque à un gros village et l’atmosphère cloisonnée des lieux festifs en fait presque une ville intimiste.  Les produits encore locaux sont de qualité avec de nombreux petits marchands qui vivent ou survivent grâce à leurs productions du jardins ou leurs compositions de fleurs séchées, leurs miels ou fromages.  Dans un marché couvert, vous trouverez toutes les boutiques de charcuteries, fromages, vins et miel, tandis que les marchands de fruits et légumes sont installés sur la place de Dolac. Les documents attestent de l’existence depuis 1425 d’un marché central, où se vendaient les productions agricoles et alimentaires, mais l’organisation actuelle du marché et l’inauguration du marché couvert remontent seulement à 1930.

picto-smiley-vert

Points forts de Zagreb? : des liaisons fréquentes et à bon prix. Le centre historique de Zagreb est bien concentré, même si certains estimeront que ce n’est pas la ville la plus intéressante. 

picto-smiley-rouge

Inconvénients de Zagreb? : les hôtels à Zagreb sont très chers avec beaucoup d’hôtels de luxe ou de standing international qui se font payer, mais on trouve quelques chambres d’hôtes ou appartements et des chambres en auberge de jeunesse bien situés au centre ville et à prix beaucoup plus intéressant

Quel est le meilleur moment pour visiter Zagreb? En toutes saisons, bien qu’en hiver, il puisse faire très très froid et beaucoup neiger. Prévoyez donc des vêtements chauds et de bonnes chaussures. Néanmoins, Noël ou Nouvel An à Zagreb, c’est une expérience plutôt atypique, à ne pas manquer, car au-delà des décorations et de l’ambiance du marché de Noël sacré comme l’un des meilleurs d’Europe, la capitale croate est très animée et bien mise en valeur.

picto ampoule

Les plus de Zagreb ? : la proximité de la Slovénie pour une incursion ou celle de Plitvice, le fameux parc national… A découvrir aussi à 20 km : Samobor; Karlovac à 40 km, à 70 km Varazdin, ville baroque et l’ethnomusée de Kumrovec… Ou encore pour les amoureux de la nature, le parc naturel de Lonjsko Polje (160 km).

OU DORMIR A ZAGREB?

Choix 5 :

Rovinj, la romantique en Istrie

Bien que la capitale d’Istrie Pula soit la base logique pour un court séjour, la jolie petite ville de Rovinj sur le littoral est beaucoup plus jolie et agréable, malgré son attractivité touristique. Les nombreuses terrasses de cafés et de petits restos, les ruelles ombragées, les façades colorées, l’église sainte Euphémie qui règne sur son centre historique sont autant de bonnes raisons de préférer Rovinj. En deux jours, les deux villes peuvent être associées sans difficulté puisqu’elles sont à moins de 1h l’une de l’autre et à quelques kilomètres à peine de la campagne de l’Istrie verte.

ROVINJ en istrie

Rovinj perle de l'istrie

Pula, l’Istrienne

Si vous ne choisissez pas Rijeka dans le golfe du Kvarner :

Rijeka, centre-ville

Pula en Istrie est assez célèbre auprès des touristes, mais c’est plutôt l’ambiance, les influences « italiennes » comme dans les voisines Porec, Rovinj. A mon sens, tout l’intérêt de Pula réside dans son amphithéâtre, les promenades sur le port et la découverte du musée d’archéologie, qui est l’un des plus importants du pays.

picto-smiley-rouge

L’ inconvénient de Pula?

C’est que c’est peut-être la moins pratique à relier si vous arrivez en avion.

picto-smiley-vert

Les plus de Pula ? La proximité de Rovinj, Porec et du parc national des Brijuni qui sont des excursions très agréables.

Un avis de voyageur sur Pula?

Vue du port et de l'amphithéâtre de Pula
Vue du port et de l’amphithéâtre de Pula


2 commentaires sur “Week end en Croatie : Quelle ville croate choisir ?”

  1. Retour de ping : Bien Voyager en Croatie : réussir vos vacances en Croatie

  2. Retour de ping : Tout ce qu'il savoir sur la Croatie quand on est touriste!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *